Tokyo, Japon : on nous annonçait le bruit, la foule, le stress… Tout paraît pourtant calme quand nous arrivons à Tokyo Station, gare principale de la ville, après 1h30 de train depuis l’aéroport. Oui, Tokyo c’est grand (vingt fois plus que la capitale française selon les chiffres) et la nuit blanche que nous avons passé à l’aéroport ne nous aide pas à prendre facilement nos repères dans ce nouveau lieu aux milles lumières.

Arrivée à Tokyo : premiers pas dans la capitale de l’empire du soleil levant

Il est déjà 21 heures, les voitures sont rares et les passants plutôt silencieux dans le quartier des affaires où nous arrivons. Nous marchons un moment, nous imprégnant de cette nouvelle atmosphère et observant les nombreux buildings qui semblent se faire concurrence pour qui réussira à toucher le ciel en premier.

Au bout d’un moment, curieux et surtout alléchés par un des menus éclairés à l’entrée, nous poussons l’une des nombreuses portes vitrées qui bordent les immeubles.

Nous découvrons alors un espace qui semble infini ; un grand couloir sans fin, différents passages à gauche et à droite, des dizaines d’établissements juxtaposés, je lève la tête : autant d’étages, et des centaines de personnes déambulant autour de ces magasins, galeries, cafés, restaurants…

Ces hauts buildings illuminés cachent des intérieurs bondés et luxueux qui, je le réalise sur l’instant, contrastent avec nos vêtements de baroudeurs encore poussiéreux de la terre mongole. Talons aiguilles et sacs à main contre chaussures de randonnées et gros sacs à dos, nous nous attendons à être observés de la tête aux pieds avec des regards interrogateurs. Mais contre toute attente : aucune réaction, si ce n’est quelques regards en coin, tête baissée, presque en toute politesse. Le fameux respect japonais se fait immédiatement ressentir.

Notre premier restaurant japonais

Pour notre première expérience gastronomique nippone, nous avons évidemment choisi une cuisine traditionnelle. Après avoir passer le noren (tissu accroché à l’entrée de l’établissement signifiant qu’il est ouvert), nous nous retrouvons immergés dans un lieu tout autre (sensation qui arrive fréquemment au Japon, vous verrez !). Nous découvrons une décoration faite de bois, de plantes, de bambous et de lanternes, et les kanjis (pictogrammes japonais) visibles un peu partout ainsi que les sonorités chantantes et aiguës des serveurs qui s’affairent nous font réaliser notre arrivée dans cette nouvelle culture.

Nous trouvons un espace libre et prenons place sur les tabourets en bois massif. Nous commandons toute une série de plats à partager (en nous fiant aux photos) accompagnés de deux bières fraîches. Après quelques minutes, le serveur nous apporte déjà les premiers mets qui seront régulièrement suivis d’autres bols et assiettes aux présentations et couleurs variées, remplis de condiments plus délicats et savoureux les uns que les autres.

20 découvertes et chocs culturels d’un premier voyage au Japon | Kowala

20 découvertes et chocs culturels d’un premier voyage au Japon | Kowala

Dès les premiers pas, le Japon déstabilise, émerveille, choque, surprend. Ce pays n’a pas d’équivalent en termes de dépaysement culturel. On ne vous dévoile pas tout, mais voici un petit avant-gout des surprises que réserve le Japon !

https://kowala.fr/top-20-decouvertes-chocs-culturels-premier-voyage-japon/

Toujours polis et curieux des étrangers venant visiter leur pays, les japonais sont tout sourires avec nous. Nous apprenons déjà notre premier mot : ce n’est pas un « bon appétit » que nous dirons ce soir mais le traditionnel « itadakimatsu », formule destinée à remercier humblement tout les acteurs qui ont participé de près ou de loin au repas, les cuisiniers mais aussi les agriculteurs, la nature…

Une fois le remerciement spirituel déclaré, nous nous empressons d’enfourcher nos baguettes pour surprendre nos papilles; et c’est véritablement une explosion de saveurs qui s’affaire dans nos bouches. Tofu hyper soyeux et algues en tout genre, noix à la noix de coco, papaye bleue, poisson frit, crevettes marinées au paprika, frites fraîches à la sauce piment doux, toasts rhum raisin et poulet épicé sont quelques exemples de ce que nous avons pu découvrir et déguster ce premier soir (bien sûr, on réitérera l’expérience toute la semaine).

Restaurant Tokyo, Japon
Notre premier restaurant au Japon

Promenades dans la ville

Entre ces expériences gastronomiques, nous aimons déambuler de longues heures dans les rues de Tokyo, appréciant les grands parcs, découvrant l’ambiance variée des quartiers (professionnelle, commerciale, festive… mais toujours futuriste),  observant les scènes de vie.

Nous apprécions le calme extraordinaire de cette ville, dû notamment à l’habitude bien répandue des employeurs de prendre en charge l’intégralité des abonnements de transports publics pour leurs salariés. Les voitures sont donc rares !

La propreté impeccable des rues est également incroyable. Vous pourrez le soir entendre le chant des criquets dans une rue où pas une feuille d’arbre ne traîne, dans une des villes les plus peuplées du monde (environ 12 millions d’habitants), ce qui en fait un exemple assez intéressant.

Notre coup de cœur sera pour toutes ces plantes grimpantes et végétation en tout genre qui ornent maisons et immeubles, et à tout ces parcs qui apporte beaucoup de charme et de fraîcheur à l’environnement citadin.

8 idées de lieux et activités que nous avons aimé faire à Tokyo

1- Découvrir l’île artificielle d’Odaiba

Pour vous y rendre, vous serpenterez dans les airs grâce à la ligne aérienne de train appelé « Yurikamome », qui est déjà une belle attraction en soi !

Sur place vous pourrez visiter le musée du futur, voir le Gundam en taille réelle, profiter du Oedo Onsen Monogatari (reproduction de Tokyo et ses échoppes dans les années 80), ou encore shopper et manger de délicieuses glaces au Venus Fort.

Idéal pour une sortie en famille.

2- S’offrir une vue imprenable sur la ville

Pour se payer un petit moment en hauteur et observer la capitale d’en haut, la plupart des guides touristiques vous diront de vous rendre à la Tokyo Sky Tree, un poin culminant et bien situé. L’inconvénient de cette attraction est qu’elle est payante, toujours pleine de monde, et en plus, vous n’aurez pas la Tokyo Sky Tree dans votre paysage !

Les plus belles vues gratuites…

Une alternative simple est de vous rendre dans n’importe quelle tour (bon, sur les conseils d’un japonais qui connaît bien la ville c’est mieux, mais vous pouvez tenter à l’aveuglette ça marche aussi), prendre l’ascenseur, et monter au dernier étage. Nous l’avons fait, et résultat : une vue imprenable pour nous tout seuls ! 

Un indice pour trouver la tour où nous sommes allés (avec la vue ci dessous)  : Elle se situe juste à côté d’un immeuble occupé par une chaîne de télévision japonaise, reconnaissable à l’horloge géante érigée à son entrée. Cette horloge (nommée « Nittere Ohdokei ») est un cadeau des studios Ghibli pour remercier la chaîne d’avoir été les premiers à diffuser les œuvres d’Hayao Miyazaki sur le petit écran. Si vous arrivez au bon moment de la journée, l’horloge pourrait même prendre vie…

3- Se promener au palais impérial 

Baladez vous dans les jardins extérieurs de l’ancien château d’Edo (Tokyo au 18ème siècle), entouré par les grattes ciel de la ville moderne. Un contraste intéressant.

4- Déguster des sushis au marché aux poissons de Tsukiji

Le quartier de Tsukiji et spécialement son marché aux poissons est un lieu incontournable lors de votre visite de Tokyo.

Prenez le temps de vous promener à pas lents devant les étales, d’apprécier la variétés des genres, couleurs, formes et tailles des poissons… vous serez surpris ! Si vous venez très tôt le matin, vous pourrez apprécier l’endroit sans trop de touristes et même vous glisser dans les coulisses pour observer les conditionnements gigantesques et les préparations des poissons frais tout juste dépêchés.

Ne passez pas à côté des « vrais » sushis

Pour votre déjeuner, un arrêt parmi l’un des nombreux restos à sushi du marché est fortement conseillé  (pas cher et délicieux !)

5- Prendre un bol d’air frais (et de matcha) au parc d’Hama Rikyu 

Après votre visite au marché, rien de tel qu’une belle promenade dans ce parc de 25 hectares (situe juste à côté de Tsukiji) pour continuer votre journée. 

Dégustation de thé au matcha

Vous pourrez agrémenter votre après midi par une dégustation de thé au matcha dans la maison de thé Nakajima (sur le petit lac du parc), préparé et servi selon la coutume.

6- Visiter de nombreux musées

En automne 2017 nous avons eu la chance de pouvoir visiter le musée du manga, un aspect mythique de la culture japonaise. Celui ci était malheureusement éphémère (bien qu’un permanent reste accessible à Kyoto), mais vous aurez l’occasion de découvrir de nombreux musées et expositions qui ont lieu régulièrement dans la capitale, comme par exemple celui du musée Ghibli (créé par le réalisateur japonais de films d’animation Hayao Miyazaki).

7- Prendre un bain de foule à Shibuya

Le quartier de Shibuya est l’endroit où se trouve le célèbre carrefour emprunté par plus de cent milles japonais chaque jour. Si vous souhaitez prendre un bain de foule c’est donc l’endroit idéal (pensez à vous tenir par la main car on peut vite se faire emporter !).

Starbucks a la meilleure vue de Shibuya !

Si vous souhaitez observer ce mouvement de foule de plus haut, vous pouvez choisir le Starbucks comme point d’observation, mais l’endroit est assez connu et les places sont rares.

8- Découvrir la ville de nuit

D’une manière générale, notre conseil est celui ci : pour apprécier l’ambiance des rues et profiter au maximum des paysages urbains de la capitale, privilégiez les balades nocturnes. Tokyo a beaucoup plus de charme lorsqu’elle est illuminée.

Les lumières de la nuit à Tokyo

Petite liste de choses insolites vues à Tokyo

  • Mario kart et ses amis rouler en plein centre ville
  • Un melon à vendre à 122€
  • Un chien habillé comme un clown se faisant promener dans une poussette
  • des appartements à 500 000€ le mètre carré …. oui oui !
  • Les fameuses toilettes japonaises, avec siège chauffant et télécommande offrant une dizaine d’options (jet d’eau nettoyant, musique, température du siège…)
Préparer son voyage au Japon : nos expériences, conseils et avis | Kowala

Préparer son voyage au Japon : nos expériences, conseils et avis | Kowala

Cher et compliqué le Japon ? Pas si on se prépare bien ! Voici toutes nos astuces et bons conseils pour organiser vous même votre voyage ou PVT au Japon.

https://kowala.fr/preparer-premier-voyage-japon-guide-pvt/

Conseils pratiques si vous souhaitez vous installer au Japon 

  • Tous les employeurs à Tokyo prennent en charge l’intégralité des abonnements de transports de leurs employés : il y a donc très peu de trafic dans la capitale et les rues sont d’un calme déroutant ! Vous n’aurez donc pas besoin d’acheter une voiture personnelle pour vos déplacements quotidiens.
  • Vous naviguerez aisément aux quatre coins de la ville grâce aux nombreuses lignes de métro, dont le fonctionnement est très facile à comprendre et à adopter. Méfiez vous cependant des lignes menant à la gare principale de Shinjuku, notamment les matins de semaines… le métro est archi bondé et le respect japonais peut très vite s’effacer au profit de la nécessité d’être ponctuel au travail… pour l’avoir vécu, c’est une expérience !
  • L’accès au logement dans Tokyo est très coûteux : le loyer mensuel est généralement à quatre chiffres, et vous devrez également donner dès votre arrivée l’équivalent de quatre mois de loyer, pour les frais administratifs. 
Tokyo Japon Pinterest
Une semaine à Tokyo : impressions et visites à ne pas rater
Avis : 5/5 | 2 votes

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 2 janvier 2019