Youth Hostel-meilleures auberges de jeunesse Australie-kowala

Les meilleures auberges de jeunesse Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Argentine

Sélectionner une auberge de jeunesse avant son arrivée n’est pas une mince affaire. Au milieu des centaines d’offres, les prestations et prix peuvent énormément varier, y compris dans un pays comme l’Australie qui se veut « développé ». En fonction de votre choix, vous pourrez alors vivre une expérience géniale comme découvrir l’enfer dans des dortoirs bruyants comme jamais ou aux normes sanitaires très « particulières ». Après, si la compagnie des cafards ou araignées au pied du lit ne vous dérange pas, vous n’avez pas forcément besoin de suivre nos conseils…

Sélection des meilleures auberges de jeunesse PVT / WHV / EIC

Pour venir à votre secours, des comparateurs comme Hostelbookers ou Hostelworld (les plus complets et compétitifs selon nous) ont créé les oscars des meilleures auberges de jeunesse (communément appelés « Backpackers » ou « Hostels » en Australie) basés sur l’avis des nombreux voyageurs qui ont utilisé leurs services. Ainsi, on peut réserver avec confiance dans des établissements qui ont été testés et approuvés par les voyageurs en fonction de nombreux critères : propreté, rapport qualité/prix, voyage en solo ou en famille, positionnement, ambiance, et j’en passe. Il ne reste plus qu’à sélectionner en fonction de vos propres attentes, et normalement, vous n’aurez pas de mauvaises surprises !

  • Auckland
  • Christchurch
  • Wellington
  • Hamilton
  • Buenos Aires
  • Cordoba
  • Rosario
  • Mendoza
  • Montréal
  • Toronto
  • Vancouver
  • Ottawa
Sydney Harbour YHA-Sydney-meilleures auberges jeunesse australie

Les backpackers offrent parfois des points de vue plutôt stylés © Sydney Harbour YHA

Nos conseils

combien de jours réserver ?

  • Nous conseillons de réserver un minimum de 2/3 nuits histoire de se poser un peu, de récupérer du fameux « jetlag » et d’amorcer sereinement les visites touristiques, démarches à l’arrivée et de profiter des nouvelles rencontres,
  • réserver sur une trop longue période peut aussi être dangereux si vous êtes déçu(e) par l’auberge, le quartier ou pour n’importe quel autre imprévu. Une semaine à 10 jours maximum nous semble une bonne stratégie.
  • Certaines auberges proposent de transférer vos nuits restantes dans d’autres auberges partenaires dans d’autres villes d’Australie. Ça peut être une option intéressante. C’est souvent le cas des grandes enseignes types YHA ou X-Base, on vous laisse vérifier !

Les détails à ne pas négliger et qui changent la facture

Au-delà d’un simple dortoir ou d’un lit, un backpacker peut offrir une très large panoplie de services, parfois gratuits, parfois en suppléments. Ces services permettent parfois de relativiser un prix de réservation qui semblait plutôt gonflé, ou à l’inverse, vous pourrez vous retrouver avec une facture plutôt salée dans un backpack qui se voulait pas cher. Faites donc bien attention à lire entre les lignes, à voir ce qui est proposé, ce qui est offert, ce qui est payant !

Les services principaux à considérer sont :

  • Plusieurs backpacks proposent des « airport free pick-up ». Ils vous récupèrent donc gratuitement à l’aéroport, vous faisant gagner les frais d’un bus ou d’une navette qui est rarement donnée, et l’éventuelle galère pour rejoindre votre auberge. Une économie d’environ 15 $ toujours bonne à prendre,
  • Certains backpacks incluent dans leur tarif le petit-déjeuner, pas négligeable quand on connait les prix des Chocapic en Australie (voir notre article manger sans se ruiner en Australie),
  • La présence d’une cuisine commune (en général toujours le cas) et sa réelle fonctionnalité (là, ça se complique parfois). Comme on le disait dans notre article sur le budget en WHV, les repas peuvent être une des plus grosse source de dépense à votre arrivée et cuisiner soi-même vous permettre de faire de grosses économies,
  • Un WiFi gratuit, ou payant ? Internet vous sera certainement plus qu’indispensable à chaque fois que vous arrivez dans une nouvelle ville, et les prix d’une connexion peuvent vite être délirants en Australie ! (jusqu’à 5 $ les 30 min) Si c’est payant, il existe aussi des alternatives comme les librairies municipales.
  • Les backpacks peuvent être un bon point de départ pour les annonces de van (beaucoup de backpackers laissent des annonces au comptoir) ou les recherches de boulot. Certaines auberges proposent même un service spécifique d’aide à la recherche de job. Méfiez-vous en revanche des propriétaires de backpack (souvent à la campagne et pour le fruitpicking) qui vous promettent un boulot si vous restez une ou plusieurs semaines dans leur hostel, c’est un fonctionnement abusif et qui n’offre quasiment jamais un vrai et bon travail,
  • Plus valable pour des villes comme Byron Bay, Angle Sea ou Noosa, les backpacks des villes réputés pour le surf prêtent parfois à leurs locataires des planches de surf pour plusieurs heures voire la journée. Ne vous attendez pas à recevoir la planche de Kelly Slater. Mais en faisant un rapide calcul, sachant que la location à la journée dans les magasins spécialisés tourne autour de 40/50 $ (pour une mousse ou une BIC), vous obtiendrez un lit et une planche pour le même prix !
cusine auberge jeunesse dégueulasse-meilleures auberges de jeunesse australie

comment ça elle vous plait pas ma cuisine ? © carolineinthecityblog.com

Les alternatives aux backpacks

L’auberge de jeunesse est souvent la solution la plus simple pour se loger les premiers jours dans la ville où vous vous posez. Mais il existe des concepts alternatifs qui vous permettent soit de ne rien payer, soit d’échapper un peu au grand brassage des auberges de jeunesse si ce n’est pas votre tasse de thé. Nous en parlons plus en détail dans notre dossier du logement en Australie. Les principales options sont de :

  • Dormir chez l’habitant, grâce au Couchsurfing, ou au réseau Helpx (qui reste plus développé à la campagne, mais on peut trouver en ville aussi).
  • Louer une chambre voire l’appartement complet d’un Australien grâce au réseau Airbnb.

Vous avez des commentaires à faire, des précisions à donner, des conseils à faire passer ? La parole vous est donnée juste en dessous ! Et si vous avez apprécié l’article, c’est encore plus cool de le partager ! ;)



Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Maÿliss

    Bonjour,

    merci pour vos formidables articles. A quand un sujet sur les meilleurs backpack de perth ? :)

    En tout cas merci encore !


Laisser un commentaire