PVT Canada : comment partir en couple ou en famille ?

Partir en PVT Canada est une aventure hors normes, d’autant plus lorsque l’on part en couple, en famille ou même avec son animal de compagnie. J’ai réuni ici tout ce que vous devez savoir avant de tenter l’aventure à deux, ou plus…

Êtes-vous un couple selon l’immigration canadienne ?

Pour l’immigration canadienne, il existe deux statuts de couple :

  • Le couple marié (le Pacs n’est pas reconnu).
  • Les « conjoints de fait » : couple vivant sous le même toit depuis au moins 12 mois sans interruption, preuves à l’appui. Le degré d’engagement entre les deux personnes doit être important (compte bancaire joint, bail en commun, etc.).

Ces règles s’appliquent indifféremment pour les couples hétérosexuels et homosexuels.

Le Pacs n’est pas reconnu au Canada

Le Pacs n’est pas reconnu par les institutions au Canada, mais peut bien évidemment servir de preuve supplémentaire si les conjoints de faits ont a minima un an de vie commune derrière eux.

Peut-on déposer une seule demande de permis EIC en couple ?

Non, les permis EIC – PVT Canada, Jeunes professionnels et Stage coop – sont individuels. Vous devez donc déposer deux candidatures qui seront évaluées séparément.

Demande PVT Canada (Tutoriel EIC : PVT, Jeunes Pro, Stage)

Contrairement aux idées reçues, postuler en couple à l’un des permis d’EIC n’est ni un atout ni un frein :

  • Rien ne garantit que votre conjoint(e) obtiendra comme vous le précieux sésame.
  • Dans le document « Renseignements sur la famille » que vous devrez remplir après avoir reçu une invitation (tirage au sort dans le cas du PVT), le fait d’indiquer qu’un(e) conjoint(e) ou un(e) époux(se) vous accompagnera ne vous engage à rien. Cela n’a aucune incidence sur vos chances d’obtenir votre permis de même que vous ne serez pas obligé d’être accompagné de cette personne.

Si un seul des conjoints a reçu une invitation

Si vous avez la chance d’avoir été sélectionné lors d’une ronde d’invitations, mais que ce n’est pas le cas de votre conjoint, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Vous refusez l’invitation, ce qui est forcément un risque à double tranchant. Votre conjoint(e) pourrait très bien être tiré(e) au sort par la suite et pas vous.
  • Vous l’acceptez et gardez espoir que votre conjoint(e) l’obtienne dans les 12 prochains mois, avant la date butoir de votre entrée sur le sol canadien (date inscrite sur votre lettre d’introduction, qui est de un an).

Si malheureusement la chance ne tourne pas et qu’une seule personne obtient le visa, d’autres possibilités existent pour que votre moitié au Canada.

Que faire si l’un des conjoints n’obtient pas son PVT ?

Si les deux conjoints sont sélectionnées, c’est le cas de figure idéal ! Il suffit de vous rendre tous les deux au Canada avec votre PVT en main pour pouvoir y travailler et y vivre à deux jusqu’à 24 mois.

Dans le cas contraire, malheureusement plus fréquent, les solutions les plus communes afin d’accompagner ou de faire accompagner de votre conjoint(e) sont :

Le statut de visiteur / visa touriste

Le statut de visiteur est valable 6 mois. Si vous êtes Français ou Belges, il est acquis automatiquement à votre arrivée au Canada. Il suffit de demander une AVE (Autorisation électronique de voyage) en ligne pour 7$CAD avant votre voyage.

Il est interdit de travailler sous ce statut. Nombreux sont ceux qui accompagnent temporairement leur conjoint(e) en tant que touriste/visiteur et demandent ensuite un permis de travail ouvert afin de pouvoir chercher un emploi.

La personne accompagnante sous le statut de visiteur doit toutefois avoir les économies nécessaires pour subvenir à ses besoins dans le pays sans y travailler.

Assurance voyage pour visiteur simple

Nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance voyage classique, telle que Cap Assistance 24h/24, pendant cette période transitoire.

Les assurances de votre CB ne vous couvrent en effet que les 3 premiers mois et moins efficacement qu’une assurance voyage. Sachez que vous ne serez pas non plus couvert·e par l’assurance PVT de votre conjoint en cas de pépin.

5% de réduction sur votre assurance voyage

Économisez sur votre assurance voyage au Canada grâce à notre réduction sur Cap Assistance 24h/24 de Chapka, que nous recommandons depuis 7 ans. La réduction est également valable sur Cap Working Holiday, l’assurance PVT.

En savoir plus sur le code promo

Le permis de travail ouvert comme conjoint de travailleur qualifié

Le permis de travail ouvert n’est accordé qu’à certaines conditions et notamment si vous êtes l’époux ou le conjoint de fait d’un travailleur qualifié. C’est le cas le plus fréquent et nous allons nous concentrer sur celui-ci.

Voir le textes officiel : Mon époux ou conjoint de fait peut-il travailler au Canada ?

1 – Attester de son statut matrimonial

Vous devez prouver que vous êtes bien en couple :

Ne restez pas séparés trop longtemps de votre conjoint·e

Soyez vigilants si vous êtes « conjoints de fait » et que vous restez dans votre pays d’origine pendant les démarches. Votre statut de « conjoint de fait » n’est plus valable au-delà de 90 jours de séparation (autrement dit pendant lesquels vous ne vivez plus ensemble).

2 – Avoir le statut de travailleur qualifié

Le conjoint qui a obtenu son PVT doit être considéré comme travailleur qualifié et doit donc trouver un emploi qui remplit les conditions suivantes :

  • Le poste doit appartenir à l’une des catégories de compétence (0 , A ou B) de la Classification nationale des professions (CNP). Le panel de métiers concerné est large puisqu’il s’agit grossièrement de tous les postes de cadres et des emplois qui demandent une qualification ou un diplôme.
  • Le contrat doit être conclu pour au moins 6 mois.
  • Le conjoint pvtiste doit déjà exercer cet emploi au moment de la demande de permis ouvert. Le demandeur doit en effet fournir les 3 derniers bulletins de paie du travailleur qualifié (sachant qu’on est généralement payé toutes les deux semaines au Canada).
Extrait de la liste de contrôle des documents

Travailler en PVT Canada : où et comment trouver le job de vos rêves ?

3 – La demande de permis de travail ouvert

Une fois ces deux premières conditions remplies, vous pouvez entamer les démarches auprès de Citoyenneté et Immigration Canada, soit depuis la France, soit depuis le Canada vous y séjournez déjà en tant que visiteur.

La demande de permis de travail ouvert coute 340 $CA en tout soit environ 210 €.

Une fois validé, vous recevez un permis de travail ouvert de durée égale à celle restante sur le PVT de votre conjoint·e. Bingo, l’aventure commence !

Voir le textes officiel : Dans quelles conditions puis-je demander un permis de travail ouvert en tant que conjoint ou un membre de la famille d’une personne qui travaille temporairement au Canada ? / Liste de contrôle des documents pour la demande de permis de travail ouvert

Vos enfants peuvent-ils vous accompagner en PVT Canada ?

Oui, le Canada vous permet d’être accompagné de vos enfants, contrairement à la plupart des pays accessibles en PVT ! Attention, le PVT reste un permis individuel et n’inclue donc pas votre famille. Cela signifie que vos enfants devront avoir leurs propre statut (visiteur ou étudiant selon l’âge et la situation).

Deux enfants au pied d'un arbre au Canada
Partir en PVT Canada avec ses enfants, c’est possible !

Chaque enfant doit posséder au minimum son propre passeport valide et une AVE pour vous accompagner en tant que visiteur temporaire ou avec un autre permis (étudiant) pendant la durée de votre aventure canadienne.

Durant votre demande, n’oubliez par contre pas de remplir le formulaire sur la famille (en mentionnant les enfants qui vous accompagneront).

Scolarisation

S’il est mineur, votre enfant est notamment autorisé à étudier dans le pays. S’il a plus de 6 ans, vous devrez par contre lui obtenir un permis d’étude afin d’intégrer un établissement scolaire. Il aura alors le statut d’étudiant. Dans tous les cas, à l’arrivé, vous devrez prouver à l’agent de l’immigration que vous pourrez subvenir financièrement aux besoins de l’enfant pendant la durée du séjour, une sacrée préparation donc.

Si l’enfant est majeur, la situation est différente. Il devra obtenir son propre statut et visa (comme doit le faire le/la conjoint(e)).

Avoir un animal en PVT

Si vous ne vous imaginez pas partir sans votre petit sac à puces d’amour, sachez qu’il est possible de l’emmener avec vous durant votre PVT.

Selon l’animal, un permis peut être demandé auprès de l’ACIA (Agence Canadienne d’Inspection des Animaux). Pour plus d’informations concernant les exigences selon l’animal, rendez-vous sur le site inspection.gc.ca.

Les chiens et chats

Les chiens et les chats ne sont soumis à aucune quarantaine en entrant au Canada et ne demandent pas de permis d’importation.

L’ASFC inspectera cependant votre animal à son arrivée au Canada afin de s’assurer que « sa vaccination contre la rage est à jour et que la description de l’animal correspond à celle indiquée sur les documents ».

Le douanier vous demandera 30$ de taxe pour l’examen vétérinaire, et 5$ par animal supplémentaire. Renseignez-vous par contre des exigences posées selon la race du chien et les provinces canadiennes.

Voir les textes officiels pour voyager au Canada accompagné d’un animal

La checklist pour voyager avec son animal

Avant de vous envoler, assurez-vous que votre animal n’ait aucun problème de santé. Une petite visite chez le vétérinaire est donc la bienvenue pour vérifier que tout est en règle :

  • Passeport européen pour animal de compagnie.
  • Identification par puce ou tatouage (même si elle n’est pas obligatoire pour emmener son animal au Canada).
  • Certificat de vaccination contre la rage (en français ou en anglais).
  • Un certificat de bonne santé signé par le vétérinaire quelques jours avant de départ.
  • Carnet de santé à jour pour faciliter les formalités une fois arrivé au Canada.

Enfin, pensez à bien choisir votre compagnie aérienne tout en signalant que vous partez avec votre animal. Les politiques concernant le transport des animaux et les prix dépendent énormément d’une compagnie à l’autre (le nombre de places à bord pour les animaux peut être limité).

Alors, prêts à tenter l’aventure ensemble ? Partagez votre expérience et posez vos questions en nous laissant un commentaire.

Petite belge de 22 ans, j'ai quitté mon pays pour le Canada et ses poutines. Après un premier séjour linguistique, je suis revenue dans ma ville de coeur, Toronto, pour travailler cette fois en PVT. Cette année promet encore full voyages, vidéos et articles de blog, YES !

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami