Check-list avant l’achat d’un véhicule en Australie et en Nouvelle-Zélande

Comment ne pas se planter dans l’achat de son van, comment se comporter, quoi vérifier, comment tester ? Voici notre check-list avant d’acheter un véhicule en Australie ou en Nouvelle-Zélande.

Que ce soit un van, un 4×4 ou une voiture classique, on a tous entendu ces histoires d’arnaques et autres grosses galères de backpackers qui viennent d’acheter leur nouveau véhicule et qui se retrouvent sur le carreau quelques centaines de kilomètres plus loin.

Même si ce genre de mésaventures n’est pas aussi fréquent que certains backpackers aiment le raconter, la prudence avant n’importe quel achat est de rigueur, surtout quand vous y passez la moitié (voire plus) de votre budget et que l’objet en question dictera en bonne partie le déroulement des futurs mois de votre vie.

Guide pour l’achat et la vente d’un véhicule en Australie

Historique du véhicule

« Dis-moi qui t’a possédé, je te dirai combien de temps tu vas encore rouler. » Pour évaluer la fiabilité d’un véhicule, intéressez-vous à son passé. Il peut être intéressant de connaitre :

  • Le nombre de propriétaires précédents
    Le véhicule subit autant de types de conduites qu’il a connu de propriétaires. Évidemment, ce n’est pas une science exacte et pour la plupart des vans aménagées, le propriétaire change par exemple tous les ans. Mais c’est un bon indicateur de l’état d’usure du moteur à confronter avec l’historique d’entretien du véhicule.
  • L’affectation antérieure du véhicule
    S’il en est à son 10e tour d’Australie ou de Nouvelle-Zélande, la fin est peut-être proche. Si au contraire c’était un véhicule professionnel, il a probablement été bien entretenu et cela peut être une bonne affaire.
  • L’historique des réparations
    Demandez également si le véhicule n’a pas subi de gros accident dans son passé, ou des réparations importantes (comme un changement de moteur).
  • La consommation moyenne
    C’est un paramètre qui aura une grosse incidence sur votre budget voyage.

Des mots, c’est bien des preuves, c’est mieux ! Demandez également au propriétaire s’il dispose :

  • D’un carnet d’entretien à jour
  • De factures d’entretien et des réparations

Contrôle administratif

C’est une partie sensible, car selon les États d’Australie, la législation est plus ou moins souple et certaines démarches administratives sont indispensables lors de l’achat d’un véhicule :

  • Contrôle technique (Safety check, RWC ou WOF)
  • Contrôle mécanique (Mechanical check)
  • Véhicule non volé
  • Rego toujours valide
  • Relever VIN (Vehicle Identification Number), numéro moteur (engine number), et immatriculation (registration number) pour vérifications
  • Pas d’amende impayée sur Revscheck

Inspection du véhicule

Il n’est pas nécessaire d’être un as de la mécanique pour évaluer l’état de marche d’un véhicule. Même si on n’est jamais totalement à l’abri, quelques points de contrôle basiques peuvent vous éviter de mauvaises surprises. Commencez par demander à voir le moteur, ça montrera que vous vous y connaissez un minimum.

Moteur à l’arrêt

Sous le capot

  • Inspectez le moteur sous plusieurs angles pour évaluer l’état général et détecter d’éventuelles fuites. N’hésitez pas à passer la tête au-dessous du véhicule.
  • Vérifiez les niveaux d’huile, liquide de refroidissement, liquide de frein… Cela peut être un bon indice des soins apportés au véhicule.
  • Ouvrez le réservoir de l’huile moteur, si l’huile est pâteuse ou visqueuse et tournant au marron blanc (on appelle ça une mayonnaise), fuyez ! C’est un signe probable de défaillance du joint de culasse, et mort imminente du moteur. Une bonne huile doit être fluide et plutôt claire.
  • La courroie de distribution (à changer en moyenne tous les 80 000 km, ne doit pas être craquelée, trop distendue)
  • De même, regardez dans le réservoir de refroidissement : s’il y a des dépôts, ou des traces d’huile, ce n’est pas bon.

La carrosserie

  • L’état général d’une carrosserie peut être l’excellent témoin d’une grosse réparation antérieure. Des écarts importants entre les différents éléments de la carrosserie ou des différences de teintes entre les éléments sont autant indices qui méritent de poser la question au propriétaire.
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de point de rouille (fréquents au niveau du bas de caisse ou encadreurs des portières, vitres et du toit)

Les pneus (essentiels pour votre sécurité !)

  • Vérifiez les témoins d’usure (doivent être apparents dans les rainures du pneu, à un niveau plus bas !)
  • Évaluez la régularité de l’usure du pneu (si la bande de roulement est usée de manière irrégulière, il y a probablement un défaut de parallélisme des roues, ou d’équilibrage des pneus)

Avec le contact

Extérieur

Demandez à votre partenaire de voyage ou au vendeur de mettre le contact et tester les éclairages. Faites le tour pour tester tous les feux :

  • Phares (feux de position, de croisement et de route).
  • Témoins lumineux de freinage et de marche arrière.
  • Clignotants.

Intérieur

Dans l’habitacle, testez également le bon fonctionnement :

  • De l’autoradio.
  • Des essuies glaces.
  • Des vitres.
  • De la climatisation (si le véhicule a la clim et qu’elle fait partie des arguments de vente, demandez à quand remonte le dernier entretien).

Moteur en marche

Test de la santé de la batterie et des bougies d’allumage

  • Tentez quelques démarrages successifs, moteur à froid de préférence, pour voir si le moteur se lance immédiatement ou si au contraire ça semble pénible.

Test de l’embrayage et du frein à main

Enclenchez la troisième frein à main serré, puis relâchez progressivement l’embrayage :

  • Si le véhicule cale, tout est normal.
  • Si le véhicule ne bouge pas, mais que le moteur ne cale pas : l’embrayage est fatigué ou à changer.
  • Si le véhicule avance : frein a main inefficace, à resserrer.

Test des fumées d’évacuation

Demandez au vendeur ou à votre ami(e) de démarrer le moteur et d’accélérer au point mort. Regardez ensuite la couleur/opacité de la fumée en sortie d’échappement :

  • Fumée légèrement blanche et parfois quelque gouttes de condensation : rien d’anormal surtout si le moteur et froid,
  • Fumée qui tourne au noir : filtre a air probablement défectueux (à changer en même temps que la vidange, pas trop cher)
  • Fumée blanche et opaque : potentiel défaut de joint de culasse (risque de serrer le moteur, là ce n’est pas bon du tout)
  • Fumée qui tourne au bleu : problème d’huile

Vérifier qu’il n’y a pas de fuite d’huile

Avancez ou reculez de quelques mètres le véhicule et regardez s’il n’y a pas de tache suspecte au sol signe d’une fuite d’huile ou défaut d’étanchéité.

Sur la route

Il est indispensable de faire un essai sur la route. Grâce à cette prise en main, vous aurez la chance de tester les points suivants :

  • Dans un petit quartier ou sur un parking, testez les freins, l’accélération, la direction, la marche arrière. Vérifiez qu’à l’arrêt et à bas régime, le moteur ne fait pas trop de bruit et ne chauffe pas trop. S’il y a aussi beaucoup de vibrations à l’arrêt et moteur allumé, c’est peut-être qu’un des pistons ne tourne plus (qui peut simplement venir d’une bougie défectueuse).
  • Essayez de trouver une côte pour vérifier que le véhicule en a encore sous le capot. Si dans une bonne montée le moteur se met à hurler et que vous êtes obligé de passer en première, ça s’annonce plutôt mal.
  • À l’inverse, en descente, testez le bon fonctionnement des freins, c’est toujours mieux quand on est capable de s’arrêter sur moins de 50 mètres ! Si vous en avez la possibilité, tentez également de garer le véhicule en pente en serrant uniquement le frein à main.
  • Pour finir, demandez également à rouler sur un tronçon ‘’rapide’’ pour un peu pousser le moteur et passer toutes les vitesses. Certes on ne parle pas de Ferrari, donc si vous atteignez tranquillement les 110/120 km/h sans que tout se mette à vibrer dans tous les sens ou bien à hurler, on peut considérer le test comme concluant.

Le véhicule sans défaut n’existe pas et vous en découvrirez forcément si vous effectuez les tests cités plus haut. Profitez de vos constatations pour justifier les réparations à faire sur le véhicule peut-être négocier le prix de vente.

Check-list à télécharger

Formalités administratives, inspection du véhicule, tests à l’arrêt et sur route… Ce mini-guide est une version synthétique de l’article, sous forme de liste à cocher pour ne rien oublier pendant l’achat de votre voiture, van ou 4×4 en Australie.

Vocabulaire technique anglais/français

Mécanique

  • Courroie : belt
  • Pare-buffle (même si pare-kangourou serait plus exact) : roo-bar/bull-bar
  • Embrayage : clutch
  • Liquide de refroidissement : coolant
  • Huile : oil
  • Joint de culasse : cylinder head gasket
  • Moteur combiné essence + GPL : dual fuel engine
  • Echappement : exhaust
  • Joint : gasket
  • Câbles de démarrage : jumper cables
  • Boite de vitesse : gearbox
  • Volant : wheel / steering wheel
  • Direction : steering
  • Frein : brake
  • Remorquer : to tow
  • Collecteur (d’échappement ou d’admission) : manifold

Petites annonces

  • Negotiable : ONO (Or Nearest Offer)
  • Sans-plomb : unleaded
  • Toit dépliant : pop top

Équipements

  • Vaisselle :  dishes / kitchenware / tableware
  • Matériel de camping : camping gear
  • Chaise pliante : folding chair
  • Couverts : cutlery / silverware
  • Glacière : esky (c’est en fait une marque, comme le frigo)/ coolbox
  • Gazinière : stove
  • Réservoir essence : fuel tank
  • Réservoir d’eau : jerry can/water tank
  • Barre de romorquage : tow bar

Administratif

  • Rego/registrationvignette/carte grise auto 
  • Pink Slip  : contrôle technique dans le New South Wales

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami