Vous avez obtenu votre PVT Brésil ? Encore quelques démarches vous attendent : CPF, RNM, carte de travail, se procurer un téléphone, ouvrir un compte en banque… On vous explique tout, avec l’aide de Daphné et Justine, nos pvtistes Brésil préférées.

Hé non, ce n’est pas parce que vous avez votre visa dans votre passeport que vous avez terminé la partie administrative, malheureux. En arrivant en PVT Brésil, vous allez devoir faire votre numéro d’identité locale (la carte CPF, environ 1,60 €), vous enregistrer à la police fédérale (RNM, anciennement RNE, environ 50 €), et faire votre carte de travail pour pouvoir travailler légalement. Ensuite, vous devrez vous procurer un numéro de téléphone et ouvrir un compte en banque… Et yala, vous serez fin prêt pour la grande vie brésilienne !

Aidez-nous à compléter cet article !

Comme le PVT Brésil est récent (2018), il semble que les procédures pour obtenir les différents papiers changent au gré de processus inconnus : la période, l’interlocuteur sur qui vous tombez, l’État dans lequel vous êtes… Pour nous aider à (encore) mieux comprendre tout ça, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous raconter votre expérience !

drapeau du Brésil
« Ordre et progrès ». Ordre, pour l’administratif brésilien ? Ça se discute… © Flickr / abdallahh

1 – Faire son CPF

Le CPF, ou Cadastre de Pessoas Fisicascadastre de personnes physiques ») est un numéro d’identification fiscale dont vous allez vous servir pour à peu près tout : pour les choses administratives comme la carte de travail ou ouvrir un compte en banque, mais aussi, pour prendre votre carte de bus ou obtenir certaines réductions par exemple…

Le conseil de Justine : faites le CPF dès votre arrivée au Brésil !

Justine le confirme : le CPF est facile et très rapide à faire, et indispensable au quotidien au Brésil. Autant, donc, le faire tout de suite en arrivant au Brésil !

Comment faire son CPF ?

Deux solutions : vous pouvez le faire sur place, ou en ligne. Dans les deux cas, vous devrez vous rendre à dans l’un des bureaux de la Receita Federal, mais si vous faites la demande en ligne, vous ne payerez pas la taxe d’environ R$ 7 (environ 1,65 €).

Solution 1 : faire son CPF intégralement dans un bureau de la Receita Federal

Si vous choisissez de ne pas passer par Internet, il vous faudra d’abord payer votre taxe. Rendez vous dans un des organismes habilités à vous la facturer : Correios, Banco do Brasil ou Caixa Econômica Federal. Vous devrez achetez un timbre fiscal en expliquant que c’est pour votre CPF : en principe, la taxe sera d’environ R$ 7 (environ 1,65 €). Attention : Gardez le justificatif de paiement, vous en aurez besoin !

Ensuite, vous devrez vous rendre à l’une des Unidades de Atendimento de la Receita Federal. On vous demandera de présenter :

  • Votre passeport (avec votre visa)
  • Le justificatif de paiement de la taxe.

Vous repartirez une petite heure plus tard avec votre CPF !

Solution 2 : pré-remplir le formulaire de CPF en ligne

Pour gagner un peu de temps, vous pouvez pré-remplir le formulaire de CPF en ligne. Dans ce cas, a priori, vous ne payerez pas la taxe.

C’est ce qu’a fait Justine : après avoir rempli son formulaire, elle a imprimé le papier reçu par mail contenant son numéro de protocolo, puis s’est rendue avec ce papier et son passeport dans l’une des Unidades de Atendimento de la Receita Federal. Elle est repartie en moins d’une heure avec son CPF.

Le conseil de Daphné : plastifiez votre CPF

Cette carte est tellement précieuse qu’on vous conseille de la plastifier dès son obtention !

2 – Faire sa carte RNM (ou RNE)

La carte RNM, anciennement RNE, est votre enregistrement auprès de la police fédérale brésilienne. En elle-même, elle ne sert pas à grand chose, mais c’est un document essentiel pour pouvoir faire d’autres démarches, comme ouvrir un compte en banque ou travailler. Et même, d’après nos informations, sans cette carte, vous êtes tout simplement illégal sur les territoire brésilien au-delà de 90 jours…

Mais d’après les retours de PVTistes, elle semble compliquée à obtenir, pour plusieurs raisons :

  • Il est difficile (et très, très long) d’obtenir un rendez-vous avec la police fédérale.
  • Souvent, les locaux de la police fédérale se situent à l’autre bout du monde…
  • La démarche ne semble pas encore tout à fait arrêtée : les PVTistes ne racontent pas tous la même expérience… Donc, on vous présente ici une synthèse des différents retours !

Le conseil de Justine : ayez un Brésilien sous la main pour vous aider !

Justine le précise : dans les bureaux, les personnes qui vous reçoivent parlent rarement autre chose que le portugais – et souvent vite, sans beaucoup de patience. Pour faire ces démarches administratives, elle conseille donc d’avoir un-e Brésilien-ne avec soi…

Comment faire la carte RNM ?

D’abord, il faut savoir qu’en tant que PVTiste, vous avez déjà fait une grande partie de votre enregistrement : d’après les retours, contrairement à ce que vous allez trouver sur le site de la police fédérale, vous n’avez pas besoin de documents comme l’extrait de casier judiciaire, puisque vous l’avez déjà fourni en demandant votre visa. Et a priori, vous ne devrez payer qu’une seule taxe, celle d’environ R200 $).

1 – Remplir le formulaire de registro en ligne

D’abord, allez sur le site de la Policia Federal, en cliquant ici, et en sélectionnant Registro. Remplissez le formulaire. A la fin, il vous sera indiqué le montant exact de la taxe à payer (aux alentours de R$ 200, soit environ 47 €).

Taxe d’autorisation de résidence (environ R$ 170) : pas la peine de la payer !

Normalement, le site de la police fédérale vous demandera de payer deux taxes : l’une d’environ R$ 200 (qu’il faut payer), et l’autre, la taxe d’autorisation de résidence, d’environ R$ 170. D’après les retours que nous avons, les détenteurs d’un visa PVT n’ont pas besoin de payer cette seconde taxe.

2 – Payer la taxe

Pour payer votre taxe, allez dans une Banco do Brasil. Conservez le justificatif, vous en aurez besoin !

3 – Prenez rendez-vous à la police fédérale

Prenez un rendez-vous dans une agence de la Police fédérale. Soyez prévenus : les rendez-vous sont très longs à obtenir ! D’après nos informations, certains PVTistes tentent de se rendre sur place sans avoir pris rendez-vous. Apparemment, si vous arrivez bien avant l’ouverture, vous pouvez avoir l’espoir d’arriver parmi les 20 premiers et de pouvoir faire votre RNM. Ça se tente… Sans garantie !

4 – Le rendez-vous à la police fédérale

Depuis peu, la liste des documents nécessaires le jour de votre rendez-vous a tout simplement disparu du site de la police fédérale. Du coup, nous nous basons sur les retours de PVTistes pour dresser la liste des documents nécessaires le jour du rendez-vous :

  • Passeport : original et photocopies de toutes les pages. Pas besoin de les faire certifier !
  • 2 photos d’identité
  • Formulaire rempli sur le site de la PF
  • Justificatif de paiement des taxes

Certains retours indiquent aussi qu’il a été demandé de présenter la feuille distribuée dans l’avion (même si certains d’entre vous ne l’ont carrément pas eue !), et un justificatif de domicile.

Dans le doute : Amenez tous les documents ce que vous avez !

Comme la démarche n’est pas très claire, on vous conseille de faire au mieux : amenez aussi votre CPF et un justificatif de domicile, au cas où…

Une fois la démarche faite (environ 2 h), a priori, vous pourrez récupérer votre carte RNM… Entre 40 jours et 3 mois, selon les cas !

Fortaleza au Brésil.
Allez, vous y êtes presque ! Ici, à Fortaleza, au Brésil. © Flickr / Pascal Subtil

3 – Faire sa carte de travail (CTPS)

La carte de travail, appelée CTPS Estrangeiro (Carteira de Trabalho e Previdência Social) est essentielle : c’est elle qui vous permet de travailler, et elle vous sera systématiquement demandée pour un travail déclaré.

Pourtant, il semble que plus on avance dans les démarches… Et plus elles sont obscures. Nous avons trouvé très peu de retours de PVTistes ayant réussi à faire leur carte de travail. Pour couronner le tout, il semble que le ministère du Travail, qui gérait cette démarche jusqu’à fin 2018, soit en train d’être dissout au profit du ministère de l’Économie et de la Citoyenneté

Il semble que pour la faire, il faille aller dans un bureau du ministère du Travail près de chez vous, avec les documents suivants :

  • la carte CPF (original et photocopie)
  • la carte RNE (original et photocopie)
  • un justificatif de domicile (original et photocopie)
  • un document d’identité avec photo

D’après les informations que nous avons, il faut vous armer de patience : le visa PVT étant encore peu connu, certaines administrations refuseront de vous faire votre carte de travail. Il faudra insister, changer de bureau… Mais on connait des PVTistes qui ont fini par l’obtenir, alors accrochez vous !

4 – Se procurer un téléphone

Avant toute chose, sachez qu’au Brésil, la majorité des conversations téléphoniques ont lieu sur WhatsApp. Il va donc vous falloir une carte SIM avec du crédit Internet, mais pas forcément beaucoup de crédit pour appeler ou envoyer des textos. Justine, PVTiste au Brésil, a choisi l’opérateur Vivo, et elle paie entre R10$ et R20$) « en fonction de si j’ai beaucoup de wifi ou pas… »

Comment se procurer une carte SIM au Brésil ?

  • Rendez vous dans un kiosque à journaux avec votre numéro de CPF et un document d’identité pour acheter une puce.
  • Après avoir mis la puce dans le téléphone, vous devrez échanger des textos avec l’opérateur pour l’activer. Justine conseille d’avoir un Brésilien sous la main pour cette étape, qui connaitra la langue et le fonctionnement d’une activation de carte SIM à la brésilienne…
  • Pour acheter des recharges, il vous faudra aller dans des kiosques.
Ipanema, rio de Janeiro, Brésil
Vous n’êtes plus qu’à deux doigts de chiller à Ipanema, Rio de Janeiro ! © Flickr / seier+seier

5 – Ouvrir un compte en banque

Pour ouvrir un compte en banque, il faudra avoir votre CPF et votre RNE. Ensuite, comparez les banques dans lesquelles vous aurez le moins de frais de retrait. Pour Justine, la meilleure est la Banco Bradesco.

Ouvrir un compte en banque sans RNE ?

Par un miracle inexpliqué, Daphné a réussi à ouvrir un compte sans RNE… Quand on vous dit que personne n’a effectué les mêmes démarches pour avoir les mêmes papiers ! Cela dit, il semble que ce soit bien un miracle : c’est la seule à nous avoir raconté ça…

Selon la banque, les documents qui pourront vous être demandés sont les suivants :

  • votre passeport avec visa
  • votre CPF
  • votre RNE
  • un justificatif de domicile ou attestation d’hébergement
  • parfois, votre carte de travail

Les papiers ne sont pas si difficiles à rassembler. La plus grosse difficulté pour ouvrir un compte est surtout… L’attente : d’après Justine, les banques sont toujours pleines à craquer, notamment en début de mois !

Le conseil du Justine : inutile d’ouvrir un compte si vous ne travaillez pas

Pour Justine, « si on ne travaille pas, ça ne sert à rien d’avoir un compte en banque. Il vaut mieux avoir un compte en ligne avec des frais intéressants pour l’étranger… » (Voir notre comparatif des meilleures banques pour partir en voyage ici !)

Et vous, comment avez-vous fait pour faire votre CPF, votre RNE, votre carte de travail en PVT Brésil ? Laissez nous des commentaires pour nous raconter votre expérience !

Arrivée en PVT Brésil : démarches et conseils pratiques pour survivre à vos premières semaines !
Avis : 5/5 | 1 vote

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 25 mars 2019