Si la Nouvelle-Zélande a quelque chose d’incroyable à offrir, c’est bien une nature grandiose et unique au monde. Il serait vraiment dommage de visiter cette île sans avoir découvert les magnifiques randonnées qui la sillonnent et permettent de profiter au mieux de ces paysages hors normes. J’ai pour ma part foulé autant de chemins que j’ai pu lors de mon PVT Nouvelle-Zélande sur place, et vous livre maintenant la liste des plus belles randonnées que j’ai réalisées là-bas. De facile à difficile, il y en a pour tous les niveaux, mais chacune d’elles vaut largement le détour !

La randonnée de Routeburn Track

Caractéristiques de la randonnée
DuréeDe 1 à 4 jours
Niveau de difficultéMoyenne
TypeAller retour
Routeburn Falls Hut kowala

Vue depuis Routeburn Falls Hut

Le Routeburn Track est une randonnée qui fait parti des 9 Great Walks de Nouvelle-Zélande.

C’est une randonnée de 32 km qui démarre de Glenorchy ou Milford Sound, et qui peut s’effectuer dans les deux sens. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de faire la totalité, mais j’en ai eu un très bel aperçu.

On a garé la voiture à Paradise, 20 min en voiture après le centre de Glenorchy. La première heure de randonnée n’a rien de compliqué, il s’agit d’un sentier plat en forêt et qui longe la rivière. Ensuite, le sentier se poursuit sur une côte avec un dénivelé modéré. Je me suis arrêtée au refuge Routeburn Falls Hut. Sur place, on peut contempler la plaine de Paradise avec les monts enneigés ainsi qu’une succession de cascades : sublime !

profile-routeburn-track

Le petit plus de cette randonnée, ce sont les multiples ponts suspendus qui traversent la rivière.

Renseignements complémentaires et restauration

Pour plus de renseignements, dirigez-vous vers le General Store de Glenorchy, ils sauront vous conseiller sur les randonnées à faire dans les environs et sur les routes à emprunter. C'est également une épicerie fine qui propose d'excellentes salades, wraps et une glace à tomber à la renverse (parfait après une dure randonnée).

Vous pouvez également retrouver des informations sur le Routeburn sur la brochure du Department of conservation.

La randonnée de Mueller Track

Caractéristiques de la randonnée
DuréeDe 1 à 2 jours
Niveau de difficultéDifficile
TypeAller retour
Sealy Tarn

Vue depuis Sealy Tarn

Le Mueller Track est l’une des randonnées les plus populaires en Nouvelle-Zélande et pour cause, la vue là-haut permet d’admirer le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande : Le Mont Cook.

Le départ de la randonnée se trouve depuis le camping White Horse Hill Camp (gratuit) dans la vallée du Mont Cook.

La particularité de cette randonnée ? Ce sont les milliers d’escaliers bien raides (les cuisses brûlent !) qui permettent d’accéder au premier sommet : le Sealy Tarn situé à 1300 m d’altitude (environ 2 h après le début de l’ascension). La vue y est sublime, ce point de vue permet d’admirer les sommets enneigés du Mont Cook, les glaciers alentours et la vallée qui mène au lac Pukaki.

Si vous souhaitez réaliser la randonnée sur 2 jours, vous pouvez réserver une place au refuge Mueller Hut (réservation obligatoire de mi-novembre au 30 avril sur ce site, premier arrivé premier servi le reste du temps) qui se trouve à 5,2 km après le départ (environ 3-4 h aller simple). Même si cela peut vous parait peu, ne vous fiez pas trop au chiffre étant donné le dénivelé qui lui est très important.

La randonnée de Hooker Valley Track

Caractéristiques de la randonnée
Durée2 h
Niveau de difficultéFacile
TypeAller retour

 

Au même point de départ que Mueller Track, c’est une autre randonnée qui vaut le détour.

Elle a la particularité de traverser plusieurs ponts suspendus. J’y suis allée une journée où le vent était particulièrement fort. Résultat : les ponts s’agitaient dans tous les sens, c’était un poil effrayant ! La randonnée se termine par un lac comprenant de petits icebergs tout proches du majestueux Mont Cook.

pont suspendu sur Hooker Track

Un pont suspendu sur Hooker Track

Mont Cook

Mont Cook

La randonnée d’Earnslaw Burn Track

Caractéristiques de la randonnée
Durée2 jours
Niveau de difficultéDifficile
TypeAller retour
sommet Earnslaw Burn Track

Au sommet de la randonnée

Mon coup de cœur de la Nouvelle-Zélande, un spot peu connu qui sort tout droit de l’imaginaire. C’est un peu comme un jardin secret… qui se mérite !

Quelques minutes après Glenorchy, communément appelé Paradise se trouve le départ de la randonnée Earnslaw. Il s’agit d’une marche assez longue et pénible qui offre néanmoins une grande diversité de paysage. Le début se fait en forêt sur environ 3 h, et se poursuit ensuite dans la vallée pour de nouveau 3 h pour arriver au pied du glacier. Le clou du spectacle, c’est cet imposant glacier et ses cinquantaines de cascades qui s’offrent à nous en arrivant au sommet.

Même si c’est une marche éprouvante, le jeu en vaut vraiment la chandelle, vous ne serez pas déçu ! Je le trouve d’ailleurs bien plus impressionnant que le glacier Franz Joseph.

Dormir sur place

Il n’y a aucune commodité une fois arrivé au sommet, il faut donc prévoir en conséquence si vous souhaitez dormir sur place sinon vous devrez faire l’aller-retour dans la journée, ce que je déconseille (12 h environ). Pour l’anecdote, nous avons campé en face de cet immense glacier, complètement seuls au monde. Le soir, on pouvait entendre de minis avalanches se créer devant nos yeux accompagnées d’un lever de lune. Un moment inoubliable.

Un conseil ? Méfiez-vous en cas de forte pluie, le sentier peut devenir très glissant et dangereux. Pour plus de renseignements, arrêtez-vous au General Store de Glenorchy qui fait également bureau de renseignements pour les activités à faire dans la région.

Le glacier d'Earnslaw

Le glacier d’Earnslaw et ses multiples cascades : un air de paradis…

La randonnée de Roys Peak Track

Caractéristiques de la randonnée
Durée5 h
Niveau de difficultéMoyenne
TypeAller retour
Roys Peak Track randonnée

Parapente au-dessus de Wanaka

À quelques minutes seulement du centre de Wanaka, Roys Peak Track est un véritable paysage de carte postale. Il faut compter en moyenne 5 h l’aller-retour en prenant son temps, dont on va dire 3 h 30 de montée (ça grimpe beaucoup) et 1 h 30 de descente. L’idéal est de la faire en fin de journée pour admirer le coucher de soleil d’en haut ou même si vous le souhaitez, camper directement sur place en prévoyant votre tente, car rien n’est prévu sur place.

La randonnée de Wharariki Beach Walking Track

Caractéristiques de la randonnée
Durée6 h
Niveau de difficultéFacile
TypeAller retour
randonnée Wharariki Beach Walking Track

Wharariki Beach

La randonnée longe la côte tout du long de Wharariki Beach à Farewell Split. Vous avez deux choix, soit vous décidez de faire l’aller-retour et vous comptez alors le double du temps soit vous garez votre voiture à l’une des deux extrémités et vous faites du stop ou taxi pour revenir.

Nous avons opté pour le taxi qui nous a couté 10 dollars à deux, et nous avons débuté la randonnée depuis la plage de Wharariki. Sans attendre, on aperçoit quelques bébés otaries barbotant dans l’eau. La randonnée se poursuit sur un sentier longeant la côte et accompagnés d’innombrables moutons. On ne peut pas faire plus Nouvelle Zélande ! En fin de randonnée, on se retrouve face à Farewell Split, un long banc de sable qui se situe à l’extrême nord de l’île du sud.

rencontres sur Wharariki Beach

Les rencontres sur Wharariki Beach

Farewell Split

Farewell Split

La randonnée d’Abel Tasman en Kayak

Caractéristiques de la randonnée
DuréeDe 1 à 3 jours
Niveau de difficultéFacile
TypeAller retour
Abel Tasman en Kayak

La baie d’Abel Tasman

Eaux turquoise et sable doré, cette excursion en kayak est idéale pour les amoureux des plages paradisiaques. Vous naviguez en longeant la côte Abel Tasman en passant de plage en plage.  Plusieurs campings (rudimentaires, mai au cadre idyllique) sont mis à disposition en bord de plage pour ceux qui souhaitent faire plusieurs journées. Pendant l’excursion, on peut rencontrer des otaries et pour les plus chanceux, des dauphins.

Organisation et tarifs

Pour programmer votre parcours, dirigez-vous directement dans l’une des nombreuses agences de Marahau ou Kaiteriteri. Voici par exemple quelques tarifs proposés par la compagnie R & R Kayak :

1 jour de location : 60 $ par personne – 2 jours de location : 100 $ par personne – 3 jours de location : 145 $ par personne. (+ options de taxi-bateau et récupération de kayak)

Camping : entre 14 $ et 32 $ par personne et par nuit

Abel Tasman en Kayak Water Taxi

WaterTaxi

La randonnée du Tongariro Crossing

Caractéristiques de la randonnée
Durée8 h
Niveau de difficultéMoyen
TypeAller retour

 

Consultez aussi : Le Tongariro Alpine Crossing, ou comment escalader la montagne du destin

randonnée du Tongariro Crossing

Les lacs d’émeraudes

La randonnée de Mont Fyffe Track

Caractéristiques de la randonnée
Durée7 heures
Niveau de difficultéDifficile
TypeAller retour

 

Cette randonnée se situe dans la région de Kaikoura et permet de rejoindre le Mont Fyffe qui culmine à 1602 km. Au sommet, vous surplombez la magnifique péninsule de Kaikoura et ses montagnes alentour.

Il est possible de dormir dans un refuge en haut pour 5 $/nuit/personne. Je recommande vivement, car les couchers et levers de soleil sont fantastiques.

Un conseil ? Prévoyez chapeau et beaucoup d’eau si c’est une journée ensoleillée, la majorité du sentier est exposée au soleil et ça monte sec !

randonnée de Mont Fyffe Track

La péninsule de Kaikoura au lever du soleil

Conseils Pratiques

Les refuges

Si vous souhaitez faire une randonnée sur plusieurs jours, n’oubliez pas de réserver le refuge à l’avance en ligne ou directement dans un bureau DOC. Les prix d’une place en refuge varient selon le lieu. L’été, les nuits en refuge sont souvent plus chères. Il arrive aussi qu’il ne soit pas possible de réserver à l’avance une place en refuge, c’est alors la règle du premier arrivé premier servi qui prime. Niveau confort, ce n’est ni plus ni moins qu’un lit de fortune, prévoyez donc un matelas d’appoint et à minima un bon sac de couchage. Certains refuges sont équipés d’une cuisine, mais pas à chaque fois, renseignez-vous avant de partir (le site officiel des parks & recreation regorge d’informations utiles).

Équipements

Lors de vos randonnées, équipez-vous de bonnes chaussures de marche, un sac à dos, un vêtement chaud (on ne sait jamais quel temps il va faire en Nouvelle-Zélande), un chapeau, de la crème solaire et beaucoup d’eau.

Points d’information

Pour préparer au mieux vos randonnées, n’hésitez pas à aller demander au I-Sites de la région, ils sont de très bons conseils et vous fourniront des cartes explicatives. Retrouvez toutes les localisations et détails des i-sites à cette adresse.

Comme indiqué précédemment, le site officiel de conservation des parcs néo-zélandais (en anglais seulement) est très utile pour repérer et préparer vos randonnées. Vous pouvez utiliser leur carte interactive (plutôt bien faite !) pour repérer les marches, points d’intérêts et campings disponibles dans chaque région que vous prévoyez de visiter.

Mes plus belles randonnées de Nouvelle Zélande
Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 22 février 2017