L’Australie, destination préférée des pvtistes français, nourrit toujours autant l’imaginaire collectif. Nous avons chacun une représentation, plus ou moins stéréotypée, des contrées que nous n’avons pas encore explorées. Et si ce n’est pas votre cas, comptez sur vos proches et amis pour partager la leur. Halte aux clichés, on vous dit toute la vérité.

1 – Il fait toujours beau et chaud

chaud-australie

Little Sahara – Kangaroo Island

Pas tout à fait… L’Australie est un pays grand comme quatorze fois la France qui possède 6 climats différents et des saisons inversées aux effets très différents selon les régions. Pour vous donner une idée, Perth se trouve à 3290 km de Sydney à vol d’oiseau. Autant vous dire que la météo peut varier énormément selon la période et le lieu. Les températures peuvent atteindre des pics à 50 °C, mais aussi graviter autour de zéro comme nous avons pu en faire l’expérience une nuit d’hiver dans les Blue Mountains. Certaines régions connaissent des saisons de pluies intenses, voire des cyclones et autres phénomènes climatiques extrêmes. Pensez donc à faire une place dans vos bagages pour un coupe-vent, un ensemble chaud et si vous investissez dans un duvet, choisissez-en un compact, mais capable de vous isoler des basses températures. Ou investissez dans un sac en soie ou sac à patate. Ce dernier peut sauver votre nuit dans le van, un soir de grande fraicheur (testé et approuvé).

2 – La vie est chère

shopping-melbourne

Melbourne

Comme nous Français adorons manger, boire et fumer, parlons-en ! (Clichés vous dites ?) Si vous comparez le prix d’un même caddie en France et en Australie, c’est sans appel : le second est environ 1,5 fois plus cher. Si vous aimez fumer et picoler, préparez-vous à aligner vos billets. L’alcool et le tabac sont lourdement taxés pour vous dissuader d’en user ou d’en abuser. Alors quand on arrive avec nos petits euros durement gagnés, ça pique un peu.

Ne tombez pas dans le piège, le coût de la vie est à comparer avec les salaires du pays. En Australie, le salaire minimum est également beaucoup plus élevé qu’en France. Si vous gagnez un peu votre vie en Australie durant votre périple, vous verrez que votre budget s’équilibrera bien. L’alimentation devient même plus abordable qu’en France. Pour les cigarettes et l’alcool, rien à faire, c’est un luxe chez les Aussies.

3 – Vous avez de grandes chances d’y mourir

mourir-australie

Serpents, araignées, requins, crocodiles, méduses… L’Australie abrite quelques-unes des espèces les plus dangereuses de la planète, certaines sont mortelles. Vous connaissez sûrement le refrain, nous l’avons entendu des dizaines de fois avant de partir. Alors oui, c’est indéniable, la « box jellyfish » vous tue à coup sûr, l’araignée « red back » a ses chances, vous souffrirez le martyre si vous marchez sur le « stone fish », vous pouvez vous faire croquer la fesse par un requin, et j’en passe.

Même si l’on est jamais à l’abri d’un accident, vous devriez vous en sortir indemne à condition d’être prudent et de faire preuve d’un minimum de bon sens. Il faut savoir que beaucoup de mésaventures avec la faune locale résultent de comportements à risque. Par exemple, si un panneau vous indique que la rivière est infestée de crocodiles, ne plantez pas votre campement à côté et n’y trempez encore moins un orteil (là, vous vous dites que je grossis le trait ou que je vous prends pour des ânes ? Non non, c’est malheureusement arrivé).

Quels qu’ils soient, il y a quasiment toujours un panneau qui vous informe des dangers que vous êtes susceptible de rencontrer. Dans le doute ou en l’absence d’information, n’hésitez pas à poser la question autour de vous. Les Australiens connaissent généralement bien leur environnement.
Et si malgré tout vous aviez un pépin, pensez à contacter rapidement votre assurance voyage, après avoir prévenu les secours évidemment !

4 – Kangourous et koalas sont vos amis

kangourou-ami

Kangaroo Island

Loin de moi l’idée de jouer les blasés. Du début à la fin de notre voyage, tel un enfant, j’ai été émerveillé à chacune de leur apparition. Mais il faut que vous sachiez : vous allez en croiser quelques un pendant votre voyage, mais pas tous les quatre chemins non plus. Et même s’ils sont craquants, ils restent des bêtes sauvages. À part dans un parc animalier, vous avez peu de chances d’en approcher de très près, c’est même peu conseillé. Saviez-vous que derrière sa bouille à tomber, le koala est pourvu de griffes et de dents bien pointues ? Dans la nature, on ne vous conseille pas le câlin, même si c’est très tentant !

Ne roulez pas la nuit dans le bush !

C'est la règle n° 1. Le bush en Australie, c'est grossièrement tout ce qui n'est pas ou peu urbanisé. La nuit, les kangourous sont attirés par la lumière de vos phares et peuvent surgir devant votre véhicule à tout moment. Autant vous dire qu'il est quasiment impossible de les éviter, et qu'un choc avec la bête peut ruiner votre véhicule (même avec un pare-buffle) et vous avec dans le pire des cas.

5 – Les Australien(ne)s sont tous blond(e)s, bronzé(e)s et surfent toute la journée

bondi-beach

Bondi beach

Bondi beach,tout proche de Sydney, pourrait presque illustrer ce cliché. Heureusement (ou pas selon vos goûts), c’est loin d’être représentatif de la population de l’Australie. D’abord, les Australiens sont avant tout des immigrés venus du Royaume-Uni. Sans vouloir faire d’amalgame, nos amis britanniques sont plus connus pour leur peau laiteuse que pour leur teint naturellement hâlé. Ensuite, et c’est tout naturel, il y a des beaux et des moins beaux, des minces et des plus enrobés, des blonds, des bruns, des roux… Bref, des gens normaux en fait.

Les Australiens raffolent des barbecues et des bières light !

S'il y a bien une chose qui réunit tout le monde là-bas, c'est la bonne viande grillée sur un barbecue de compétition, accompagnée de patates douces et d'une (enfin plusieurs) bière light. Oui, light, probablement pour s'autoriser à en boire davantage. On n'a pas dit que c'était rationnel, hein !

6 – On trouve du travail hyper facilement

trouver-job

Citrus picking – Renmark, South Australia

C’était peut-être le cas il y cinq ans. Mais aujourd’hui la concurrence est rude. Dans les métiers agricoles, vous serez en compétition avec un tas d’autres Français, Allemands, mais aussi toute une palanquée de jeunes asiatiques qui malheureusement acceptent souvent des salaires plus bas. Dans ces métiers-là, la compétence importe peu sauf pour des postes qui demandent un peu plus de qualifications ou certifications (type conducteur de tracteur pour n’en citer qu’un). Ce qui compte c’est l’endurance et la vitesse, et sur ce plan, difficile de se démarquer. Côté hôtellerie et restauration, une expérience en France vous donnera un sacré coup de pouce et vous êtes moins nombreux à vous bousculer sur le marché.

7 – Les Australiens n’aiment pas les Français

australiens-francais

Nos familles d’accueil – Adelaide Hills, South Australia

N’importe quoi ! Certes, quelques expressions comme le « french shopping » nous font du mal. Mais de tous les Australiens que nous avons croisés, pour qui nous avons travaillé, même chez qui nous avons vécu, aucun ne nous a regardé de travers ni même évoqué une quelconque mauvaise réputation. Nous avons pourtant régulièrement amené le sujet sur la table pour avoir leur ressenti et beaucoup étaient même surpris de notre inquiétude. Tolérance et bienveillance sont deux qualités que l’on retrouve beaucoup chez les Australiens.

Pour conclure et rebondir sur notre dernier point, les Australiens ont aussi un paquet de clichés sur les Français. Même s’il est temps que tout le monde sache qu’en 2015, nous ne nous baladons pas en béret, une baguette à la main, faisons en sorte que notre réputation reste aussi belle.

Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 19 novembre 2018