Alors que ses frontières ont seulement été ouvertes en 2011, le Myanmar (anciennement appelé Birmanie) conserve une authenticité intacte puisque c’est un pays encore très peu touché par le tourisme de masse. Attirée depuis longtemps par ce pays d’Asie du Sud Est, je m’y suis aventurée avec un ami pour une dizaine de jours. Voici mon ressenti, ainsi que tous les conseils pratiques et préparatifs qui pourraient vous intéresser.

La prière des jeunes moines

La prière des jeunes moines

Avant le départ : vaccins et Visa

Aucun vaccin n’est nécessaire pour le Myanmar néanmoins il vous faudra tout de même prévoir certaines précautions (médicaments) pour éviter tous désagréments lors de votre voyage et être à jour sur les vaccins dits universels. Le mieux c’est de consulter votre médecin avant de partir, il saura vous avertir.

Pour entrer dans le pays, il faudra vous munir d’un visa qui est disponible depuis l’ambassade, ou en ligne, sur le site myanmar visa corp (ce que je conseille, car c’est simple et rapide). Vous recevrez votre visa en moins de 7 jours, il vous en coutera 30 euros et sera valable 28 jours dès l’entrée sur le territoire.

Le temple Ananda à Bagan

Le temple Ananda à Bagan

Mon aventure au Myanmar

Après un trajet assez long et intense (on était à deux doigts de se tromper d’aéroport à Bangkok), nous voici au Myanmar. Chaleur, rue bondée et animée, poussière, klaxonne, trafic, temples, regard étonné à notre encontre… le dépaysement est total en un rien de temps.

Arrivés à l’hôtel exténués, on fera tout de même une rapide excursion dans le « centre » de Mandalay même si, en soi, rien ne ressemble à un centre-ville comme on en côtoie en France. Par exemple, on oublie rapidement l’idée de trouver une chaine de restos, fast foods ou magasins occidentaux. Pour manger, on s’installe donc dans la rue, assis sur de minis tabourets en bois, 1 euro le repas unique (boisson comprise, attention !) et en prime, le chaleureux accueil des Birmans. Plutôt pas mal pour un début.

Aussi, ce qui est marquant, c’est la faible présence de touristes dans une des villes les plus importantes du pays. On est très loin des sollicitations incessantes comme on peut le subir en Thaïlande. Sinon, mis à part le bruit assourdissant et stressant de la ville qui nous épuise rapidement, le sourire affectueux des Birmans rend ce premier jour très prometteur.

DSCF4326-001

Les alentours de Mandalay

Pour notre première vraie journée au Myanmar, on commence par un rapide tour au marché local. Couleurs et vie à son apogée. On embarque ensuite à bord de deux scooters conduits par des locaux, à la découverte des environs de Mandalay. Au programme : le déjeuner des moines bouddhistes dans un monastère, la visite de plusieurs temples et pagodes à Sagaing et Mingun, une cérémonie birmane, et un coucher de soleil surréel sur le pont d’U Bein. On en prend plein les yeux !!!!

Le déjeuner des moines

Le déjeuner des moines

Les temples de Bagan

Après 2 jours sur Mandalay, on embarque à bord d’un bus local pour Bagan, lieu à ne manquer sous aucun prétexte au Myanmar. Ce vaste site archéologique est constitué de plus de 4000 temples, pagodes et monastères sur 40 km2. Un lieu incroyable sortit tout droit de l’imaginaire… On s’y aventurera 3 jours en scooter électrique pour seulement 8 euros par jour, un moyen économique et pratique surtout en période de grosse chaleur.

Les couchers et levers de soleil y sont aussi somptueux. Proche de l’horizon, le soleil s’habille de rouge et disparait dans la brume. Le spectacle est incroyable, surtout avec les temples à perte de vue avec, parfois, la chance d’admirer le voyage des montgolfières.

Coucher de soleil sur Bagan

Coucher de soleil sur Bagan

Temple à Bagan

Temple à Bagan

Trek dans les montagnes Birmanes

Après avoir parcouru les majestueux temples de Bagan, on se rend sur Kalaw, ville de départ pour un trek de 3 jours en direction du lac Inle. C’est l’occasion de s’immerger totalement au cœur de la culture birmane. On réserve le trek la veille pour le soir auprès de notre hôtel à Kalaw (compter environ 40 euros pour 3 jours, logement et nourriture compris). Avec l’accompagnement d’un guide et d’une équipe géniale, on parcourt chaque jour environ 6 h de marche (3 h pour le dernier jour) dans les montagnes birmanes à la rencontre de ses habitants. Le soir, on dort et mange chez une famille d’accueil où l’on a le droit à un vrai festin. Sinon du reste, c’est un confort rudimentaire, mais typique : matelas au sol, douche au puits et toilette, disons… authentique. En résumé, une super randonnée pleine de découvertes et de bonne bouffe :)

DSCF4611

Maison typique dans les montagnes

Maison typique dans les montagnes

Le lac Inle

Pour nos derniers jours, on part à la découverte du fameux lac Inle. Entouré de montagnes, ce lac est avant tout un lieu de vie où se trouvent plusieurs villages flottants. La pêche et la culture agricole y sont également abondantes. La manière incontournable de le visiter est en bateau. C’est l’occasion d’avoir une vue d’ensemble sur le lac (commerce, temple, jardin flottant…). Un moment très agréable où l’on en apprend plus sur l’artisanat birman, tout de même un poil touristique à mon goût. Pour plus d’authenticité, je vous conseille les balades en vélo dans les environs qui permettent de s’éloigner de la foule présente sur le lac et de se rapprocher de la culture locale.

Pêcheur traditionnel sur le lac Inle

Pêcheur traditionnel sur le lac Inle

Le chapeau typique

Le chapeau typique

Les insolites au Myanmar

Le Thanaka

Véritable produit de beauté des femmes birmanes et jeunes birmans, ils se recouvrent les joues et parfois même le front de cette substance jaune pâle faite à base d’écorce de Thanaka. Parfumée, anti transpirante, protectrice du soleil, je suis littéralement tombée addicte de ce produit !

Un petit garçon maquillé de Thanaka

Un petit garçon maquillé de Thanaka

Le Bétel

Ah le sourire des Birmans, c’est toute une culture ! Vous remarquerez tout de suite la couleur rouge qui émane de leur bouche notamment celles des hommes. Il s’agit de la noix de bétel dont les Birmans sont très friands. Enveloppée dans une feuille de poivrier, ils la chiquent à longueur de journée, ce qui est censé les apaiser. Une méthode traditionnelle qui abîme énormément les dents de ses utilisateurs. Vous n’éviterez surement pas leurs fameux crachats rougeâtres ! Mais qui sait, vous serez peut-être tenté d’essayer. ;)

Le sourire birman

Le sourire birman

Paparazzi

Vous avez toujours rêvé d’être une star ? Vous en aurez un aperçu au Myanmar. Les Birmans adorent prendre des photos avec les Occidentaux. Lors de visite de temples, vous n’y échapperez sans doute pas. Un cliché pour chaque membre de la famille, prévoyez votre plus beau sourire.

Les mille et un plats

Un repas typique birman ne se résume pas à un seul et unique plat. Lorsque vous commandez quelque chose, une multitude de petits plats accompagnent le plat principal.

Les spécialités et plats à ne pas manquer

Voici quelques spécialités culinaires que je vous conseille vraiment d’essayer. Vos papilles vous diront merci !

  • La salade d’Avocat
  • La salade de Papaye
  • La viande séchée
  • Le poisson au Lac Inle
  • Les crêpes dans les petits bouis-bouis à Kalaw
  • Les jus de fruits frais avec un petit coup de cœur pour le jus Avocat-Fraise
Une cuisine typique au Myanmar

Une cuisine typique au Myanmar

Coût de la vie sur place

 Logements

  • Hôtels pas chers : entre 6 et 15 euros
  • Hôtels moyens de gamme : entre 15 et 30 euros
  • Hôtels chic : plus de 30 euros
La sieste birmane

La sieste birmane

 Nourriture

  • Restaurants bon marché : moins de 2 euros
  • Restaurants prix moyen : entre 2 et 7 euros
  • Restaurant chic : plus de 7 euros
Le marché aux mille couleurs

Le marché aux mille couleurs

 Transports

  • Les trajets de bus entre villes ou sites remarquables coutent en moyenne moins de 20 euros. Mais tout dépend de la compagnie sélectionnée ou du type de bus dont il s’agit (VIP ou non). Il peut parfois être rentable de choisir un bus de nuit pour les longs trajets, par exemple du Lac Inle à Mandalay. Cela vous permet d’économiser une chambre d’hôtel sans perdre de temps et le confort est vraiment top : on vous fournit bouteille d’eau, couverture, coussin, encas pour moins de 15 euros.
  • Pour la location de vélo, il vous en coûtera environ 2 euros pour les 24 h. Mais vous pouvez tenter de négocier si vous souhaitez le garder quelques jours. Vous pouvez également louer des scooters entre 5 et 10 euros la journée selon la région dans laquelle vous vous trouvez.
Le transport local

Le transport local

Pour conclure, le Myanmar est un pays que je recommande hautement de visiter dès à présent et sans attendre. C’est la chance incroyable de rencontrer un pays à la culture traditionnelle habité par des gens accueillants et souriants. Au-delà de ses paysages somptueux, c’est avant tout ses habitants qui ont rendu ce voyage aussi vivant qu’enrichissant. Aussi, sortir des sentiers battus, c’est l’occasion de rencontrer « l’authentique » Myanmar qui est de plus en plus en perdition. 

Article mis à jour le 9 mai 2017