Découvrir Le permis vacances-travail

Le permis vacances-travail (PVT) est une sorte de super visa qui autorise les jeunes Français et Belges entre 18 et 35 ans à voyager et travailler légalement dans une quinzaine de pays à travers le monde. Selon la destination, l’obtention du PVT est soumise à des critères (âge, ressources, durée, etc.) différents.

Voyage et travail

Le PVT inclut un visa visiteur et un permis de travail ouvert valables 1 ou 2 ans. Le combo parfait pour auto-financer un beau et grand voyage !

15 Destinations

En tout, 15 destinations vous ouvrent leurs portes en fonction de votre nationalité et votre âge. Choisissez la vôtre !

Démarches simplifiées

Le critère principal est l’âge. Il faut avoir moins de 30 ou 35 ans selon la destination. La demande du PVT est simple, surtout avec Kowala !

Choisir sa destination PVT

Retrouve nos guides pour préparer ton PVT pour chacune de ses destinations.
Les pays qui échangent le plus avec la France et la Belgique sont le Canada (parce que c’est bon d’aller voir les cousins francophones), mais aussi l’Australie ou la Nouvelle-Zélande (parce que c’est cool d’aller à l’autre bout du monde).

Voyager et travailler

Le PVT, c’est trois lettres pour permis vacances-travail. Les différents PVT sont le résultat d’accords binationaux qui autorisent les 18-35 ans des pays signataires comme la France ou la Belgique à voyager et travailler pendant une à deux années dans une quinzaines de destinations. Au gré de vos recherches, vous verrez qu’on le nomme parfois visa vacances-travail (VVT).


Le working holiday visa (WHV) est l’équivalent anglophone du PVT, plus communément utilisé pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Si vous visez le Canada, vous entendrez également parler d’Expérience Internationale Canada (EIC) : c’est le programme d’échange du ministère de l’immigration canadien qui englobe notamment le PVT Canada.

8 bonnes raisons de partir en PVT

Le PVT est une occasion de dingue pour un break, une année de césure, le prolongement d’un séjour linguistique ou d’études à l’étranger, ou même pour un avant-goût d’expatriation.

En PVT, on ne fait pas que visiter, on vit dans le pays, on y rencontre les locaux, on apprend une langue, d’autres coutumes, on voyage, et on renfloue le portefeuille quand il est temps de le faire. C’est l’école de la vie et de la débrouille, et une reconnexion aux essentiels.

1 Partir dans l’année

Le PVT est simple et rapide à obtenir ! Il suffit de suivre nos tutoriel gratuits.

2 Explorer en profondeur un pays

Avoir une à deux années pour visiter un pays en toute liberté, c’est le luxe !

3 Financer son voyage en voyage

Tu peux partir même avec un budget « modeste » et travailler sur place pour regarnir le portefeuille

4 Apprendre de nouveaux métiers

Ton CV risque de grandement s’étoffer en PVT, grâce à de nouvelles opportunités professionnelles

5 Maitriser une langue étrangère

Rien de tel qu’ 1 an en immersion pour enfin maitriser une langue étrangère.

6 Rencontrer des tonnes de gens

Entre les locaux et les voyageurs, tu n’auras jamais autant croisé de monde dans ta vie.

7 T’ouvrir à une nouvelle culture

Parce que ça fait du bien de découvrir qu’on vit et pense différemment ailleurs.

8 Casser ta routine

Le PVT, c’est l’occasion de casser ta routine. Quand on l’a fait, on est souvent fier, et transformé.

Antonin raconte le PVT selon Kowala

Chez Kowala, on est tous parti en PVT ou WHV, une expérience qui nous a transformés. On a tellement aimé qu’on a commencé à raconter nos aventures et à donner quelques conseils pratiques. Et la sauce a pris ! D’une dizaine de lecteurs, vous êtes maintenant quelques milliers à chercher des informations ou à vouloir partager sur le PVT.

Le site s’est aussi bien étoffé. Kowala c’est maintenant plus de 300 article de témoignages et de conseils qu’on a rédigé dans le seul but de t’aider à te lancer.

En savoir plus sur Kowala

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.