Chaque jour, c’est la même routine, le même défi, la même question : « Où est-ce qu’on dort ce soir ? » Malgré l’immensité de l’Australie, ce n’est en effet pas toujours évident de trouver une petite place pour son van, sa voiture ou parfois sa tente.

Le camping en Australie : une religion

Les Australiens sont de vrais amoureux du camping et en conséquence, le pays regorge de petits spots pour campeurs, en général bien entretenus et souvent équipés de toilettes, de barbecues électriques et dans les meilleurs cas, de douches. Bien sûr, plus on se rapproche des grandes villes comme Sydney, Melbourne, Brisbane ou Adélaïde, moins ces spots sont nombreux. Mais on finit toujours par trouver.

Une religion bien réglementée

Les petits panneaux « no camping » et « no overnight stay » sont eux aussi très nombreux, et gare à la visite de nos amis les Rangers si vous ne respectez pas ces petites inscriptions !

Le conseil de base

Respect et discrétion (non, ce n’est pas une devise de Game of Throne)

Sans vouloir faire les donneurs de leçons, nous avons croisé plusieurs fois des backpackers sans pitié qui une fois posés, exposaient la moitié du contenu de leur van au sol ou dans les arbres. Forcément, l’Australien qui habite juste à côté ou qui vient à cet endroit tous les ans, ça ne lui plait pas beaucoup… Il ne se dérangera pas pour vous dénoncer et dans tous les cas ça ne va pas nous faire une belle réputation. Alors que ce soit pour ne pas avoir de problèmes, ou pour que ceux qui nous suivent n’en aient pas non plus, ou pour un peu de conscience écolo, ou pour que tout le monde puisse profiter des lieux, enfin les raisons ne manquent pas ; essayons de respecter les lieux, de ne pas pourrir les toilettes ou les BBQ, de ne pas jeter nos déchets partout, et le monde du backpacker sera merveilleux ! Normalement vous avez la goutte à l’œil là  ;-)


Le livre que tout campeur devrait posséder

Le Camps Australia Wide, communément appelé « le Camps »

Ce gros bouquin répertorie des milliers de spots pour dormir dans toute l’Australie. Une grande majorité d’entre eux sont gratuits, quand ils ne le sont pas, ils sont en général à un prix raisonnable (entre 5 et 25 $ la nuit) ou se situent à des endroits qui valent le coup d’être visités. Chaque spot est assez bien décrit avec présence ou non d’eau potable, de table, d’ombre, de douche, d’électricité, proximité avec un grand axe, belle vue, etc. Méfiez-vous tout de même, car les infos ne sont pas toujours à jour. Pour ceux qui roulent en Van avec jantes chromées 30 pouces, il existe aussi une version « luxe » du Camps avec photos incluses de plusieurs spots. À vous de voir si l’investissement en vaut la chandelle.

Camps Australia Wide 6

À l’époque c’était le camps 6. On en est maintenant à la 9e version.

Un Camps neuf se monnaye tout de même autour de 55 $, et dans les 90 $ pour la version luxe. À la vue des services rendus, c’est un prix vite amorti.

Nos astuces

  • Si vous pensez acheter un véhicule pour votre trip, n’investissez pas à l’avance dans le Camps ! En général, il viendra avec votre nouveau partenaire de route. Et même si c’est une ancienne édition, ça fera en général très bien l’affaire.
  • Vous pouvez également trouver ces mêmes anciennes éditions (Camp 6,7 ou 8) au rabais dans certaines librairies.
  • Si vous avez un smartphone, le moyen le plus simple pour se rendre à un spot indiqué dans le Camps est d’utiliser directement les coordonnées GPS dans Google Map. Il suffit de rentrer ces coordonnées telles quelles (par exemple 15 24 26 S 145 11 24E).
  • À savoir que l’application Camps existe elle aussi.  Nous ne l’avons pas testée nous-mêmes, donc ne pouvons pas vraiment la conseiller ou non.  Tout ce qu’on sait, c’est que notre version papier, elle, ne peut pas tomber en panne de batterie. Et les premiers retours ne sont pas forcément excellents, donc si vous voulez une appli performante, profitez plutôt de WikiCamps qu’on décrit maintenant.

L’application qui nous couche sans nous ruiner

Wiki Camp’s

Nous avons déjà parlé de Wiki Camps dans notre article sur les applications utiles du voyage australien. Pour résumer, cette appli est un mini Camps numérique qui répertorie déjà de nombreux sleeping spots gratuits ou peu chers, et dont la base de données grossit au fur et à mesure des informations rentrées par les utilisateurs. Les caractéristiques des lieux sont renseignées comme pour le Camps et on peut en plus obtenir le prix d’un campement ou caravan park si un utilisateur l’a inscrit dans les commentaires. Le bon point est que toute la base de données est disponible hors ligne (sauf pour les commentaires, et donc les prix).

Le tout est disponible sous IOSAndroid et même Windows Phone pour 7,99 $. (avec période d’essai gratuite de 10 jrs sous Android)

Les Google Maps intelligentes qui nous évitent de dormir sous un pont

Moins complète que la base de données d’un Wikicamps, mais complètement gratuite, nous avons répertorié sur une google map tous les spots de camping officieux pour les backpackers et les voyageurs. Ces cartes sont collaboratives, tout le monde peut laisser un message pour ajouter ses tuyaux. Nous prendrons soin d’ajouter vos données à la carte concernée.

Sleep'in'car map Australia

Retrouvez sur cette Google Map, tous les spots pour dormir gratuitement dans son van en Australie, triés par état et par catégorie.

Consultez aussi : pour ceux qui cherchent aussi des jobs agricoles, nous avons créé la carte des meilleurs spots de fruitpicking et période associées

Notre astuce aux abords des villes

L’enfer, c’est les autres, et c’est surtout vrai en ville. Excellent pour réaffirmer son sentiment de clandestinité, dormir dans les grosses agglomérations australiennes reste un vrai défi. Nos conseils, éviter au maximum les zones résidentielles et préférer autant que possible les parcs ou réserves. Une méthode testée et approuvée par nos soins consiste à repérer les parcs équipés de toilettes publiques sur l’appli des petits besoins (Just in Time sur Android ou Show the loo sur iOS) et de tenter notre chance. Plus on s’éloigne des centres-villes, plus on a de la chance de ne pas se faire embêter pendant la nuit. Il existe également des auberges ou backpack qui vous permettent de garer votre van sur leur parking et parfois de vous brancher, ceci pour un prix (en général) plus raisonnable que les dortoirs. Sinon, la meilleure solution, fuyez vers la campagne ou vers l’outback ! Pour les amoureux de nature, on conseille spécialement la Tasmanie !

Consultez aussi : Se doucher sur la route en Australie et Où dormir à mon arrivée en Australie : l’hébergement courte et longue durée en ville

Où et comment dormir en van en Australie
Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 3 novembre 2018