Onze mois plus tard, nous revoilà à Bangkok, enfin à deux pour seulement quelques heures car Wa (dit Kevin) part se la couler douce dans les îles du sud avec des amis pendant que Ko (dit Antonin) va ouvrir le chemin dans le nord. Pour être tout à fait honnête, Bangkok ne m’avait pas vraiment manqué. Après le désert du centre rouge et sa relative tranquillité, on prend un sacré choc en se retrouvant dans le fourmillement incessant de la capitale Thaïlandaise.  Lire la suite : Bangkok, 11 mois plus tard, c’est toujours fou!

Article mis à jour le 14 février 2017