Top 8 des astuces du backpacker en voyage

Savez-vous allumer un feu sans bois, rafraichir vos bières sans frigo ou plier vos habits avec un encombrement minimum?! Si la réponse est non, il est temps de découvrir nos astuces du backpacker en voyage !

Je ne sais pas vous, mais nous, nous sommes friands des petites astuces qui permettent de se simplifier la vie en voyage sans pour autant se ruiner.

Il existe souvent une solution technologique à chaque problème, mais une solution qui veut aussi dire nouvelle dépense, nouvel encombrement ou nouveau besoin.

Et puis il y a des gens qui réfléchissent, des petits Mac Gyver en herbe, qui trouvent des solutions toutes simples, mais vraiment géniales et qui coutent la plupart du temps trois fois rien. Parmi celles-ci, on vous a sélectionné le top 8 des astuces qui peuvent vraiment servir à n’importe quel backpacker en voyage.

1 – Réparer ses tongs

Qui n’a jamais expérimenté la galère de la tong qui vous lâche en pleine balade ou au milieu de la plage ? Vu le degré d’utilisation en Australie ou en Nouvelle-Zélande, je dirai que là-bas, la réponse doit être proche du zéro.

L’option classique, et vécue à plusieurs reprises, consiste à la réparer temporairement jusqu’à ce qu’elle s’explose à nouveau tous les trois pas. La suite : vous devenez dingue, vous les balancez de rage dans la première poubelle venue et vous vous rendez dans un surf-shop pour un nouvel achat.

Ça, c’était avant la super astuce de l’attache de mie de pain…

reparer-filpflops-tongs-top 8 astuce backpacker voyage-kowala
© shadeofashes

2 – Refroidir ses bières sans frigo

Le froid, c’est un peu une quête permanente quand on est en vadrouille. Bien sûr, certain se paieront le luxe d’avoir un mini frigo dans leur van (qui malheureusement ne marche pas souvent). D’autres opteront pour la glacière, mais se trouveront tous les 3 matins en rade de blocs de glace avec 2 litres d’eau au fond de l’Esky…

Bref, tenir quelques aliments et boissons au frais en voyage peut s’avérer être une vraie galère. Et bien pour les amoureux de la bière fraiche (ou n’importe quelle autre boisson) de fin de journée, il existe une solution toute bête bien connue des randonneurs : il suffit d’emballer votre bouteille dans un sopalin imbibé d’eau (ou de n’importe quel linge qui retiendra l’eau, comme des chaussettes, mais attention aux odeurs) et de laisser faire la nature.

Par évaporation de l’eau, le linge va naturellement se refroidir et avec lui, votre boisson adorée. Pour accélérer l’évaporation, vous pouvez placer les bouteilles devant un ventilateur ou courant d’air. Si vous procédez de la même manière avec un congélateur, vos bouteilles refroidiront également bien plus vite. Génial non ?

beer-being-cooled-without-refridgeration-top 8 astuce backpacker voyage-kowala
© vagabondjourney.com

3 – Créer ses propres blocs de congélation

Le froid, on y revient… Pour maintenir sa glacière au frais, il y a les blocs de congélation qui, avouons-le, font plutôt bien l’affaire. Quand on n’en dispose pas, ou qu’on veut rajouter un peu de « pouvoir frigorifique » à notre garde-manger, on peut créer soit même un bon bloc de froid.

La première option classique consiste à remplir d’eau des bouteilles usagées et à les placer au congélateur. On n’oublie pas de ne pas remplir à ras bord sinon attention les dégâts ! Oui le cours de physique où tu somnolait peut-être t’a appris que la glace prend environ 10% de volume en plus que l’eau.

Encore plus malin, vous ppouvez imbiber des éponges et les mettre à congeler, idéalement dans des sacs congélation zippés. De cette manière, lorsque la glace fond, l’eau est en même temps absorbée par l’éponge. Fini les dégâts des eaux au fond de la glacière !

sac de congelation avec éponge-kowala
© humanosphere.info

4 – Allumer son feu de bois

On passe au chaud en mode camping ou soirée bord de plage. Comme nous n’avons pas tous été scouts, ou que le papier et autre brindille se font rares, il arrive que nous galérions ostensiblement à démarrer un feu.

Quitte à perdre une partie de l’apéro, il existe un combustible très efficace auquel on pense rarement : les Doritos (et autres chips du même genre). Oui oui, je vous promets, ça brule et dépanne très bien.

Si vous êtes une baroudeuse, ou que vous êtes accompagné par la gente féminine, vous pouvez également utiliser un tampon (non usagé, c’est mieux) qui, en tant que coton hautement condensé, peut servir d’excellent allumeur.

allumer-feu-doritos-kowala-top 8 astuce backpacker voyage
© macbrosplace.com

5 – Fabriquer sa lampe de camping

Il existe des centaines de lampes de camping à acheter, de toutes les tailles, de toutes les puissances et à tous les prix. Mais aucune d’entre elles n’égale le design et l’ingéniosité parfaite de celle-ci : un bidon d’eau ou de lait rempli d’eau sur lequel on plaque une lampe frontale. Vous obtiendrez une lumière d’ambiance parfaite pour vos nuits en tente ou dans le van !

lampe-ambiance-tente-top 8 astuce backpacker voyage-kowala
Flickr : listorama

6 – Préparer son antimoustique naturel

Faisant partie de la catégorie des « remèdes de grand-mère », il existe un moyen totalement naturel pour faire fuir ces put… de sal… de moustiques qui nous empoisonnent la vie.

L’astuce consiste à sacrifier des citrons (quoique les plus téméraires pourront toujours les manger après usage) et à planter des clous de girofles sur chaque moitié. (Peut semble-t-il aussi fonctionner avec des oignons tranchés).

Nous n’avons pas testé personnellement donc on n’a pas encore vérifié l’efficacité du procédé, mais ça ne saurait tarder. Pour ceux qui aiment ce type de solution naturelle, sachez également que le basilique, la lavande et la citronnelle (ça c’est plus connu) permettent aussi de faire fuir les moustiques. Ce montage est aussi, selon plusieurs sources, capable de faire fuir les mouches… Un monde sans mouches, vous imaginez ?

girofle-repulsif-moustique-astuces backpacker-kowala

7 – Planquer ses affaires à la plage

« Tu me gardes mes affaires pendant que je vais faire un plouf ? » Eh oui, pas toujours évident d’aller se baigner « sereinement » quand on a emporté avec soi son argent, son portable ou ses clefs. Quoique le stress du vol sur plage est tout de même moins présent quand on se trouve en Australie, en Nouvelle-Zélande ou au Canada (pour ceux qui y ont trouvé des plages).

Voici une astuce vraiment futée qui permet de laisser vos petites affaires vraiment inaperçues au beau milieu de votre serviette. Il ne vous reste plus qu’à finir le pot de crème solaire !

caher-affaires-creme-solaire-astuce-backpacker-kowala
© DailyLifeHacks

8 – Fabriquer son bruleur maison

Plus destiné aux petits bricoleurs qui aiment le camping, j’ai découvert sur randonner-malin qu’il était possible de fabriquer soi-même un petit réchaud de camping à partir d’une simple canette.

Même si ce n’est pas le réchaud du siècle avec une capacité tout de même limitée et divers défauts, mais le résultat reste bluffant pour un équipement quasi gratuit. Il faudra compter quelque 20 minutes pour le fabriquer, et il vous demandera tout de même un peu d’alcool à bruler pour fonctionner. Non ce n’est pas magique !

http://www.randonner-malin.com/comment-fabriquer-un-rechaud-de-10-grammes-p3rs-avec-une-canette/
© forum.ea-team.net

Les Extras…

9 – Plier ses affaires avec l’encombrement minimum

Pour limiter l’encombrement dans le sac à dos, vous entendrez souvent qu’il est préférable de rouler ses habits : ça prend moins de place (si vous avez la main ferme) et en plus ça permet d’éviter que toutes vos affaires se froissent.

Il est possible d’aller plus loin, en utilisant cette technique améliorée pensée par les maitres yodas du camping : nos amis les scouts ! Grâce à cette technique de  » roulage combiné  », vous pourrez emporter le kit sous-vêtements de base dans un espace à peine plus grand qu’une paire de chaussettes ! Parfait pour les randonnées, ou pour frimer devant son (sa) copin(e). Ils sont forts ces scouts…

pliage-habits-moins-place-voyage-whv
@historia de los scouts

Vous connaissez aussi des astuces qui simplifient la vie en voyage ? Partagez les un peu, qu’on en profite aussi ! Les comentaires sont fait pour ça :) Et si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager auprès de tous vos amis PVTistes et backpackers :)

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

7
Commentaire(s)

avatar
3 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
KevinPiatcamilleAntoninJulieBZ Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Piat
Piat

bonjour , j’ai envie de partir en australie et aimerais trouver un job dans l’agriculture ou artisan patissier dans l’optique de m’installer la bas , je ne sais pas ou chercher
merci de votre aide

camille
camille

Bonjour,
super site ! j’y ai passé la night ! Je compte partir sur un coup de tête d’ici 2 mois max ! Il ya beaucoup de vol sur les plages australiennes ? Sydney ? Bondi ? etc…

Marie
Marie

Conseils sympathiques, surtout concernant le rechaud. Mon astuce c’est d’ eviter d’ acheter les cartes, mais de les imprimer parmi celles disponibles sur l’ internet

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami