Notre sortie sur North Stradbroke Island est un des grands souvenirs de notre voyage. Pour accéder à l’île, il faut prendre le ferry qui part de Cleveland toutes les heures et demie environ. Deux compagnies (semble-t-il équivalent en service et prix) sont disponibles. Nous avons testé le BigRedCat (décidément, ils adorent nommer leurs ferries avec des noms de chat ici !). La traversée vous coûtera 20 $ l’A/R en piéton ou 146 $ pour votre véhicule et ses occupants. Pas donné certes, mais la suite fait vite digérer ce tarif.

Merveilles à découvrir sur place

Dès le départ du Ferry, nous apercevons déjà une petite famille de dauphins qui s’amusent sur le flanc du bateau. Un signe annonciateur d’une journée parfaite ! L’île de Stradbroke est relativement peu construite, le sud est même totalement sauvage, en partie grâce à un projet de pont des années 80 qui a fini par tomber à l’eau. Le nord de l’île, le plus accessible, est une vraie splendeur. Nous rejoignons directement le North Gorge Headlands Walk, une ballade aménagée qui longe des falaises plongeant dans un océan déchainé. Non seulement l’endroit est magnifique, mais il regorge en plus d’une faune marine incroyable. Nous irons ainsi successivement à la rencontre de tortues de mer pointant le bout de leurs têtes au milieu des remous, de raies mantas glissant sur les fonds sableux, et en bouquet final, d’une véritable colonie de dauphins jouant, sautant et surfant dans les déferlantes toutes proches. On en est resté bouche bée. Pour compléter le tableau, alors que nous dégustions les meilleures Meet Pie jamais mangées en Australie, nous avons aperçu un petit requin au pied des falaises. Les surfeurs, à une centaine de mètres de là, ne semblaient pas plus inquiétés que ça. Nous avons terminé la journée par une baignade au Brown Lake. La couleur de ses eaux, véritablement marron/rouge, provient des Tea tree ou arbres à thé qui le bordent. Passée la première appréhension qui consiste à plonger dans des eaux obscures et à progresser sur un tapis de brindilles, on apprécie le rafraîchissement et on en ressort même tout doux. Eh oui, c’est aussi excellent pour la peau (en tout cas c’est ce qui se dit). Les animaux étant à la fête, nous avons reçu la visite d’un varan perché aux arbres (c’est toujours mieux que de le croiser dans le lac) et d’un Kookaburra curieux. Une journée en tout point incroyable !

Conseils divers

Nous ne sommes pas restés pour camper sur place, étant partis avec des amis. Mais il y a des campings en bord de plage. Mieux vaut réserver en haute saison. Si vous disposez d’un 4×4, vous pourrez aller explorer le sud de l’ile au milieu des paysages sablonneux. On nous a également parlé de l’île de Moreton, juste au nord, qui semblerait valoir le détour également. À vous de jouer !

North Stradbroke Island
Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 19 novembre 2018