Notre sélection des meilleurs livres sur l’Australie

Un bon bouquin, rien de tel pour se plonger dans l’ambiance. Que ce soit pour préparer le grand départ, se détendre sur une plage de rêve de la côte est, occuper ses soirées dans le bush australien, voici notre sélection des meilleurs livres sur l’Australie. 

Ces livres plairont aussi à ceux qui reviennent juste de leur périple australien et qui veulent un peu prolonger le voyage, ou à la famille qui se demande bien dans quel pays elle a laissé filer ses enfants ! Vous retrouverez dans cette sélection toutes les versions traduites en français, les titres originaux étant également cités pour ceux qui voudraient du plus authentique et améliorer du même coup leur anglais.

Les indispensables

Je commence par celui que ma sœur m’a offert avant le départ. Serait-ce pour me faire flipper et me faire changer d’avis ? Je ne sais pas, mais je l’ai littéralement dévoré, et je suis quand même parti !

Roman piege nuptial de D.Kennedy

« Piège nuptial », Douglas Kennedy
[The Dead Heart]

Piège Nuptial, c’est l’histoire d’un mec qui plaque tout pour un road trip improvisé dans l’ouest australien, la suite est juste délectable. Et vous ne verrez plus jamais les autostoppeuses australiennes de la même manière, aussi charmantes soient-elles !

Nos voisins d'en dessous meilleur livre australie

« Nos voisins d’en dessous », Bill Bryson
[Down Under]

Ce livre est une petite merveille pondue par Bill Bryson qui nous permet de naviguer aux quatre coins de l’Australie, de découvrir la géographie et l’histoire du pays, mais aussi les mœurs australiennes, la faune, la flore, le tout arrosé d’un humour décapant. En bref, un ouvrage ultra instructif, très bien documenté, et vraiment agréable à lire.

Toujours de Bill Bryson : « American Rigolos », la même fresque humoristique qui s’attelle cette fois à dépeindre les Américains et leur culture. Jouissif également !

Le koala tueur meilleur livre australie

« Le koala tueur », Kenneth Cook
[The Killer koala]

Keneth Cook est un explorateur et écrivain du milieu du 20e siècle. Il met en scène les symboles australiens dans des contextes et histoires complètement loufoques : kangourou alcoolique, koala féroce, joueur de cricket imbattable… Tous les clichés y passent et en prennent une claque. Un compagnon idéal pour se mettre dans l’ambiance australienne.

Dans la même trempe, Keneth Cook a écrit deux autres recueils d’histoires courtes et décalées sur l’Australie et ses symboles :

La sélection Romans 

Une vie entre deux océans meilleur livre australie

« Une vie entre deux océans », Ml Stedman
[The light between oceans]

Stedman nous transporte dans ce roman sur l’île de Janus, au large de Perth, où vivent paisiblement Tom (gardien de Phare) et son épouse Isabel. Alors qu’ils cherchent désespérément à avoir un enfant, leur vie est bouleversée lorsque s’échoue sur l’île une barque, avec à son bord, un homme décédé et un bébé… Un roman chargé d’émotion qui aborde avec subtilité les thèmes de l’isolement, du couple et de la maternité. 

Par-dessus le bord du monde meilleur livre australie

« Par-dessus le bord du monde », Tim Winton
[Dirt music]

Georgie Jutland est une femme chancelante. À quarante ans, sa carrière d’infirmière en miettes, elle vit isolée à White Point aux côtés de Jim, un pêcheur de langoustes. Le village est à la fois riche et fruste, aberrant dans le paysage éblouissant. Georgie passe ses nuits à naviguer sur Internet en buvant de la vodka. Un matin, elle aperçoit une ombre sur la plage en contrebas. Luther Fox vient d’entrer dans sa vie. Braconnier des mers, timide et musicien, il est précédé d’une réputation de malheur et de malchance. Leur rencontre improbable, contrariée par la colère des langoustiers, va se transformer en odyssée et leur amour fou en road-movie initiatique.

Respire meilleur livre australie

« Respire », Tim Winton
[Breath]

Bruce Pike est un jeune Australien à peine turbulent, un rêveur d’eau, un questionneur de respiration dont le meilleur ami, une tête brûlée, s’appelle Loonie. Fascinés par la puissance de l’océan et leur propre endurance, les deux garçons découvrent l’extase de la suffocation, pulvérisent les règles, bravent le danger et se trouvent un mentor dont l’addiction les mènera à courir des risques qu’ils n’auraient jamais imaginés. Roman sur un âge d’or, celui des découvertes et de la fièvre de vivre, Respire est également une œuvre subtile et remarquablement profonde sur le souffle, celui qui manque, que l’on retient, que l’on exhale ou que l’on exalte.

Les noces sauvages meilleur livre australie

« Les noces sauvages », Nikki Gemmel
[Cleave]

‘Un chèque est à l’origine de cette histoire. L’enveloppe qui l’apporta était bleuie par la crasse et, pour être passée entre trop de mains, fine comme du papier à cigarettes. Elle mit deux mois pour atteindre Snip. Le montant du chèque était conséquent et les instructions jointes, tapées à la machine, brutales : Traque-le !’

Ainsi commence l’hallucinant voyage de Snip Freeman. Un voyage qui, pour la jeune artiste vagabonde, instable, va se transformer en une vraie quête des origines. Plusieurs milliers de kilomètres de route qui la mènent jusqu’au cœur de l’Australie originelle, celle des Aborigènes dont la mystérieuse culture reste à jamais impénétrable aux Blancs, celle du désert ocre qui s’étend au centre du pays, sauvage, plombé de soleil, où elle va frôler la mort et aussi, enfin, toucher du doigt sa vérité…

La sélection Polars

L'etouffoir meilleur livre australie

« L’étouffoir », Philip Gwynne
[The build up]

À Darwin, dans le Top End, le bout du monde australien, vit l’inspectrice Dusty Buchanon, star de la police locale. Mais sa popularité provoque les grincements de dents de sa nouvelle chef pour laquelle Dusty, trop marginale, indépendante, aux méthodes parfois peu rationnelles fait figure de rivale potentielle. Plus loin dans le bush, dans un camp de vétérans du Vietnam plutôt allumés, l’un d’eux affirme avoir vu un cadavre immergé dans le billabong, mangrove où pullulent les crocodiles. Cet événement laisse les autorités perplexes ; personne ne le croit, pas même Dusty, qui pourtant décide d’aller vérifier… Il y a bien un cadavre, certes, mais quand la police scientifique arrive sur les lieux, il a disparu.

Dusty se lance alors dans une enquête quelque peu singulière, qui la mènera dans un bordel thaïlandais, en mission au milieu des crocodiles avec son amant d’une nuit — faux ornithologue et vrai policier — ; elle ira jusqu’à pratiquer l’autopsie d’un cochon victime d’un gangster et faire appel à un aborigène musicien de hip-hop et détecteur d’esprits… Un polar captivant, loin des clichés du genre.

L'homme chauve-souris meilleur livre australie

« L’homme chauve-souris », Jo Nesbo
[Flaggermusmannen]

Parce qu’une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d’une falaise à l’autre bout du monde en Australie, l’inspecteur Harry Hole de la police d’Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l’évincer. Ce qui n’aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu’Harry Hole refuse d’ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes… Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au cœur du bush millénaire. L’Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l’indicible, lui apportera, jusqu’au chaos final, l’espoir et l’angoisse, l’amour et la mort : la pire des aventures.

La mort d'un lac meilleur livre australie

« La mort d’un lac », Arthur Upfield
[The death of a lake]

Dans l’Australie des années 20, la nature, aride et sauvage, impose sa loi aux habitants de l’exploitation du lac Otway. Au cœur du bush, le travail des ouvriers est menacé par l’inexorable évaporation du lac. Et lorsqu’un certain Ray Gillen y trouve la mort, tous attendent la réapparition du corps. La théorie de la noyade est loin de satisfaire la police qui apprend que la victime était en possession d’une belle somme d’argent. Aussi dépêche-t-elle sur place l’inspecteur Napoléon Bonaparte. Se faisant passer pour un dresseur de chevaux, il assiste, spectateur attentif, à un huis clos étouffant où chacun semble avoir une bonne raison d’en vouloir à Gillen. Dans cette deuxième aventure de l’inspecteur Bonaparte, Arthur Upfield, maître du roman policier ethnologique, laisse la part belle à cette terre australienne qu’il admire tant. Une terre indomptable qui finit toujours par l’emporter sur l’homme.

La sélection sur le monde aborigène

« Message des hommes vrais au monde mutant », Marlo Morgan
[Mutant message down under]

Message des hommes vrais au monde mutant meilleur livre australie

On les appelle le peuple sauvage. Lorsque Marlo Morgan, Américaine tranquille, rencontre cette tribu d’aborigènes australiens, elle ne sait pas que sa vie va être bouleversée. Dépouillée de ses vêtements, déconnectée de sa culture, la ‘mutante’ est propulsée, pieds nus, dans le bush australien. Au contact de ses étranges compagnons, entre la peur et l’émerveillement, elle va apprendre à remplacer les médicaments par les plantes, les pièces de téléphone par la télépathie, le stress par la communion avec la nature et animaux. 

Recevoir les dons généreux du hasard, devenir réel, entendre les messages de la nature auxquels nous sommes devenus sourds : tel est l’enseignement de ce récit insolite qui nous ouvre les portes d’une sagesse vieille de cinquante mille ans. Écoutons battre, jaillies du désert, les pulsations d’une vie très ancienne : un monde de pureté nous est offert.

Et les grands classiques 

Pour ceux qui ne sont pas effrayés par les épopées de plus de 800 pages…

les oiseaux se cachent pour mourir meilleur livre australie

« Les oiseaux se cachent pour mourir »,
Colleen McCullough
[The Thorn Birds]

Sur ces terres brûlantes d’Australie, les Cleary vont entamer une nouvelle vie, loin de la misère qu’ils ont connue dans leur Nouvelle-Zélande natale. Pour Meggie, neuf ans, seule fille de cette famille de huit enfants, ce nouveau départ se présente sous les traits du père Ralph. Séduisant, doux, généreux, le jeune homme la marque à jamais, lui inspirant des sentiments qui ne cessent de grandir au fil des ans… Pour se délivrer de cette attirance réciproque, Meggie n’a plus le choix à présent : elle se résout à accepter les avances d’un saisonnier. Quant à Ralph, fidèle à sa vocation, il décide de poursuivre sa carrière ecclésiastique loin de cet amour qu’il croit impossible…

L'espoir est une terre lointaine meilleur livre australie

« La revanche du maudit »,
Colleen McCulloug
[Morgan’s run]

En cette fin du XVIIIe siècle, l’Empire britannique est ébranlé. Les colonies américaines se sont rebellées et les comptoirs établis en Afrique sont un échec. Quant au royaume, il est enlisé dans une crise économique majeure. George III et le parti Tory répondent aux tensions sociales exacerbées par une sévère répression. Les geôles se remplissent. Un noble propose d’envoyer les proscrits hors du territoire, vers la terra australia, contrée hostile récemment découverte par James Cook. Condamné à sept ans d’exil suite à une machination diabolique, Richard Morgan fait partie de la première expédition. Il embarque sur l’Alexander, un navire négrier en partance pour les plages inhospitalières de Botany Bay.

C’est les fers aux pieds, entouré de la lie de l’humanité, qu’il va élever, sans le savoir, les fondations d’une grande nation moderne.

Suggestions des lecteurs de Kowala

La terre du bout du monde - meilleur livre australie

« la terre du bout du monde »,
Tamara McKinley

Dans un registre romantique, mais aussi parfois difficile, Marianette nous conseille la lecture de « la terre du bout du monde», de Tamara McKinley. Un roman sur l’histoire de l’Australie… génial ! Tout comme, du même auteur, la dernière valse de Mathilda. Nous ne nous le sommes pas encore procuré, mais c’est vrai que ça donne envie et que les critiques sont en général très bonnes.

Vous avez une recommandation ? Un livre qui vous a fait chialer ou mourir de rire, que vous avez dévoré en un jour, qui vous en apprit plus que toutes les pages de Wikipédia sur l’Australie réunies. En bref, vous connaissez un livre qui ne figure pas dans cette liste, et c’est bien dommage…

Pour que celui-ci ne soit plus un secret, contactez-nous ou partagez-le dans les commentaires avec quelques détails. Nous l’ajouterons à cette sélection !

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

5
Commentaire(s)

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
KevinSandrine A.MelanieAntoninmmariannette Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Sandrine A.
Sandrine A.

J’ai adoré Nos voisins du dessous, mais il a déjà plus de 10 ans. Mon libraire m’a conseillé un nouveau récit de voyage humoristique dans le genre : Australian Touch. Je viens de le terminer et je suis agréablement surprise car l’auteur m’est inconnu, même si la caution Hachette est gage d’une certaine qualité. Bien écrit, drôle, on voyage par procuration, on apprend plein de choses sur le pays et on s’émeut devant l’improbable couple que forment Alix et Théo. Et que dire de cette amnésie collective qui frappe Théo et ses compagnons lors de cette croisière dans les îles… Lire la suite »

Melanie
Melanie

Merci beaucoup pour cet article, je suis actuellement en Australie et j’ai entendu parler du livre de Robyn Davidson « Tracks » qui retrace le voyage d’une australienne qui a traversee le desert en partant d’Alice Springs avec 1 chien et 4 chameaux, je ne l’ai pas encore lu mais ca ne serait tarder!

mmariannette
mmariannette

Coucou, je découvre par hasard ce blog, alors que moi même, je me suis aussi rendue en Australie en WHV et j’ai aussi adoré piège nuptial.
Dans un autre registre, plus romantique, mais aussi parfois difficile, la terre du bout du monde, de Tamara McKinley sur l’histoire de l’Australie… génial ! Tout comme, du même auteur, la dernière valse de Mathilda.

Abonne-toi ! Reçois ton guide voyage

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala

Partager avec un ami