Sous le charme des Blue Mountains : visite et randonnée

Après avoir contourné Sydney, que nous avions déjà parcouru en long et en large à notre arrivée en Australie, nous nous engageons sur la voie des Blue Mountains.

On est bien loin des routes sinueuses de montagnes pour se rendre dans le camp de vacances favori des Sydneysiders. Il y a foule sur la voie, mais nous arrivons sans encombre à Katoomba au coucher du soleil. À peine le temps de dire bonne nuit aux Three sisters, les trois colonnes de roches les plus célèbres d’Australie.

La légende des three sisters, ou trois sœurs

La légende dit que ces trois piliers taillés dans la roche seraient en fait trois sœurs changées en pierre par un sorcier. Ce dernier aurait jeté son sort pour les protéger de leurs amants qui livraient alors une bataille sanglante pour pouvoir les épouser, mais aurait été tué avant de pouvoir l’inverser… Tant mieux pour nos yeux !

Les trois belles s’apprécient d’ailleurs au coucher du soleil, où la roche rougeoyante contraste avec les reflets bleus de la vallée. Comme souvent dans ce genre d’attractions naturelles, ça se bouscule au portillon. Heureusement, les nombreuses passerelles permettent de profiter du spectacle sans trop se faire marcher dessus.

La randonnée des gorges : du plaisir brut

Mais notre séjour n’aurait rien eu de remarquable si l’on avait manqué la randonnée dans les gorges qui mènent aux Wentworth falls. Au départ de la Hut à 15 minutes en voiture de Katoomba on est déjà ravi de ce que l’on découvre. Un chemin bordé de cascades, peu ou habilement aménagé avec de la roche locale, ne nous annonce que du bon.

On empreinte alors le National pass, un sentier creusé dans la roche il y a plus de 100 ans, à l’époque où la région prenait déjà conscience de son potentiel touristique. Tantôt boisé, tantôt à flanc de falaise, ce passage nous offre des points de vue imprenables sur les gorges et leur végétation. Une centaine de cockatoos ont élu domicile sur un arbre perché et nous font profiter de leur ballet aérien et de leur piaillement assourdissant que nous connaissons bien.

La baignade dans les Wentworth falls

Au bout du chemin nous arrivons enfin aux chutes d’eau. Ce plateau, à mi-hauteur de la cascade, offre plusieurs bassins naturels. L’eau est bien fraiche, mais on ne résiste pas à un petit bain. Ce n’est pas tous les jours qu’on a une douche de 100 mètres de haut. Je n’échappe pas à une bonne glissade en essayant de me frayer un chemin derrière le mur d’eau, ma fesse droite s’en souvient.

Mais peu importe, ces chutes d’eau sont de loin les plus impressionnantes que nous ayons vues jusque là. Des marches, taillées dans la falaise permettent de remonter à la source et c’est ici que se termine la balade. Du moins la partie intéressante, car il faut compter une petite demi-heure de plus pour retourner au parking.

Bref, si vous n’aviez qu’une journée dans les Blue Mountains, elle devrait se passer aux Wentworth falls (n’oubliez pas votre pique-nique et vos maillots de bain) et se terminer aux Three Sisters.

Où dormir autour des Blue mountains

Sur le chemin depuis ou vers les Blue mountains, on a testé deux spots de camping où on a pu garer notre van pour la nuit :

  • Camping de Lake Lyell : à la sortie des Blue Mountains se trouve ce petit camping en bordure d’un lac artificiel. Le paysage est vraiment sympa et pour 20 $ la nuit, on obtient un powered site qui permet de refaire le plein de tout. Pour un arrêt dans la région, on vous le conseille, même si les douches, vous l’expérimenterez peut-être, ne sont pas super pratiques !
  • Carcoar Lake : sur la route vers l’ouest depuis Sydney, le Carcoar Lake est certainement un des meilleurs spots pour faire escale dans une région où il n’y a pas grand-chose. Le site est en effet entièrement gratuit, mais malgré tout très propre est avec de nombreux points d’ombre. On est entouré par un joli lac et les éoliennes tournent à l’horizon. Pour couronner le tout, l’accueille est en général assurée par une tribu de perroquets rouge et jaune vif, que demander de plus ?

Pour l'Australie, j'ai troqué mon Mac et mon bureau contre un van et des tongs. Un défi qui s'est avéré être une source de nouvelles perspectives puisque c'est au pays des kangourous que j'ai découvert le voyage et que nous avons fondé Kowala !

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami