Le volontariat est certainement la façon la plus authentique et enrichissante de découvrir un pays. Explication et récit de notre expérience au Japon, où nous avons aidé Rio à rénover sa maison traditionnelle pour la transformer en auberge de jeunesse.

Qu’est ce que le volontariat ?

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore le principe du volontariat, c’est très simple : il s’agit d’un échange de services entre des personnes désirant aider et vivre des expériences chez l’habitant, et des particuliers ou entreprises qui ont besoin de coup de main

Pour en moyenne 3 à 5 heures de travail volontaire par jour, 5 jours par semaine (ces détails peuvent varier selon les besoins de la personne qui vous accueille), vous serez logé, nourri et blanchi. Aucun échange d’argent ne doit avoir lieu lors de votre volontariat (sauf si précisé dans l’annonce de l’hôte). La durée est libre et se prévoit en fonction des besoins, nécessités et envies des deux parties. 

Des activités pour tout les goûts dans le monde entier

Intellectuelles ou manuelles, classiques ou insolites, à vous de choisir !Faire du pain en Mongolie, cultiver des légumes en Thaïlande, donner des cours de français au Cambodge, rénover une ferme en France, encadrer des sorties kayaks dans les plus belles régions du Canada, nourrir des bébés kangourous en Australie, faire la cuisine sur un voilier au large de la Nouvelle Zélande, construire une maison au Canada ou encore gérer un bistrot sur une ile en Argentine ne sont que quelques exemples de ce que l’expérience du volontariat peut vous offrir. 

Le volontariat autorisé avec un visa touriste ?

Avec un PVT, vous avez un visa travail inclus, aucun soucis pour faire du volontariat, rémunéré ou non. Avec un visa touriste en revanche, le volontariat peut être toléré (avec souvent des conditions de non-rémunération et/ou de durée), ou même interdit. Renseignez-vous bien avant le départ. Les détails dans notre article pour voyager et travailler après 30 ans. 

Un enrichissement culturel et authentique

Vous serez accueillis comme des amis et partagerez de nombreux moments interculturels très enrichissants (rencontres, débats, cuisine, apprentissage…) avec les personnes sur place. C’est de loin la façon la plus authentique de découvrir un pays.

Outre l’aspect financier qu’il permet de soulager considérablement lors d’un voyage (notamment dans les pays les plus développés), le volontariat offre aussi la possibilité de créer un lien nouveau avec les locaux, hors du tourisme de masse, et hors de toute relation d’argent.

On retrouve le goût de l’entre aide, de la solidarité, et de l’échange de savoirs. Des nouvelles compétences, des nouveaux amis, un autre regard sur le pays et ses habitants… une expérience unique et authentique à laquelle vous risquez vite de prendre goût !

Comment trouver un volontariat à l’international ?

Plusieurs plateformes mettent en relation volontaires et hébergeants :

Woofing : séjours actifs dans des fermes biologiques du monde entier)
HelpX : fermes biologiques mais aussi hostels, ranch, bateaux… principalement en Océanie, Europe, Canada et USA)
Workaway : panel d’activités plus large et dans le monde entier).

Inscrivez-vous sur le site de votre choix (une petite cotisation annuelle, minime par rapport aux économies et aux enrichissements que le volontariat vous apportera, vous sera demandée), accédez à la liste des hôtes, choisissez, prenez contact, et c’est parti !

Vivre chez l’habitant : HelpX et Wwoofing

Vivre chez l’habitant : HelpX et Wwoofing

Grâce au réseau Helpx, nous et nos blogtrotters avons vécu des expériences qui resteront parmi les plus mémorables de notre road trip australien : vivre d

https://kowala.fr/helpx-wwoofing-australie/

Des petits gestes qui font la différence 

Offrir un objet caractéristique de son pays, apporter des objets courants en Occident mais qui peuvent manquer dans certains pays moins développés… La personne ou famille qui vous accueillera sera ravie de recevoir une petite attention de votre part (surtout s’il y a des enfants), qui permettra de briser la glace dès votre arrivée.

Si vous êtes en voyage autour du monde, vous pouvez simplement cuisiner une spécialité culinaire de votre région (je peux vous dire qu’on a fait voyager la recette des crêpes à travers toute l’Asie !), mais aussi leur montrer des photos de votre maison, de votre famille… des petits gestes pour les remercier de leur hospitalité et cultiver l’échange culturel !

Notre expérience à Hadano au Japon : rénovation d’une maison traditionnelle

Hadano est une ville de 170 000 habitants située à l’ouest de Tokyo. Après deux semaines passées dans la capitale, nous avons hâte de nous éloigner des grattes ciel et de cet environnement futuriste pour retrouver un peu plus d’espace et de verdure. Le trajet en train dure une heure et demie et nous permet de sortir tranquillement de la capitale et sa banlieue.

Arrivée chez notre hôte

Rio nous a indiqué la voie pour se rendre jusqu’à sa maison et nous la trouvons très facilement  : contrairement aux jardins bien tenus des maisons avoisinantes où les arbustes sont taillés bien droit, le sien est le seul dont l’organisation est laissée libre à mère nature. Les herbes hautes envahissent le terrain, les plantes enlacent les barrières et des tomates poussent même en haut des arbres.

Nous parvenons à trouver le chemin menant à la porte d’entrée bien cachée, sonnons et rencontrons nos hôtes : Rio, japonais, propriétaire de la maison à rénover léguée par sa famille, et Carrie, américaine, donnant des cours d’Anglais dans l’école de la ville. 

Après avoir fait connaissances avec ce couple de notre âge, ils nous font découvrir la maison traditionnelle construite par ses grands parents : portes en bois et feuilles de riz coulissantes dans toute la maison, bambous, paille tressées, peintures délicates et vaisselle raffinée, futons dépliés sur les tatamis (qui seront nos nouveaux lits pour quinze jours)… bref, une vraie maison traditionnelle japonaise comme celles que l’on voit dans les films !

Notre mission de volontariat

Pendant deux semaines nous aidons Rio a redonner un coup de neuf à sa maison, dans le but de la transformer en auberge de jeunesse.

Voici la liste des activités réalisées pendant notre séjour : démontage de l’ancien brûleur, ponçage et peinture du sol de la cuisine et des murs de la salle de bain, tri et rangement de la nombreuse vaisselle (héritage familial) pour les futurs clients de la guesthouse, démontage d’une vieille fenêtre, installation de moustiquaires permanentes aux fenêtres et arrachage à la main des mauvaises herbes du jardin.

L’ambiance à la maison

Après une journée de travail bien remplie pour tout le monde, nous nous retrouvons le soir pour partager le repas tous ensemble. Nous discutons longuement des différences de nos trois cultures, dont les plus flagrantes portent sur la sécurité sociale et sur le sentiment de sécurité (ou d’insécurité) dans nos pays respectifs. Ces échanges constructifs sont accompagnés des plats typiques japonais et délicieux que Rio nous cuisine : soba (nouilles japonaises), algues en tout genre, miso soup (soupe au riz fermenté)…

20 découvertes et chocs culturels d’un premier voyage au Japon

20 découvertes et chocs culturels d’un premier voyage au Japon

Les premiers pas d’un voyage au Japon, c’est d’abord et avant tout un sacré choc culturel. Avant d’arriver, on a tous imaginé une certaine ambiance, un certai

https://kowala.fr/top-20-decouvertes-chocs-culturels-premier-voyage-japon/

Pendant un volontariat, vous risquez fortement d’être invités à faire quelques sorties ou excursions en compagnie de vos hôtes. Pour notre premier jour de repos, Rio a chargé la voiture de cannes à pêche et d’asticots en tout genre, et c’est parti pour une matinée bien remplie à tenter d’attraper des « Gobis », fameux poissons de la rivière près de chez lui. Je ne me débrouille pas trop mal pour une première fois, et nous attrapons assez de poissons pour préparer un bon festin le soir même, façon tempura !

Les temps libres en volontariat

De notre côté, nous aimons nous promener à pied et à vélo dans la ville, recherchant les coins de nature cachés. Nous prenons les directions opposées au centre ville, empruntons les routes où il y a le moins de trafic, choisissons les petits chemins de verdures plutôt que les grandes allées goudronnées. C’est ainsi que petit à petit nous nous dirigeons vers les montagnes et prenons un peu de hauteur.

Sur notre chemin nous rencontrons des travailleuses en pleine récolte dans un champ de cacahuètes, des cultures de riz, de grands jardins et potagers partagés avec des plantes aussi belles que grandes, et deux jardiniers fort sympathiques qui seront ravis de tenter une conversation en anglais avec nous pour nous parler un peu de leur quotidien. Très belle rencontre inattendue qui nous permettra de déguster pour la première fois les « sato-imo », ces pommes de terre délicieuses du Japon.

Après ces longues marches, rien que tel qu’une petite heure au onsen de la ville pour un moment détente… Un onsen est un établissement qui propose des bains chauds dont l’eau provient des nombreuses sources naturelles et volcaniques du pays.

Il y en a dans tout le pays, et la majorité d’entre elles sont réputées pour être thérapeutiques. Bon pour le corps et pour la peau, l’effet du bain est relaxant et revitalisant. Les sources étant naturelles et abondantes, le prix d’entrée est vraiment faible, vous pourrez donc comme les japonais répéter l’opération plusieurs fois par semaine !

Conseil pour profiter d’un onsen 

Laissez votre maillot de bain à la maison : ici, la nudité est de rigueur ! Pas de panique, hommes et femmes ont leurs propres bains respectifs, et le passage à la douche est obligatoire avant d’entrer dans les bains. Évidemment, les photos sont interdites…

Les tatouages sont interdits dans les onsens car assimilés aux Yakuzas. À moins que vous les dissimuliez habilement, on ne vous laissera pas rentrer. 

Ne pas boire d’alcool avant ! La température des bains est très chaude et mieux vaut ne pas avoir ingérer de substances euphorisantes avant d’y aller pour éviter les malaises.

Un séjour riche en découvertes et en amitiés  

Ce séjour de deux semaines en volontariat nous a apporté bien plus que si nous avions passé le même temps à vadrouiller en simples touristes.

Grâce à cet échange nous avons pu discuter de longues heures avec des locaux (devenus nos amis) ; société, économie ou encore relations sociales, nous avons abordé de nombreux sujets et posé toutes les questions que nous souhaitions  afin de mieux comprendre cette culture particulière qu’est la culture nippone.

Nous avons pu découvrir de nombreux condiments méconnus de la société occidentale et nous exercer à les cuisiner: nous avons mangé comme des rois, même si le raffinement de la gastronomie japonaise n’etait pas toujours atteint !

Le confort était également au rendez vous puisque nous dormions sur des futons très confortables dans une grande maison aux tatamis et portes en papier coulissantes, rien que pour nous.

Tout ça sans dépenser un seul centime… Qui peut encore dire que voyager coûte trop cher ? Le volontariat offre rencontres, découvertes et expériences de vie, gratuitement. Nous n’avons qu’un seul conseil à vous donner : foncez !

Découvrir l’auberge de Rio

Si vous souhaitez découvrir la campagne japonaise tout en restant proche de Tokyo, la ville d’Hadano est un très bon compromis. Vous pourrez profiter de nombreux treks dans les environs, mais aussi de la gare ferroviaire pour visiter les principales attractions touristiques situées aux alentours.

Aujourd’hui la maison de Rio est entièrement rénovée, et ouvrira ses portes en mars 2019. Découvrez les images de la guesthouse et offrez-vous une nuit dans une authentique maison japonaise.

Préparer son voyage au Japon : nos expériences, conseils et avis

Préparer son voyage au Japon : nos expériences, conseils et avis

Un voyage au Japon, c’est souvent un rêve de gamin, quelque chose qu’on a imaginé et désiré depuis des années, et qui, pour les plus chanceux ou acharnés

https://kowala.fr/preparer-premier-voyage-japon-guide-pvt/

Volontariat près de Tokyo, Japon : à vos tatamis !
Avis : 5/5 | 3 votes

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 26 novembre 2018