Adélaïde serait un poil conservatrice… Et bien c’est vrai !

Au premier abord, les gens que l’on croise sont tous bien endimanchés, à l’image de cette ville, propre et carrée. En bref, un peu « cul pincé ». Il faut préciser que le (petit) centre-ville est en réalité le quartier des affaires avec foules de buildings vitrés. Mais le style colonial est encore bien présent sur North Terrace (l’artère nord de la ville), et c’est bien là que la belle trouve son charme.

.
Adelaide kowala

Artère d’Adélaïde

Là où se mêlent les musées nationaux et institutions locales, une contre-culture émergente se fraye un chemin. Mais elle le fait bien ! Les amateurs de design et d’art contemporain auront de belles surprises au Lion Arts Centre (gratuit) une ancienne usine reconvertie en école/salle d’expo/centre associatif. Et puis par hasard, on rentre dans le Tuxedo Cat pour prendre un café et on y trouve un concept à part entière. La porte s’ouvre sur un intérieur aux allures de taudis « travaillé » avec ledit café.

Et puis surprise ! Derrière, de larges espaces servent d’étendard à un tas de projets, probablement d’étudiants en urbanisme, sur l’Adélaïde de demain. On passe aussi bien par des idées de génie et des concepts farfelus, mais le décor seul vaut le détour.

Tuxedo Cat, Adélaïde

Tuxedo Cat, Adélaïde

La ville fait quand même l’affaire de pauvres backpackers comme nous. On peut visiter gratuitement le South Australia Museum (photo en début d’article) et avoir le wi-fi gratuit et illimité (denrée rare) à la South Australia Library qui propose par ailleurs quelques expos intéressantes (et gratuites toujours). Comme le centre-ville doit faire 3 km de long en large, on a pu tout faire à pied et passer notamment par le Rundle Mall et Central Market (marché couvert) pour faire trois courses (sinon la ville prête des vélos gratuitement).

Au final on a surtout adoré trainer et passer nos nuits du côté des plages de Sémaphore

Toutes nos photos d’Adélaïde et ses environs

Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 19 novembre 2018