En arrivant en Australie il y a déjà 6 mois, nous avions pour objectif de travailler en ferme pour renouveler par la suite notre WHV pour une deuxième année. Nous souhaitions nous débarrasser au plus vite de ces fameux 88 jours de ferme, non pas parce que nous détestons ça, bien au contraire, mais surtout pour avoir l’esprit plus léger pour la suite du voyage. Dans cet article, nous vous racontons comment nous avons réussi à atteindre notre objectif.

Direction Margaret River : un repaire pour backpackers

Grâce à nos hôtes HelpX à notre arrivée à Perth, nous apprenons que la région autour de Margaret River est réputée pour ses vignobles. Nous n’avons donc pas hésité une seconde à nous diriger vers le Sud, à 3 h de route de Perth, bien décidés à trouver un job dans les vignes. Et ça tombait plutôt bien puisque nous étions en pleine période de vendanges. Après nous être procuré une carte détaillée du coin, nous avons donc commencé nos recherches en allant tout simplement frapper aux portes des vignobles. Ce système avait très bien fonctionné pour nous lors de notre WHV en Nouvelle-Zélande il y a 2 ans, mais après une journée, nous avons réalisé que ceci ne serait pas valable ici, à Margaret River. En effet il y a beaucoup de travail pour les backpackers comme nous, mais 80 % des vignobles font appel à des agences de placement. Nous voulions absolument éviter ce genre d’agence.

La période des vendanges dans la région de Perth

Elle commence généralement fin février pour les grappes blanches, puis environ deux semaines plus tard pour les rouges. Il y a quand même des variations d'une année sur l'autre et d'un vignoble à l'autre, mais vous pouvez vous calquer à peu près sur cette période. Aux autres périodes de l'année, vous pouvez espérer faire du pruning (taille de vignes) pendant l'hiver à partir de mi-juin. Puis aux environs d'octobre, les vignobles ont besoin d'être entretenus via différentes tâches : relevage des câbles, ébourgeonnage, effeuillage...

Coucher de soleil sur un vignoble pvt farm job whv

La région viticole de Margaret River est une des plus réputées d’Australie –  ©Robin FAVIER

Les agences de placement, l’envers du décor

À Margaret River, l’agence Vinepower est la plus réputée et celle qui a des contrats avec la plupart des vignobles. Il y a également Labour Solution et Down to Earth, mais nous n’avons pas eu de très bons retours sur celles-ci. Nous avons rencontré de nombreux voyageurs qui travaillaient pour Vinepower, et ils ont pour la plupart tous pu travailler tous les jours de la semaine, voir même le samedi et jour férié. Car oui, le travail vous sera donné au jour le jour en passant par une agence, ce qui veut dire que tous les matins il faut se rendre au bureau de l’agence, puis sur le lieu de travail. D’importants frais d’essence sont donc à prévoir, même s’il est tout à fait possible de covoiturer avec des collègues.

Décompte des 88 jours nécessaires au renouvellement du WHV Australie

Les 88 jours nécessaires au renouvellement du WHV Australie correspondent à des journées de travail à temps plein (7 à 8 h/jour selon le domaine) et payé au moins au minimum légal (17,70 $/heure). Sous ces seuils, ces journées ne seront pas ou partiellement comptabilisées. Faites donc bien attention à rentrer dans ces conditions avant d'accepter n'importe quel travail.

Pendant les vendanges, vous serez payés au rendement, c’est à dire au nombre de seaux remplis. Dans presque tous les cas, le « picking » ne durera que la matinée. Il faut donc trouver un second job à mi-temps ou se voir proposer par l’agence des heures de travail l’après-midi payées à l’heure. Tout ceci est très important pour la demande de renouvellement pour la deuxième année de WHV : si vous ne gagnez pas le minimum légal chaque semaine, cela ne compte pas pour vos 88 jours de ferme. Vinepower arrive cependant à fournir à presque tous les backpackers pour la journée, grâce à d’autres tâches à faire dans les vignes (effeuiller ou couper des grappes « malades »). Un couple d’amis a travaillé pour cette agence pendant presque un mois et demi et a toujours réussi à gagner le minimum légal voir plus. Mais il faut être très motivés !

taille des vignes vignoble syrah avant après gingin western australia pvt farm job whv

C’est comme au loto, on peut bronzer ou passer la journée sous la pluie – ©Robin FAVIER

Travailler pour un seul employeur : nos deux expériences bien différentes

Grâce à un contact, et en provoquant la chance, nous avons trouvé un job pour un seul et même employeur à Margaret River. Les avantages sont nombreux : covoiturage avec les collègues, paie à l’heure à un taux plus que correct, minimum de 35 h/semaine (souvent 38 h ou 39 h), travail varié. Notre principal conseil pour trouver un employeur fixe est de se déplacer dans les vignobles en demandant à voir le bureau du superviseur. Sachez que bien souvent le personnel travaillant dans le « cellar door » (l’équivalent de nos belles caves françaises) n’est pas du tout au courant du besoin en personnel dans les vignes. Grâce à notre premier job, nous avons fait 75 % de nos jours de ferme. Une bonne ambiance entre collègues (presque tous français), mais aussi avec les supérieurs. Cependant nous ne pouvons pas vraiment dire que nous avons partagé une réelle expérience de ferme à proprement parler.

La vraie vie à la ferme, nous l’avons trouvé proche de Gingin, à 1 h 30 au nord-est de Perth légèrement dans les terres. Cette région du Midwest souvent délaissée par les backpackers, a pourtant du potentiel : des belles plages, des chemins de 4×4 avec accès à la plage, le Yanchep National Park, Lancelin et ses dunes de sable, et surtout le Pinnacle Desert. De quoi passer de bons moments et en prendre plein la vue, tout en restant non loin de Perth et les avantages engendrés. Il y a quelques bonnes opportunités de travail dans le Midwest : des vignobles, mais aussi des vergers (mangues, fraises et autres fruits de baies, fleurs sauvages).

pinnacles nambung national park western australia coucher de soleil

Les Pinnacles dans le Nambung national park, un incontournable ! – ©Robin FAVIER

Logés gratuitement dans la ferme, nous n’avons pas été payés au mieux, mais en contrepartie nous n’avons rien dépensé à part notre nourriture (un peu comme dans un Helpx donc, mais payé et valable pour le renouvellement du WHV). Nous avons surtout vécu une expérience humaine très forte en compagnie d’un fermier de 70 ans, ancien haut gradé chez Quantas ayant décidé de tout plaquer il y a 25 ans pour planter son vignoble sans rien connaître au domaine. Audacieux ! 

Cette décision de partir dans une ferme a été un choix murement réfléchi, que nous ne regrettons pas un seul instant. Nous le souhaite d’ailleurs à tout voyageur en Australie : vivre dans une ferme isolée, entourée seulement de vrais Australiens entraine souvent des moments de vie et des échanges hors normes, qui reste gravés à vie ! Pendant ce mois et demi, nous avons aussi participé au marquage des agneaux et leurs vaccinations. Un souvenir que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! Bref, une vie à la ferme comme nous aimerions en trouver plus souvent.

team boss farm life farm job viticulteur vignoble gingin western australia

C’est aussi ça le voyage, de belles rencontres inoubliables – ©Robin FAVIER

Obtenir ses jours de ferme : les autres possibilités

Il existe encore bien d’autres jobs qui compteront pour vos 88 jours de ferme. Vous pouvez par exemple travailler dans les stations-service reculées du pays. Un job qui demande souvent à être « multitâches » (nettoyer les chambres, servir au comptoir), pour généralement une longue période (minimum 3 mois) et qui permet d’économiser beaucoup d’argent puisque les coins sont très reculés !

Un job un peu plus physique : dans une « cattle station » entouré de milliers de bétails. Job très souvent réservé aux vrais mecs, il faut là aussi savoir faire plusieurs choses de ses dix doigts. Un ami à nous a expérimenté la chose et est maintenant un vrai cow-boy !

Autre possibilité que nous avons eu l’occasion de tester lors de notre PVT Nouvelle-Zélande est l’usine de tri et emballage de fruits et/ou légumes (dit « packing »). Ils en existent beaucoup aussi en Australie, et même si le travail est rébarbatif et souvent ennuyant, vous travaillerez tous les jours de la semaine (parfois le weekend). C’est donc un job où vous serez assurés de travailler tous les jours (même par mauvaise météo), et où vous serez payés à l’heure, ce qui n’est pas toujours le cas dans les vergers.

Enfin les jobs « outdoor » que ce soit dans les vergers, les champs ou comme nous dans les vignes. Le Graal pour nous backpacker, est de trouver un job payé à l’heure et à temps complet. Mais vous pouvez également être payé « à la tâche » ou rendement. Il y a bien évidemment le fameux « picking », mais aussi bien d’autres tâches à effectuer toute l’année dans les champs et vergers.

taille des vignes vignoble syrah avant après gingin western australia pvt farm job whv

Les vignes avant notre passage –  ©Robin FAVIER

taille des vignes vignoble syrah avant après gingin western australia pvt farm job whv

Et les vignes après notre passage, elles ont meilleure allure non ? –  ©Robin FAVIER

Guide pratique des vendanges dans la région de Margaret

 Quand chercher ?

Les vendanges se déroulent de février à avril en fonction des années. Tentez de vous rendre dans la région un peu avant cette période pour mettre le plus de chances de votre côté. Faites vous connaitre auprès d’un maximum de vignobles et laissez-leur vos contacts, restez positifs et le boulot viendra de lui même !

 Comment chercher ?

  • Porte à porte : la meilleure option, mais il faudra parfois visiter plusieurs vignobles avant de trouver un job. Privilégiez le personnel dit « de l’office », plus apte à connaître les besoins en personnel.
  • Agences de placement : uniquement si vous ne trouvez pas de job en direct. Une solution au jour le jour de dépannage selon nous.
  • Agence la « plus recommandable » : Vinepower.

 Accessoires indispensables

  • Un véhicule : sans véhicule personnel, il sera vraiment compliqué de trouver un job dans les vendanges. La seule option consiste à trouver un compagnon de travail véhiculé et à faire du covoiturage. À Margaret River, le co-voiturage a plutôt bien fonctionné pour nous.
  • Vêtements, accessoires : On pourra vous demander d’avoir votre propre sécateur, un outil basique suffit. Le plus important, chapeau et crème solaire ! Pensez également aux magasins « Second hand » (type Salvation Army) pour des habits de travail à très bon prix.

 Les jobs disponibles

  • Picking : la récolte des fruits
  • Packing : le tri et l’emballage des fruits
  • Thinning : nettoyage partiel des fruits des arbres pour permettre une meilleure croissance des autres
  • Pruning : élagage des arbres ou plants en prévision de la prochaine récolte

 Renouvellement du WHV Australie

  • Vérifiez bien que le code postal de l’exploitation (et non de l’agence ou de l’employeur) se trouve dans une région admissible. Dans le Western Australia, ceci correspond aux codes postaux 6041 à 6044, 6076, 6083 à 6084, 6111, 6121 à 6126, 6200 à 6799.
  • À plein temps (Full time), correspondant à 38h minimum par semaine et une paie minimale de 672 $/semaine (avant taxes), vous pourrez comptabiliser les weekends dans vos jours travaillés dans le décompte des 88 jours (et ce même si vous ne travaillez que 5 jours par semaine)
  • À temps partiel (Part time), seules les journées d’au moins 8 heures et payées au minimum légal (soit 142 $/jour minimum avant taxes) compteront dans le décompte et les weekends ne pourront être inclus (sauf si travaillés bien sûr)
  • Faites remplir le Formulaire 1263 à chacun de vos employeurs
  • Conservez bien toutes vos fiches de paies, ainsi que les contacts du fermier/de l’agence pour éventuellement recevoir des copies ou le résumé de vos payslips (disponibles en fin d’année fiscale, soit après le 30 juin chaque année)

En conclusion, il y a donc énormément de possibilités qui s’offrent à vous pour venir à bout de ces 88 jours de ferme ! Il faut juste s’informer un peu, et si possible éviter de « suivre le soleil », expression favorite de tous les backpackers ici en Australie. C’est évident que vivre en été toute l’année est tentant, mais les hivers ici ne sont pas si terribles que ça. Et ça vous évitera de rencontrer des milliers de pvtistes qui, comme vous, veulent travailler en ferme.

mountons sheep vignoble gingin western australia pvt whv

On allait oublier, vous pourrez travailler avec les moutons qui sont lâchés dans les vignes pour brouter l’herbe… Très écolo – ©Robin FAVIER

Article mis à jour le 21 septembre 2017