Kata Tjuta (The Olgas)

Kata Tjuta, connu également sous le nom de The Olgas ou Mount Olgas, est une formation de 36 dômes rougeoyants se trouvant dans le même parc national qu’Uluru.

Le tarif d’accès au parc (25 $/pers, valable 3 jours) permet donc également d’accéder à ce site qui selon nous et beaucoup de locaux, vaut autant sinon plus le coup d’être visité !

Uluru, Kata Tjuta, Warrtaka, les secrets du désert rouge

Contrairement au fameux monolithe voisin, ces dômes sont formés par un conglomérat de schiste, de basalte et de granite. Le plus haut des dômes culmine à environ 560 m, surplombant de près de 200 m Uluru. Sachez que vous n’observez alors que le sommet de l’iceberg.

Les légendes aborigènes associées à ce lieu sont beaucoup moins connues. Notre guide nous a expliqué qu’il s’agissait d’un lieu sacré des hommes, ainsi les mythes et légendes ne peuvent être transmis qu’aux initiés ! Pour vous donner une idée du respect de ces lois, si un ranger ou un guide venait à transmettre une partie de ces récits à des touristes ou autres non initiés, il serait viré sur le champ !

Tant pis pour les légendes, vous devriez de toute façon être largement rassasié par la beauté des lieux. Une plateforme d’observation a été érigée à quelques kilomètres en amont du site. Au lever du soleil, vous pourrez vous régaler en même des variations de couleurs de Kata Tjuta et d’Uluru au loin. Prévoyez en revanche de ne pas être tout seul.

Une fois au pied des dômes, lancez-vous dans la fameuse marche de la vallée du vent (Valley of the Winds), c’est une merveille ! Longue de 7,4 km, les indications annoncent 4hrs de marche pour boucler la boucle, mais ils voient très très large (3 h en prenant vraiment son temps). Méfiez-vous tout de même lors des journées chaudes, la piste est en effet fermée dès qu’on dépasse les 36 C. Il faudra à ce moment-là être matinal. Nous avons entrepris la boucle par la droite (sens inverse des aiguilles d’une montre), c’est un peu plus raide au démarrage, mais la récompense une fois au Karingana Lookout est jubilatoire.

Les plus « anciens » se sentiront dans la vallée du petit dinosaure, les plus jeunes dans jurassique park, les gamins, je ne sais pas, je suis déjà trop vieux. Dans tous les cas, on ne peut pas rester insensible ! Avec un peu de chance et en étant pas trop bruyant, vous aurez aussi peut-être la chance de croiser les kangourous locaux : une espèce très claire et à long poil que nous n’avions rencontrée nulle part ailleurs. De notre côté, nous avons été très gâtés par les esprits locaux en croisant la maman et son petit joey bien calé dans la poche. Une raison de plus de se remémorer ce site incroyable.

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami