PVT Australie & Covid-19 : remboursement ou extension du visa enfin possibles

Antonin

Antonin

Les jeunes qui n’ont pas pu partir en PVT Australie à cause de la pandémie de Covid-19 vont pouvoir demander un remboursement ou une extension de leur visa. Une mesure qui s’est fait attendre mais enfin proposée par le gouvernement australien.

Les déclarations de l’immigration australienne

Les annonces se sont fait attendre, mais apparaissent bien dans le communiqué officiel du gouvernement australien sorti ce mardi 6 octobre : 

The Government will also offer Visa Application Charge (VAC) refunds, waivers or visa extensions to visa holders who have been unable to travel to Australia due to COVID-19. This includes waiving the VAC for Working Holiday Makers and Visitors to boost tourism once the borders re-open.

Ministère de l’immigration australien

Silencieux depuis des mois sur le sujet, l’Australie envoie un message fort : il ne veut pas plus pénaliser les voyageurs et pvtistes en leur remboursant les frais de demande de visa ou en leur permettant de décaler leur départ. Le gouvernement australien espère que ces mesures pousseront la majorité des visiteurs à effectuer leur voyage ou leur PVT dès que les frontières internationales seront à nouveau ouvertes. 

Code promo Chapka - 5% de réduction sur ton assurance voyage

Démarches de remboursement à venir

Les démarches pour obtenir le remboursement des frais du Working Holiday Visa n’ont pas encore été détaillées. Même chose pour la possible extension du délai de départ. Nous vous donnerons l’ensemble de la procédure dès qu’elle sera précisée par l’immigration australienne.

Pour rappel, les frais de demande du WHV Australie s’élèvent en 2019/2020 à 485 $ AU, soit un peu moins de 300 €. Si vous demandez le remboursement, il sera à priori possible de demander a posteriori un nouveau PVT, à condition bien sûr de toujours respecter l’ensemble des critères d’admissibilité (à commencer par l’âge limite de 35 ans). 

Si vous êtes proche de l’âge limite ou êtes certain de partir en PVT dès que le contexte le permettra, il est probablement plus judicieux de demander le prolongement du délai de départ. Reste à voir les conditions de celui-ci. 

Obtenir le PVT Australie : conditions et démarches

Quid des pvtistes rentrés en France ?

Encore une bonne nouvelle : le nouveau communiqué de l’immigration australienne sorti ce 12 octobre considère aussi le cas des pvtistes rentrés en urgence suite à la pandémie de Covid-19. Il précise que tous ceux qui ont dû rentrer prématurément sans profiter de leur année complète de PVT vont bénéficier de dérogations pour :

  • retourner en Australie avec un nouveau PVT, ou
  • demander un remboursement s’ils ont dépassé l’âge limite du PVT.

Backpackers on Working Holiday Maker visas who have been unable to come to Australia or who had to leave Australia early due to COVID-19 will also be eligible for a waiver, when they decide to return to Australia.

Those who are unable to return because they have passed the age limit for a Working Holiday Maker visa will be able to claim a refund.

Ministère de l’immigration australien

Les démarches n’ont pas encore été précisées mais nous ne manquerons pas de les détailler ici même dès que l’immigration australienne les fournira.

Aménagements pour les pvtistes restés en Australie

On rappelle également que les pvtistes restés en Australie disposent aussi d’aménagements spécifiques, leur permettant de :

  • travailler plus de 6 mois pour le même employeur dans les secteurs essentiels,
  • faciliter le renouvellement du WHV Australie,
  • prolonger le séjour en Australie grâce au Visa Subclass 408 quand le renouvellement du WHV n’est pas possible.

Vous retrouverez l’ensemble de ces mesures, ainsi que les annonces concernant la réouverture des frontières australiennes (la plus proche possible nous l’espérons) dans notre article dédié à la situation Covid dans les pays du PVT.

PVT & Covid-19 : où peut-on partir actuellement ?

Antonin
Antonin

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami