Après notre court, mais génialissime séjour aux Whitsunday Islands, voici tous nos conseils pour profiter au mieux de cet endroit incroyable.

L’incontournable : le survol de la grande barrière de corail

La grande barrière de corail est un joyau, une vraie merveille de la nature qui fera certainement partie des 2 ou 3 plus belles choses que vous verrez en Australie si vous vous lancez dans cette aventure.

Pour profiter complètement de ce tableau grandeur nature, il faut prendre son envol. Choisissez une journée ensoleillée ou au moins assez dégagée, ça aide beaucoup ! Deux compagnies partant depuis l’aéroport d’Airlie beach proposent des tours au-dessus des îles et de la grande barrière. Il s’agit d’Air Whitsunday, que nous avons nous-mêmes utilisé, et de GSL Aviation, que plusieurs de nos amis ont pris. Les tours proposés par ces deux opérateurs sont selon nous assez différents, par leur prix, mais aussi par les prestations, le premier utilisant des hydravions tandis que le deuxième ne possède que de petits avions de tourisme.

Grande barrière de corail en hydravion

Comparatif des compagnies survolant la barrière de Corail

Premier conseil : Quel que soit le choix de la compagnie, prenez le tour dit « panoramique », celui qui passe au-dessus des îles ET de la grande barrière. Il existe des vols, moins chers, qui ne survolent que les Whitsundays. C’est déjà beau, mais vous raterez le meilleur !

Deuxième conseil : regarder bien la météo avant de réserver, une journée nuageuse vous gâcherait la journée. Dans tous les cas, les compagnies prennent les annulations 24 h à l’avance.

GSL Aviation :

Les plus
  • Moins cher de 200 $, leur tour « all included » coûte 280 $ (vol+bateau+snorkeling).
  • Tout le monde dispose d’une place avec hublot (au moins dans les avions pris par nos amis).
  • Petit buffet simple, mais à volonté sur Whiteheaven.
Les moins
  • Bateau rapide et où on ne voit pas grand-chose.
  • Combinaisons, eau et autres extras payants.
  • Visite de Whiteheaven beach avec plein d’autres touristes.

Air Whitsunday :

Les plus
  • Vol en hydravion et amerrissage à proximité de Whitheaven et de la grande barrière de corail.
  • Découverte de Whitheaven beaucoup plus intimiste.
  • Champagne et amuse-gueule presque à volonté.
Les moins
  • Plus cher, le standing se paye.
  • Des places centrales dans l’hydravion, heureusement on peut s’asseoir avec le pilote !


Ex aequo :
Le snorkeling est, semble-t-il, assez équivalent. Air Whitsunday annonce une plongée dans un lagoon privé, mais nous n’avons pas spécialement était ébahi, nos amis non plus.. C’est bien, mais on s’attendait à du grandiose.

Le dernier mot : Pour résumer, si le budget est votre critère numéro 1, foncez chez GSL et profitez à fond du vol. Si vous êtes prêt à mettre un peu plus pour une sortie avec un peu plus de standing et surtout les joies du vol en hydravion, Air Whitsunday est fait pour vous !

Remarque : d’autres formules existent pour chaque compagnie. Avec Air Whitsunday, vous pourrez faire uniquement le survol des îles et de la barrière pour 290 $/pers (avec un amerrissage, semble-t-il), ou un tour sans arrêt à Whitheaven beach, mais avec snorkeling et bateau pour 360 $/pers. Chez GSL, le vol unique au-dessus des îles et de la barrière coute 199 $/pers (1 hr de vol) et le survol unique de Whitheaven beach 89 $/pers.

Consultez aussi : Les Whitsunday Islands et le survol de la grande barrière de corail et l’expérience de nos amis Alice et William (in english) avec GSL

Le grand classique : les croisières en voilier

Les croisières dans les Whitsundays, c’est un peu le moyen d’allier la découverte des îles au côté festif. Certains bateaux seront uniquement orientés vers les festivités, tandis que d’autres, avec des équipages plus restreints, vous permettront quand même de faire quelques sorties snorkeling, plongée ou visite des îles. Dans tous les cas, la qualité de votre aventure dépendra grandement du bateau, mais aussi de l’équipage, un critère qu’on peut difficilement contrôler.

voiliers long island

voiliers sur Long Island

Nous n’avons pas tenté l’expérience croisière, par manque de budget, et sans être vraiment emballés il faut l’avouer… Nous n’avons donc pas de compagnie spécifique à conseiller, reportez vous aux avis du Lonely, de Trip Advisor ou sur les forums.

Un seul conseil, réservez en last minute autant que possible. Les compagnies cherchent à remplir coûte que coûte leur voilier et seront prêtes à offrir des rabais la veille du départ allant jusqu’à 30 %.

Pour les plus malins, on peut trouver de temps en temps des offres d’Helpx sur des voiliers qui font le tour des îles et parfois remontent jusqu’à Cairns. Si vous avez le temps et l’âme d’un marin, je vous conseille de vérifier s’il n’a pas quelques annonces qui trainent !

Attention aux annonces louches

Nous avons eu écho de mauvaises expériences sur des croisières proposées via Help'x. Pour ne pas tomber sur des personnes mal intentionnées, échangez et essayez de les rencontrer avant d’embarquer plusieurs jours ou semaines sur leur bateau, c’est le minimum. Tentez également de partir accompagné(e), c’est plus rassurant (même si tous les navigateurs ne sont pas louches !).

Plus méconnu : j’irai dormir sur ton île

La troisième méthode pour profiter des Whitsundays est tout simplement de prendre un ferry ou une navette pour atteindre l’ile (voir les îles) de votre choix. Si vous n’avez pas fait le vol, une visite de Whitheaven Beach est à faire. Mais pour vraiment profiter de ces ilots paradisiaques, rien de tel que de passer une ou plusieurs journées sur place.

Méthode 1 : L’option vacances sous les cocotiers en resort

C’est l’option que nous avons prise et honnêtement, nous avons dû trouver un des meilleurs rapport qualité/prix de toute l’Australie ! Écoutez plutôt : pour 90 $ par personne, nous avons en effet obtenu un aller/retour en ferry vers Long Island (qui vaut déjà 64 $) et une nuit dans un des resorts de l’île (qui n’est sûrement pas le plus beau, mais dont les prestations sont malgré tout honorables).

long island resort

Plage du Long Island resort

L’ile n’est peut-être pas la plus belle de l’archipel, mais reste paradisiaque. Les randos sont sympas, il y a plein de wallabys et d’oiseaux en tout genre sur la plage, il y a possibilité de faire du snorkeling (quelques récifs coralliens sur place), et le resort prête gratuitement des kayaks. Vous aurez également un accès gratuit à un spa, 2 piscines, des terrains de tennis et un mini-golf (un peu délabré quand on y était, mais qui joue encore au mini-golf ?!).

Les avis de tripadvisor sur le resort nous ont fait douter en premier lieu, mais il y a dû avoir des rénovations et/ou un changement de staff depuis, car on n’a eu à se plaindre de rien ! (sauf du vent)

Il semble exister le même genre d’option sur Hook Island, qui est plus éloignée des terres et plus réputée pour les excursions sous-marines également. À l’époque où nous sommes passés, le ressort était fermé pour cause de rénovations. Si ces modifications sont aussi bénéfiques que pour le ressort de Long Island et si les prix annoncés sur Wiki Travel sont d’actualités, c’est aussi une option qui devrait être alléchante !

Méthode 2 : L’option allons jouer aux Robinsons

Si vous préférez l’isolement et le mode camping, plusieurs îles proposent des spots de campement pour des tout petits prix (5 $ la nuit par personne), à réserver, de préférence à l’avance, sur ce site ou aux adresses indiquées.

Ile Long Island

Ile de Long Island

Reste à vous rendre sur place ! Soit vous disposez de très bons amis qui ont un bateau (plutôt rare, mais si c’est le cas ne les perdez pas !), sinon il existe 2 compagnies à Airlie beach qui proposent un service de bateau-taxi

C’est là que la facture devient un peu plus salée. À 5 $ près, les compagnies Scamper et une autre (vous trouverez leur brochure dans les points infos) proposent les mêmes tarifs. Plus vous voudrez atteindre des îles éloignées, plus la facture augmentera. C’est une option qui, je pense, est intéressante si vous prévoyez de rester au moins 2 nuits sur l’île de votre choix.

Les tarifs pour ces taxis-boats varient de 60/65 $ (return ticket) par personne pour les îles les plus proches (South Molle Island, Denman Islans, Planton Island) à 155/160 $ pour les plus éloignées (Hook Island). Cette dernière et plus particulièrement le camping de Maureens Cove semble être le plus réputé pour ses récifs et le snorkeling.

Pour les côtés pratiques, il faudra penser à apporter toute la nourriture et l’eau nécessaires à votre périple, à moins de vouloir vous mettre à un régime coco.

Si vous n’avez pas de tente ou autres équipements de camping, les compagnies de taxi-boat proposent des locations à la journée de ces équipements.

Dernière astuce de vos reporters

Si comme nous vous voyagez en van en 4×4 ou en wagon-car, que ce soit pour passer une nuit tranquille ou pour poser votre véhicule pendant un séjour sur les îles, nous vous conseillons le parking de Shute Harbour (10km après Airlie Beach, il faut dépasser l’aéroport). C’est également l’embarcadère pour les ferries (Cruise Whitsundays) vers les îles. Posez-vous au parking supérieur (parking longue durée, prenez la route qui grimpe sur votre gauche juste avant d’arriver dans Shute Harbour). Pas de problème ici pour dormir dans son véhicule et le tarif est raisonnable pour laisser son véhicule quelques jours. (5 $/jour puis dégressif).

D’autres bons plans ? Des remarques, suggestions, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Whitsunday Islands : organiser son séjour
Avis : 5/5 | 1 vote

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 19 novembre 2018