Quitter Bangkok pour Koh Phangan c’est comme passer de la pollution de Tokyo à l’air pur des Alpes. Bref, une bouffée d’oxygène entre jungle vierge et plages de sable fin. Le pied ! La cerise sur la gâteau…  Lire la suite : Koh Phangan : petit bout de paradis

Article mis à jour le 14 février 2017