Si le budget de départ est essentiel pour profiter à 100 % de son PVT / WHV ou de son séjour en Océanie, il y a un poste de dépense qui va bien le creuser : l’achat ou la location du véhicule qui va vous transporter. En plus de l’aspect finance, il déterminera en grande partie le confort, les aventures et autres galères de votre voyage dans l’outback. Voici nos astuces et conseils pour faire le bon choix, et éviter de perdre trop d’argent, ou même de temps.

Achat ou location ?

 Vous avez trois mois ou moins à passer en Australie ou en Nouvelle-Zélande

Pour ce grand sujet, on peut se rattacher aux conseils du Lonely Planet. Si vous comptez road tripper sur une période inférieure à 3 mois, la location d’un van ou 4×4 peut être une option attractive. C’est en tout cas vrai en termes de tranquillité et de fiabilité. Mais ça reste quand même coûteux (hors promotion spéciale, comptez un minimum de 1500 $ pour la location mensuelle d’un van ou 4×4, assurances incluses).

Vous avez du temps, et un budget limité

Si vous avez du temps pour profiter du pays, et si votre budget est plus restreint, l’achat de votre véhicule devient plus intéressant. Qui dit achat dit en effet (si tout se passe bien) revente et amortissement du véhicule. Les inconnues à résoudre seront alors le temps pour trouver votre véhicule (un de qualité, c’est mieux), et celui pris pour le revendre. Le but est de ne pas trop empiéter sur la durée de votre voyage, ça serait trop dommage. La vente et l’achat d’un van ou 4×4 peut aller de moins d’une heure à presque un mois en fonction de vos critères et exigences, et de vos talents d’acheteur/vendeur. De notre propre expérience (à Sydney), les vans et 4×4 changeaient de propriétaire en moyenne en moins d’une semaine, mais c’était une période propice aux reventes : fin octobre, il y avait peu d’offres et beaucoup de demandes.

Où trouver les meilleures offres de location de van et 4×4 ?

Les agences de location de véhicules

Pour ce qui est de la location, les agences les plus réputées qu’on croise le plus sur les routes australiennes et néozélandaises sont Apollo, Maui, Hippie Camper, Jucy, Traveller Autobarn et Britz. Réputé ne veut pas pour autant dire parfait, pour preuve notre très mauvaise expérience de relocation avec Apollo. Vous ne pourrez pas non plus rater sur la route les vans de la compagnie Wicked spéciale backpackers. Leurs vans sont tout sauf discrets, mais en général plutôt fun. Toutes ces agences ne proposent pas les mêmes prestations et s’adressent plus soit aux voyages en famille, soit aux bourses plus limitées des backpackers.

Vous êtesnous vous conseillons les agences
un backpacker à la recherche du meilleur prix, quitte à perdre en confort et louer un vieux véhiculeTraveller Autobarn, Mighty Campervan, Wicked, Hippie Camper
un backpacker à la recherche d’un bon compromis qualité/prixJucy, Britz, Hippie Camper
en famille, à la recherche de confort, mais aussi d’un bon prixBritz, Apollo
en famille, à la recherche du confort optimal et du haut de gammeMaui

Conseils et astuces pour la location de véhicule

  • Pensez à votre permis de conduire international. Il n’est pas tout le temps demandé dans les agences, mais la loi exige que vous l’ayez à disposition pour rouler en Australie et en Nouvelle-Zélande.
  • Attention aux périodes de hautes saisons (de novembre à février environ en Océanie) ou de vacances scolaires où les disponibilités sont plus limitées et où les prix s’envolent. Si vous n’êtes pas flexible en date, prenez-vous-y à l’avance !
  • Les meilleurs tarifs s’obtiennent en général par paliers, à partir de 7 jours, puis 14. Les promotions longue durée s’obtiennent-elles à partir de 21 jours de location dans la plupart des cas.
  • L’inscription d’un deuxième conducteur est normalement gratuite s’il est domicilié au même endroit que le conducteur principal
  • N’hésitez pas à comparer les prix bien avant votre location (2 à 3 mois avant la location pour être tranquille). Regardez également les promotions spéciales. Elles s’appliquent souvent pour une longue location, ou au départ d’une ville en particulier.
  • N’oubliez pas de demander et d’inclure les frais d’assurances et de locations des accessoires supplémentaires. Ils peuvent largement faire gonfler la note !

Comparer et réserver

Il existe de nombreux comparateurs pour la location de van en Australie et Nouvelle-Zélande. Celui qui nous a semblé fournir les meilleures tarifications, ainsi que la meilleure interface (en français) est MotorHome Republic. L’autre alternative est de se renseigner directement auprès des agences.

Comparer et réserver un van sur MotorHome Republic

Où acheter un van/4×4 en Australie ?

À la manière du Boncoin en France, le premier revendeur de véhicule du pays est le site de petites annonces Gumtree. Vous trouverez des vans et 4×4 principalement dans la catégorie Caravan & Campervan, mais aussi dans Cars, Vans & Utes.
Les annonces se dénichent aussi directement dans les auberges de jeunesse. C’est un moyen de diffusion particulièrement utilisé par les backpackers en Working Holiday Visa.
King Cross, ancien temple de la revente de van

Si vous atterrissez à Sydney, vous noterez que le quartier de King Cross regorge d'auberges de jeunesse, et de backpackers. C’est historiquement l’endroit où les vans se vendaient directement dans la rue, avant que la pratique ne devienne interdite. Le quartier reste une zone à privilégier pour les recherches de van.

Le dernier endroit reste le Car market, véritable souk du voyageur voulant vendre son tapis. Nous avons testé celui de Sydney (le plus gros à priori). Il se trouve au 2 Ward Avenue, au deuxième sous-sol d’un parking sous-terrain. Si la quantité de véhicules présents ici est très variable, les conseils des “responsables”, généralement d’anciens backpackers, sont excellents. Sachez également que chaque véhicule présent au car market a nécessairement passé un contrôle de tous les éléments de sécurité du véhicule (pas de contrôle mécanique obligatoire en revanche). Il n’y a pas non plus de commission versée au car market pour toutes les transactions, le droit d’exposition du véhicule s’élevant à 100 $ la semaine.

Consultez aussi : Acheter et revendre son van / 4×4 en WHV Australie

Les alternatives pour un roadtrip à coût réduit

Le rideshare pour ceux qui acceptent de partager

Partager son van ou son 4×4 avec d’autres backpackers le temps d’un trajet, c’est la formule gagnant/gagnant. Le conducteur qui propose de partager son véhicule rentabilise un peu son investissement et ses passagers voyagent à moindre coût. Pour tous, c’est l’occasion de faire de belles rencontres et de partager un bout de l’aventure. Plusieurs situations sont possibles :

  • Soit vous achetez votre véhicule (seule ou en couple par exemple) et proposez de partager celui-ci (s’il y a encore de la place bien sûr) à d’autres voyageurs pour un bout ou la totalité de votre Roadtrip. Cette méthode vous permettra ainsi d’amortir le cout d’achat et les frais courants du véhicule, tout en rencontrant d’autres voyageurs.
  • Soit vous n’avez pas de véhicule et tentez au contraire un propriétaire désireux de faire un rideshare
  • Soit personne n’a de véhicule et vous proposez de partager les frais d’une location pour un roadtrip donné.

Où trouver un rideshare en Australie ?

Ces logiques de partage de covoiturage ou location partagée sont très courantes en Australie et en Nouvelle-Zélande, encore plus dans le monde des backpackers. Pour dénicher des annonces de rideshare, nous vous conseillons largement :

  • La plateforme spécialisée de nos amis de HopHop Ride. Leur site met relations les conducteurs et passagers de toutes nationalités qui voyagent à travers l’Australie, à la manière d’un Blablacar. Leur interface est ultra soignée et le site regorge d’informations intéressantes. Un must have !
  • Plus “fouilli”, mais très largement alimentées, les annonces dédiées sur le site de petites annonces généraliste Gumtree. Pour ce faire, rendez-vous dans leur section Rideshare.

Où trouver un rideshare en Nouvelle-Zélande ?

Les plateformes équivalentes existent en Nouvelle-Zélande, avec :

  • Le site Let’s Carpool. Pour vous dire à quel point la pratique est dans les mœurs sur place, le site est même une initiative gouvernementale !
  • Si la version néozélandaise de Gumtree a malheureusement disparu en 2015, vous pouvez toujours effectuer des recherches depuis la version australienne pour des backpackers cherchant des compagnons pour visiter la Nouvelle-Zélande.

La relocation : tarif le plus bas, mais durée très limitée

Une autre option pour les budgets très serrés consiste à utiliser le concept de “relocation”. Pour quelques miettes de pain (en général 1 $ par jour, parfois plus), on vous propose de ramener un van ou autre véhicule de location d’une ville à une autre dans un temps imparti. Parfois, on vous paye même une partie ou toute l’essence pour le trajet.

La solution semble miraculeuse, vous imaginez donc bien qu’il y a un, mais. Pour que l’opération soit rentable pour la société de location, le rapatriement du véhicule doit être réalisé dans un délai souvent très court. Comptez facilement un bon 300km/jour. La solution est donc très attractive pour :

  • un voyage que vous avez prévu d’une ville à une autre, le trajet sera quasi gratuit,
  • un roadtrip assez rapide avec seulement quelques étapes bien définies.
Quelques durées généralement constatées pour un trajet donné
Sydney -> Darwin (et inversement)10 jours (pour au minimum 4000km)
Sydney -> Cairns (et inversement)5 à 10 jours (pour au minimum 2500km)
Cairns -> Broome (et inversement)10 à 15 jours (pour au minimum 4100km)
Brisbane -> Melbourne3 à 5 jours (pour au minimum 1700km)
Brisbane -> Sydney2 à 4 jours (pour au minimum 950km)

Où trouver des offres de relocation ?

Les sites principaux sont :

Acheter ou louer son van / 4×4 en Australie et en Nouvelle-Zélande ?
Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 22 avril 2017