Soyons honnête, pour un parc national vanté comme l’un des 10 des plus beaux d’Australie par le Lonely Planet, le Coorong nous a pas mal déçus. Heureusement, il y a eu quelques bonnes surprises : l’accueil fantastique au Camp Coorong, la plage du 42 miles road ou les pélicans du long point. Hormis cela, le Coorong ressemble a une interminable traversée de routes et de chemins sans charme ou de pullulent marécages et autres essaims de mouches et moustiques. On le conseille donc uniquement aux amateurs de 4×4 sur plage, munis d’une canne a pêche ou d’un surf et qui pourront ainsi se régaler au départ de la 42 miles Road.
Tous les campings du parc sont en self-registration, 13 $ la nuit.

On a aimé :
– la région autour du Long Point et son camping, particulièrement au moment du coucher du soleil pour les couleurs
– le Camp Coorong pour son accueil et l’immersion dans la culture aborigène (10 $/pers)

C’était moins cool :
– des kilomètres et des kilomètres de routes entourées de marécages sans grand intérêt (mention spéciale pour la Loop road)
–  le Pelican point of view : ils sont des centaines sur les îles, mais prévoyez les jumelles ou la longue vue sinon on ne voit pas grand-chose

Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 19 novembre 2018