Nouvelle année, nouvelles résolutions… Et nouveaux voyages ! En plein marasme hivernal, j’ai sondé les voyageurs connectés, et voici leur sélection des plus beaux endroits à voir dans les pays du PVT.

Je ne sais pas vous, mais l’hiver qui arrive, ça me donne envie de m’enrouler sous ma couette en regardant frénétiquement des films de voyage, et de n’en sortir qu’au retour du printemps. Du coup, on a lancé un petit sondage à travers le monde (vive les réseaux sociaux !) pour savoir : quel est le plus bel endroit à visiter en PVT ? Où on part en 2019 ?Après un tri consciencieux (et hautement subjectif !) des résultats, nous vous présentons ici notre sélection des 12 plus beaux endroits à visiter en PVT en 2019 (et oui, on a triché sur le titre 😉). Merci aux internautes qui ont participé ! ❤

Attention, grand risque d’achat de billet d’avion après lecture de cet article

Vous lisez cet article à vos risques et périls : car je vous garantis qu’après deux ou trois photos de lagunes azur et de volcans embrumés, vous n’avez plus du tout envie de rester sous la couette, mais plutôt de filer à l’aéroport… On vous aura prévenus !

Wanaka, en Nouvelle-Zélande

arbre de Wanaka, en Nouvelle-Zélande
 « The Wanaka Tree », en Nouvelle-Zélande © Ky0n Cheng

C’est l’endroit parfait pour les amoureux de rando!

Manu, voyageur

Wanaka est une petite ville néo-zélandaise nichée au bord du lac homonyme. C’est le paradis des sportifs : sports d’eau l’été, sports d’hiver, randos… Avec des vues pas trop mal, notamment en montant tout en haut de la montagne Roys Peak pour le lever du soleil (conseil de voyageur) ! Et puis, aller à Wanaka, c’est aussi l’occasion de voir le Wanaka Tree, arbre connu dans toute la Nouvelle-Zélande pour avoir les pieds dans l’eau…

Le désert de Tatacoa, en Colombie

le désert de tatacoa, en colombie
La partie rouge du désert de Tatacoa. © Laurent de Walick / Flickr

Le désert gris fait penser à la lune tandis que le rouge fait penser aux westerns et à la planète Mars. Et la nuit… le ciel étoilé est absolument dingue !

Elise, voyageuse

La photo parle d’elle même. Vous êtes ici dans la partie rouge du désert de Tatacoa en Colombie, qui combine le rouge et le gris de la roche, le vert de la végétation, des cactus, des lézards… Sur 300 km². Et si vous n’êtes pas conquis, attendez la nuit, et le ciel étoilé devrait achever de vous convaincre… Élise, voyageuse, résume son expérience comme ça : « Au désert de Tatacoa, la journée on se prend pour un cow-boy, et le soir pour un astrophysicien ».

Yoho National Park, au Canada

Yoho National Park, au canada ©Spierry images

Le Canada est sans conteste une destination de choix pour en prendre plein les mirettes : dur de choisir parmi toutes les destinations suggérées par les internautes en PVT Canada. Cela dit, les photos du Yoho National Park, à l’Ouest des Rocheuses canadiennes, nous ont scotchées : montagnes vertigineuses, cascades, lacs turquoises… Si vous êtes en PVT Canada, vous n’avez donc aucune raison de ne pas aller y faire un tour. Et si vous n’êtes pas encore convaincu, une anecdote : le parc s’appelle comme ça en référence aux cris d’étonnement (yoho !) que l’on pousse en voyant ces paysages merveilleux…

Le parc des Lençois Maranhenses et le nordeste, au Brésil

par des Lençois Maranhenses, au Brésil
Dans le parc des Lençois Maranhenses © Danielle Pereira / Flickr

Le nordeste brésilien (comme le reste du Brésil, d’ailleurs) recèle de trésors : les petits villages de pêcheurs entre Fortaleza et São Luís, Jericoacoara et ses lagunes (etc.)… Et, clou du spectacle, le parc national des Lençóis Maranhenses, où les dunes de sable côtoient des immenses lagunes à l’eau transparente. Alors d’accord, c’est super touristique, mais en regardant la photo, vous comprenez bien pourquoi, non ?

Bacalar, au Mexique

Lagune de Bacalar, au Mexique
Lagune de Bacalar, au Mexique © Alejandro Hernandez Osuna / Flickr

C’est un petit paradis. La lagune aux sept couleurs est magnifique, l’eau est cristalline, on peut y voir des tortues et des poissons…

Sandra, voyageuse

Au sud-est du Mexique, tout près du Bélize, se trouve Bacalar, une petite ville nichée au bord d’une lagune. Selon l’heure, le jour ou le temps, la lagune passe du bleu turquoise au bleu profond : d’où son surnom de « lagune aux sept couleurs ». Mais au delà du paysage idyllique, Bacalar est surtout appréciée car, contrairement à sa collègue à Cancún (pour ne citer qu’elle), elle est plutôt tranquille : touristique… Mais pas trop.

L’île de Miyajima, au Japon

Le sanctuaire d'Itsukushima sur l'île de Miyajima, dans la baie d'Hiroshima
Le sanctuaire d’Itsukushima sur l’île de Miyajima, dans la baie d’Hiroshima, au Japon. 

Le sanctuaire d’Itsukushima sur l’île de Miyajima est l’un des endroits les plus touristiques du Japon… Mais qui vaut mille fois le détour : construit pour la première fois il y a 1400 ans, la version actuelle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. La structure immergée est déjà impressionnante (16 mètres de haut !), mais c’est aussi le contraste avec les paysages environnants qui font sa beauté… En bonus, la floraison des cerisiers en avril est époustouflante.

Les Whitsundays Islands, en Australie

Alors, ça donne pas envie ? Les Whitsundays Islands, en Australie ©Larry

C’est un fait : l’Australie, c’est beau d’Est en Ouest et du Nord au Sud… Les Whitsundays Islands et la grande barrière de corail ne font pas exception : c’est un véritable chef-d’œuvre de la nature que vous avez peu de chances de voir ailleurs ! Cet archipel a été ainsi baptisé par le capitaine britannique James Cook qui pensait que c’était le jour de la Pentecôte (Whitsunday en anglais) lorsqu’il découvrit ces îles paradisiaques en 1770.

Le survol de la Grande barrière de corail et de cet archipel paradisiaque se fait en hydravion. Tout ce que j’avais toujours imaginé des plages de rêve est devenu réalité quand nous nous sommes posés sur Whitehaven beach.

Kevin, blogtrotter Kowala

Salta et Jujuy, en Argentine

Les Salinas Grandes, le désert de sel de Salta et Jujuy
Les salinas grandes (désert de sel) de Salta et Jujuy. © travelwayoflife / Flickr

L’Argentine : huitième plus grand pays du monde en terme de superficie, avec une pointe sud qui fait face aux glaces de l’Antarctique… Tandis que l’Argentine du nord-ouest – et notamment les provinces de Salta et Jujuy, frontalières avec la Bolivie et le Chili – est plutôt ambiance plateau des Andes (altiplano) désertique. Or, dans l’hostilité de l’altitude, des paysages incroyables se développent : cactus, lagunes, montagnes rouges ocre et déserts de sel… Et c’est bien cette variété de paysages qui rend les provinces de Salta et Jujuy si spéciales.

À Salta et Jujuy, on y découvre une autre culture, d’autres modes de vie… C’est vraiment une partie authentique de l’Argentine, dépaysante, très différente de ce que j’ai pu voir du reste du pays. Jamais j’aurais cru voir des paysages aussi différents aussi haut en altitude…

Clara, voyageuse

Huaraz, au Pérou

Le glacier d'Huascarán, près d'Huaraz, au Pérou
Le glacier d’Huascarán, près d’Huaraz, au Pérou. © Jonathan Hood / Flickr

Huaraz au Pérou est une ville phoenix : détruite par un séisme en 1970, elle est aujourd’hui le point de départ pour aller visiter la région d’Ancash. Car oui, les environs regorges de trésors… Des trésors historiques, avec des vestiges de la culture Chavín, cultre pré-inca ; mais aussi des trésors visuels, avec des lacs, des bains thermaux… Et bien sûr, le glacier Huascarán. Quelle chance, le PVT Pérou doit ouvrir début 2019…

Le trekking de huit jours dans la Cordillère blanche, au départ d’Huaraz, restera l’aventure la plus incroyable que j’ai eue dans toute l’Amérique du sud !

Teddy, voyageur

Pucón, au Chili

Le volcan Villarica, à la frontière chilienne, près de Pucon.
Le volcan Villarica vous accueille à la frontière chilienne © Julie et Romain

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, le Chili est l’une des zones les plus sismiques de la planète (on l’a expérimenté, la Terre est bien vivante). En arrivant à Pucón, c’est bien ça qui vous saute au visage : un énorme volcan au cratère fumant, le Villarica, domine la ville, l’air de rien – vous pouvez d’ailleurs faire une excursion jusqu’au cratère. C’est ce qui est magique à Pucón : des lacs, un volcan en fond, des parcs, des treks, des thermes… Et pour continuer dans l’ambiance, vous n’avez qu’à continuer le voyage au sud, en prenant le sentier de trek de la ruta de los parques !

Les montagnes Hehuanshan, à Taïwan

Les montagnes de Hehuanshan au lever (ou coucher ?) du soleil… ©Thunderbolt

Contrairement aux idées reçues, Taïwan est île plutôt montagneuse. La preuve avec le massif de Hehuanshan et le mont Hehuan, qui culmine à plus de 3 400 mètres ! En terme d’accès, une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que vous n’avez pas plus de deux heures de marche entre la route et le sommet ; la mauvaise, c’est que vous êtes à plus de 3 000 mètres d’altitude, donc il va falloir s’accrocher ! Pour admirer le soleil qui se couche et qui se lève, vous pouvez aussi camper tout en haut

Le lac Baïkal, en Russie

Le lac Baïkal, en Russie
Franchement, on peut difficilement faire plus russe que ce paysage. © Aleksandr Zykov

Sur le lac Baïkal, j’adore l’île Olkhon [la plus grande île du lac] et la seule et unique ville qui s’y trouve, Khuzhir : ses couleurs vives, ses maisons en bois… Et le lac Baïkal tout autour, avec en arrière plan les montagnes aux sommets enneigés. C’est un havre de paix.

Jean, voyageur

Le lac Baïkal, en Sibérie, est considéré, selon Wikipédia, comme le plus profond d’Europe. Il n’est pas touristique pour rien : les paysages sont exactement ceux que l’on imagine de la Russie, avec de grands espaces, un peu de glace, de la verdure… Et beaucoup de calme.

Île de Jeju-do, en Corée du Sud

ile de jeju-do en corée du sud
Sur l’île de Jeju-do © Paolo Mutti

Non, la Corée du Sud, ce n’est pas que l’agitation de Séoul (Maéva nous l’avait déjà dit !). C’est aussi l’île volcanique de Jeju (ou Jeju-do), classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous y trouverez notamment la montagne Hallasan, la plus haute de Corée du Sud, et le Seongsan Ilchulbong – ou le « pic du soleil levant de Seongsan » – un impressionnant cône volcanique.

Colonia del Sacramento, en Uruguay

colonia del sacramento, en uruguay
Colonia : la rue, et le río de la Plata au bout… © CucombreLibre

Cette photo résume bien Colonia del Sacramento, en Uruguay : une petite ville coloniale joliment vieillote, aussi calme et tranquille que le sont le río de la Plata qui la borde et l’Uruguayen qui l’habite. Ajoutez à ça du soleil, des bougainvilliers, des bâtiments historiques et de la bonne nourriture… Et vous avez un mélange parfait de choses chouettes qui rendent le lieu magique et intéressant en tous points. Par contre, à visiter plutôt hors-saison touristique !

Et pour vous, quel est le plus bel endroit à voir en PVT ?

Top 10 des merveilles naturelles à voir pendant son PVT
Avis : 5/5 | 1 vote

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 1 février 2019