Fan d’Asie ou pas, Hong Kong fascine : un port mythique, une agitation proche du chaos… Pas de doute, « la perle de l’Orient » est bien une métropole asiatique, avec ses gratte-ciels, sa surpopulation, mais aussi une réserve naturelle et des chat-léopards – histoire de briser les clichés. Curieux d’Hong Kong, voici tous nos conseils et les démarches pour obtenir le PVT Hong Kong !

Le PVT Hong Kong est plutôt facile et rapide à obtenir (environ deux semaines), bien que le quota soit régulièrement atteint. La seule difficulté, c’est d’arriver à obtenir tous les documents officiels en anglais, notamment celui de la banque… Mais pas de panique, il existe plusieurs solutions !

Âge de 18 à 30 ans
Durée maximum12 mois
Quota750 visas par an
Coûtenviron 20 € par an
Page officiellewww.immd.gov.hk
lever de soleil su la baie de hong kong
Lever de soleil sur la « perle de l’Orient » © Daxis / Flickr

Conditions d’accès

  • Avoir la nationalité française et disposer d’un passeport valide sur toute la durée du séjour.
  • Être âgé de 18 à 30 ans à la date du dépôt de la demande. D’après les retours des voyageurs, vous pouvez déposer votre demande jusqu’à la veille de vos 31 ans.
  • Ne pas être accompagné de personnes à charge
  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT Hong Kong
  • Disposer de ressources financières suffisantes : 25 000 $HK (environ 2 600 €)

Pour obtenir votre PVT Hong Kong, vous devrez aussi :

  • Acheter un billet d’avion aller-retour, ou juste un aller accompagné preuve que vous disposez d’assez d’argent pour acheter un retour.
  • Souscrire à une assurance voyage couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation, ainsi que le rapatriement. Certaines, comme notre partenaire Chapka, proposent des assurances spécialisées dans le PVT. 

Code promo Chapka assurances PVT Hong Kong : 5% de réduction

Consultez notre comparatif et économisez jusqu’à 40 euros en choisissant la meilleure assurance pour votre PVT Hong Kong. Vous pouvez aussi activer sans attendre votre code promo Chapka et obtenir un devis incluant la réduction.

tai o, une petite ville de pêcheurs à Hong Kong
Tai O, une petite ville de pêcheurs sur l’île de Lantau. © Anna & Michal / Flickr

Droits et obligations liés au PVT Hong Kong

  • Le PVT Hong Kong dure 12 mois.
  • Il n’est pas renouvelable.
  • Le visa PVT Hong Kong commence lorsque vous entrez dans le pays en tant que pvtiste.
  • Une fois votre visa obtenu, vous avez trois mois pour entrer sur le territoire.
  • En tant que Français avec un PVT Hong Kong, vous êtes autorisé à travailler jusqu’à six mois pour le même employeur.
  • Vous avez aussi le droit d’étudier jusqu’à six mois, à condition de n’étudier qu’une seule matière (« one course »).
  • Votre objectif doit être avant tout la découverte de Hong Kong, le travail n’étant qu’un moyen pour subvenir à vos besoins sur place.

Coût du PVT Hong Kong

  • Avoir 2 600 € sur un compte.
  • Billet d’avion : compter environ 500 € (Voir nos astuces pour trouver les billets d’avion les moins chers !)
  • L’assurance voyage et rapatriement coûte autour de 400 € l’année. N’hésitez pas à passer par Kowala pour bénéficier d’une réduction de 5 % sur l’assurance de notre partenaire Chapka.
  • Le PVT Hong Kong coûte HK$ 190, soit un peu plus de 20 € au cours de décembre 2018. Vous devrez vous en acquitter à distance (ce qui engendrera probablement des frais bancaires) ou sur place.

Hong Kong, une ville chère

Les 2 600 € exigés par l’administration hongkongaise ne seront pas de trop pour vos premières semaines : Hong Kong est l’une des villes les plus chères du monde. Cette somme là ne devrait pas vous permettre de vivre plus de deux mois sans travailler…

Entre buildings et jardins… © Mathias Apitz (München) / Flickr

Obtenir son PVT Hong Kong : mode d’emploi

La demande de PVT Hong Kong peut se faire de trois manières différentes :

  • Solution 1 (conseillée)Rassembler les documents nécessaires en France, les envoyer aux services de l’immigration d’Hong Kong et payer le visa à distance.
  • Solution 2Rassembler les documents nécessaires en France, entrer à Hong Kong et demander son visa sur place. Il sera nécessaire d’entrer en tant que touriste à Hong Kong, puis de ressortir une fois le visa obtenu pour entrer à nouveau en tant que pvtiste. Le problème de cette solution : vous prenez le risque de voir le quota de PVT de l’année atteint lorsque vous êtes sur place… Il semble qu’une solution intermédiaire existe, où vous réservez votre visa en envoyant vos papiers à l’immigration (comme la solution 1), mais vous payez sur place. Cela dit, vous devrez quand même ressortir du pays pour activer votre visa. Globalement, cette solution nous parait compliquée ; elle n’a un avantage que si vous vous trouvez déjà à Hong Kong et qu’il vous prend l’idée de faire un visa PVT.
  • Solution 3 – Rassembler les documents et faire la demande de visa dans une institution représentative de la Chine en France (Ambassade, Consulat). Mais bien que cette solution soit théoriquement possible, dans les faits, les retours des voyageurs montrent que ces institutions refusent souvent de traiter les demandes de visa PVT.

1 – Rassembler les documents

Que vous fassiez la demande auprès des institutions françaises ou des services de l’immigration hongkongaises, les papiers à fournir sont similaires :

  • Le formulaire de demande de visa PVT Hong Kong (ID(E)940). Il doit être rempli en MAJUSCULES, à l’ordinateur ou de manière manuscrite (en bleu ou noir). Lisez la notice pour bien le remplir.
  • Une photo d’identité que vous devrez joindre au formulaire. Elle devra être prise de face, sur fond uni (pas de noir), sans rien sur la tête. La taille de la photo doit être comprise entre 5 x 4 cm et 5,5 x 4,5 cm.
  • Une photocopie de votre passeport : vous devrez photocopier les pages contenant vos informations d’identité et la date d’expiration du document.
  • Une preuve que vous disposez d’un « montant suffisant » pour vos premières semaines à Hong Kong. Il est fixé à 25 000 $HK, soit 2 600 €, auquel vous devez ajouter le prix d’un billet d’avion retour si vous ne souhaitez pas l’acheter avant votre départ. Ce document peut être un relevé de banque, des relevés de compte… Et surtout, il doit absolument être en anglais. Par contre, il semblerait qu’une copie de l’original suffise.

Comment faire si ma banque ne peut pas me donner d’attestation bancaire en anglais ?

Première étape : insister ! Car la plupart des banques disposent d’un service international habilitée à vous délivrer l’attestation en anglais… Si vraiment ce n’est pas le cas, plusieurs solutions : demander une lettre personnalisée, en anglais, stipulant le montant demandé, faire appel à un traducteur assermenté pour traduire votre document français en anglais… Ou changer de banque !

  • Photocopie de votre billet d’avion retour ou, si vous ne souhaitez pas l’acheter tout de suite, preuve que vous disposez d’un montant suffisant pour l’acheter. Nous vous conseillons de prévoir au moins 600 €.
  • Preuve de souscription à une assurance voyage couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation, ainsi que le rapatriement. On vous conseille de passer par notre partenaire Chapka, qui propose des assurances spécialisées dans les PVT (5% de réduction en passant par Kowala).
  • Un chèque de banque pour le paiement du PVT Hong Kong, fixé à HK$190, à l’ordre de « The Government of the Hong Kong Special Administrative Region ». Ce montant sera retourné si votre candidature n’est pas acceptée. Si vous postulez directement par une instance diplomatique chinoise en France (Consulat, Ambassade), alors vous pourrez payer sur place.
Une rue à Hong Kong
Une rue à Hong Kong © Francisco Anzola / Flickr

2 – Déposer la demande

Il existe plusieurs manières de déposer sa demande. On vous les détaille toutes ici, mais d’après les retours de voyageurs, la plus simple et la plus efficace est la première solution : envoyer sa demande aux services de l’immigration hongkongaise.

Faites une copie de votre dossier

Conseil d’ami : si vous envoyez votre dossier par courrier, faites-en une copie avant de le laisser partir dans la nature, histoire de ne pas devoir tout recommencer en cas de perte…

Solution 1 – Depuis la France, envoyer la demande aux services de l’immigration de Hong Kong

Rassemblez les documents listés ci-dessus et ajoutez-y le paiement. Postez le tout à l’adresse suivante :

Employment and Visit Visas Section Hong Kong Immigration Department 24/F, Immigration Tower
7 Gloucester Road, Wan Chai, Hong Kong

Solution 2 – Demander son visa une fois à Hong Kong

Là encore, munissez vous de tous les documents listés, entrez à Hong Kong en tant que touriste, et déposez votre demande en personne auprès des services de l’immigration à Hong Kong :

Employment and Visit Visas Section Hong Kong Immigration Department 24/F, Immigration Tower
7 Gloucester Road, Wan Chai, Hong Kong

Si vous choisissez cette solution, deux difficultés :

  • Vous devrez ressortir du pays pour entrer à nouveau en tant que pvtiste et ainsi activer votre visa.
  • Si vous vous rendez à Hong Kong en fin d’année civile, vous courrez le risque que les quotas soient atteints.

Entrer à Hong Kong comme touriste : besoin d’un billet d’avion retour !

Si vous choisissez d’entrer à Hong Kong comme touriste pour déposer votre demande sur place, certaines compagnies d’avion vous demanderont un billet retour pour vous laissez embarquer. Dans le doute, nous vous conseillons de souscrire à un service comme Onewayfly, qui vous fournit un billet d’avion valide pendant 14 jours pour une vingtaine d’euros.

Solution 3 – Demander son visa en France, à un Consulat ou une Ambassade chinoise

Là encore, munissez vous des documents demandés, et rendez vous à l’Ambassade de Chine ou dans un Consulat. Vous pouvez aussi envoyer les documents par courrier. L’avantage est de pouvoir payer le visa en France.

Demander son visa en France : solution déconseillée

Si les services de l’Immigration d’Hong Kong proposent cette solution, les retours de voyageurs montrent que les instances diplomatiques chinoises en France refusent très souvent de prendre votre dossier… Ainsi, nous vous déconseillons d’opter pour cette solution.

Lieux où vous pouvez déposer/envoyer votre demande :

Ambassade de la République de Chine
11 Avenue George V
75008 Paris
France

Les Consulats généraux de la République de Chine en France

Sur l’île de la Réunion :
50 Rue Du General De Gaulle Saint-Denis
Ile De La Réunion
France

Lyon :
26 Rue Louis Blanc
69006 Lyon
France

Marseille :
20 Boulevard Carmagnole
13008 Marseille, France

Strasbourg :
35 Rue Bautain
67000 Strasbourg
France

Délais

Si votre dossier est complet, votre visa devrait vous être délivré sous deux semaines.

Le contact du département de l’immigration est fourni, mais il est précisé que vous ne devez les contacter qu’en cas de nécessité absolue, car cela peut ralentir votre dossier.

Contacts du Hong Kong Immigration Department
tél : (852) 2824 6111
fax : (852) 2877 7711
e-mail : [email protected]

Téléphérique sur l'île de Lantau
L’île de Lantau © Francisco Anzola / Flickr

Les premiers pas de la vie sur place

Pour obtenir le PVT Hong Kong, vous devez disposer d’un minimum de 2 600 €. C’est peut-être une coquette somme pour un PVT Amérique latine, mais à Hong Kong – l’une des villes les plus chères du monde -, ça ne vaut pas grand chose : vous devrez assez vite vous dégoter un travail.

Pour bien commencer votre vie hongkongaise, trois sites à consulter absolument :

  • Le guide S’installer à Hong Kong de la chambre française de commerce et d’industrie, qui donne aussi bien des conseils pratiques pour trouver un emploi ou un logement que des conseils de sorties.
  • Le site du Consulat Général de France à Hong Kong et Macao : en plus de conseils pratiques, ce sont aussi des contacts – notamment au sein des expatriés français à Hong Kong – que vous pouvez y trouver.
  • Le site HK Accueil : là aussi, un mélange de conseils pratiques et d’événements de la communauté française et francophone, qui peuvent vous aider dans vos début à Hong Kong

Avec tout ça, vous devriez facilement trouver des pistes et des contacts sur place… Et vous fondre dans le quotidien survolté de la perle de l’Orient.

Un marché à Hong Kong
© Karl Baron / Flickr
Demande PVT Hong Kong : conditions, démarches et avis
Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 16 février 2019