La dernière fois, je vous emmenais à deux heures de route de Whitehorse dans le parc national de Kluane, une étendue immense, royaume des ours et des passionnés de toute activité extérieure. Je ne sais pas si vous l’avez déjà compris, mais, mon truc à moi, c’est la randonnée. Et même si j’adore Kluane et qu’ici je suis habituée à faire de longs trajets en voiture juste pour quelques heures de marche, j’avoue que c’est aussi plaisant de ne pas passer trop de temps en auto avant de s’aventurer sur un sentier. Aujourd’hui, je vous embarque sur mes cinq randonnées incontournables, à quelques minutes du centre-ville de Whitehorse.

La boucle des Hidden Lakes

À seulement 5,5 kilomètres du centre-ville, les lacs cachés ne sont secrets que des touristes ! Pourtant, il est difficile de s’imaginer qu’un tel lieu existe à quelques minutes seulement de Whitehorse. Au nombre de trois, les lacs se dévoilent les uns après les autres, au fur et à mesure que l’on parcourt le sentier, livrant alors sur notre passage toute leur beauté et leur sérénité. Plutôt classée en balade familiale, la marche peut cependant s’avérer engageante physiquement avec les montées et descentes continuelles. Si le trail officiel ne fait que 4,2 kilomètres de long et 135 mètres de dénivelé positif, il est facile de transformer sa sortie d’une heure, en une réelle après-midi de randonnée, bifurquant, çà et là, sur les nombreux autres sentiers que l’on croisera en chemin.

randonnées en été au Yukon - Hidden Lakes

Le lac n° 1 des Hidden Lakes. ©Kelly Tabuteau

randonnées en hiver au Yukon - Hidden Lakes

Lac n° 3, au printemps. ©Kelly Tabuteau

J’adore : y passer des heures me laisser envahir par la quiétude du lieu. Et si en été, le lieu peut être un peu peuplé (mais on s’entend que ça reste le Yukon…), la majorité du temps, on a l’impression d’être seul au monde ! L’atmosphère parfaite pour profiter pleinement du coin.

randonnées en hiver au Yukon - Hidden Lakes

Une petite pause au lac n° 2, avec en fond, vue sur Grey Mountain. ©Kelly Tabuteau

Caractéristiques de la randonnée
Duréede 1 h à plus de 4 h
Kilomètresà partir de 4,2
Dénivelés positifs135 mètres
Niveau de difficultéFacile
TypeBoucle
En savoir plus (en anglais)Livre : Whitehorse & Area, Hikes & Bikes

Grey Mountain

Depuis les lacs cachés, comme depuis le centre-ville de Whitehorse, on peut apercevoir, au loin, une grande montagne grise, qui se dessine : c’est Grey Mountain. À 14 kilomètres de Main Street se trouve le point de départ de cette randonnée facile. On y accède sans trop de difficulté… enfin, tout dépend de votre voiture, à dire vrai ! Car la dernière portion de route y menant est faite de gravier et de trous et est surtout très mal entretenue, la rendant ainsi quasiment impraticable pour des petites voitures. Mais pas de panique, car, si comme moi, vous avez une auto bien basse, d’autres options existent !

Option numéro 1 : trouver un ou une ami(e) possédant une meilleure voiture ou faire du stop, vous permettant ainsi de vous rendre jusqu’au départ du sentier. Je vous l’accorde, ce n’est pas le choix idéal, mais une fois rendu aux antennes, vous bénéficierez d’un joli périple de 12 kilomètres aller-retour avec très peu de dénivelés, et surtout une vue à 360° sur Whitehorse et ses environs.

Option numéro 2 : se garer à la fin de la route bitumée et marcher sur la mauvaise piste jusqu’au début du chemin. Pas du plus amusant, cette solution ajoute environ 6 kilomètres aller-retour ainsi que quelques mètres de dénivelé positif… Voyez donc cela comme votre échauffement ! Et si vous êtes fatigué, vous pouvez toujours faire demi-tour aux antennes puisque la vue depuis ce spot est déjà surprenante !

randonnées en été au Yukon - Grey Mountain

Au sommet de Grey Mountain, en été. ©Kelly Tabuteau

randonnées en hiver au Yukon - Grey Mountain

Depuis la mauvaise piste, vue sur le sommet. ©Kelly Tabuteau

J’adore : m’y rendre dès les prémices du printemps, observer la fonte des glaces sur les lacs et les rivières alentours.

randonnées en hiver au Yukon - Grey Mountain

©Kelly Tabuteau

Caractéristiques de la randonnée (depuis les antennes)
Durée4 – 6 h
Kilomètres12 – 18
Dénivelés positifs200 mètres
Niveau de difficultéFacile
TypeAller – retour
En savoir plus (en anglais)Site internet Yukon hiking

Vista Summit

Moins connue, il est difficile de trouver des informations sur cette randonnée… Pourtant, elle gage à être faite !!! La vue au sommet est à couper le souffle, on voit à des kilomètres et des kilomètres, et on en prend plein les mirettes. À 27,6 kilomètres du centre-ville, après avoir emprunté l’Alaska Highway Nord puis la Klondike Highway Nord, vous vous engagerez sur Vista Road pour quelques kilomètres encore, afin d’atteindre la fin de la route. Après, c’est une piste cahoteuse qui continue, accessible plutôt pour les 4×4 ou les quads. Autant dire qu’avec ma voiture, j’ai encore des difficultés pour atteindre le début du sentier… Ça vous rappelle Grey Mountain ? Les mêmes options s’offrent à vous ici, même si le pouce ne fonctionnera pas dans cette partie dépeuplée !!! Alors, cette fois-ci, vous ne pourrez vous fier qu’à vos pieds.

Une pente facile, qui monte progressivement et longue de 3 kilomètres vous mènera à l’antenne et vous offrira une vue fort sympathique. Une randonnée plus longue vous conduira jusqu’au bout de la montagne, à partir duquel vous pourrez observer le lac Laberge et d’autres lacs et d’autres montagnes !!! Le sentier quitte la route peu avant les antennes. Il est étroit, faiblement tracé et par moment, relativement raide, surtout l’ascension finale ! Le panorama là-haut se mérite avec un dernier effort, mais la récompense vaut toute la transpiration du monde !

randonnées en été au Yukon - Vista summit

Vue sur le lac Laberge, depuis Vista Summit. ©Kelly Tabuteau

randonnées en hiver au Yukon - Vista summit

De l’autre côté, en hiver. ©Kelly Tabuteau

J’adore : évoluer dans la forêt jusque quasiment la toute fin du trail pour contempler les couleurs d’automne.

les couleurs jaune de l'automne au Yukon

©Kelly Tabuteau

Caractéristiques de la randonnée (depuis la fin de la route officielle)
Durée2 h 30 – 3 h 30
Kilomètres10,8
Dénivelés positifs600 mètres
Niveau de difficultéModéré
TypeAller – retour

Fish Lake

Sûrement l’endroit le plus connu pour aller randonner près de Whitehorse (c’est ici, d’ailleurs, que j’ai croisé le plus grand nombre de personnes : jusqu’à une vingtaine, le même jour !!!!!). Il faut dire que les paysages sont tellement fous là-haut, qu’à seulement 24 kilomètres du centre-ville, il n’y a vraiment pas de quoi s’en priver. Facile et court, le sentier monte, certes, mais progressivement, le rendant accessible à un grand nombre. Clairement défini, on ne peut pas s’y perdre !

Rapidement, on atteint la ligne des arbres et les premiers aperçus de Fish Lake en contrebas promettent quelque chose de grandiose. Et puis, c’est la crête qui se dessine devant soi, on y arrive bien plus vite que l’on pouvait y penser. Et là, que l’on regarde à droite ou à gauche, des lacs et des plaines… Une fois rendu ici, après 3,5 kilomètres et 320 mètres de dénivelé positif, on peut continuer d’explorer dans toutes les directions pendant des heures et des heures !

randonnées en automne au Yukon - Fish Lake

Même vue, automne – hiver. ©Kelly Tabuteau

randonnées en hiver au Yukon - Fish Lake randonnées en été au Yukon - Fish Lake

J’adore : observer des aigles sur la route qui mène au parking, puis tout autre animal sauvage une fois en haut.

Renard sur la neige au Yukon

Au détour d’une petite colline, sur la crête. ©Kelly Tabuteau

Caractéristiques de la randonnée (jusqu’au sommet le plus haut)
Durée3 h – 3 h 30
Kilomètres11
Dénivelés positifs600 mètres
Niveau de difficultéFacile à modéré
TypeAller – retour
En savoir plus (en anglais)Site internet Yukon hiking

Golden Horn

Sauvage, mais humide, cette randonnée vaut vraiment le détour. Surtout qu’elle se trouve qu’à 16 kilomètres de Whitehorse !

Après une courte et tranquille montée, vous atteignez un plateau, légèrement marécageux et boueux. De là, la progression se corse quelque peu, vous jonglerez entre les branchages en bordure de chemin et les marres laissées par la fonte des neiges, sans compter sur les nombreuses mouches noires qui adoreront tourner autour de votre visage et vous piqueront sûrement… Et puis, un sentiment de lassitude pourra vous envahir : vous avancerez en ayant l’impression d’aller dans la direction opposée à celle que vous visez : vous verrez le sommet à gravir, mais la pente étant trop raide et la végétation trop dense, vous contournerez et contournerez la montagne, pendant de longs kilomètres, avant d’enfin commencer l’ascension. Vous l’aurez compris, la vue se mérite, mais vous serez largement récompensé de vos efforts !

randonnées en été au Yukon - Golden Horn

En contrebas, Whitehorse. ©Kelly Tabuteau

J’adore : tenter de prendre un raccourci et me retrouver empêtrée dans des arbustes pendant plus de deux heures…

randonnées en été au Yukon - Golden Horn

©Kelly Tabuteau

Caractéristique de la randonnée
Durée5 h 30 – 6 h 30
Kilomètres23
Dénivelés positifs890 mètres
Niveau de difficultéModéré
TypeAller – retour
En savoir plus (en anglais)Site internet Yukon hiking

La balade bonus : Miles Canyon

Pas vraiment une randonnée, mais plus une balade du dimanche, Miles Canyon est d’une beauté insoupçonnée. Que ce soit la couleur de l’eau qui vous enchante ou l’histoire du lieu qui vous fascine, vous passerez un bon moment à tous les coups ! Juste deux minutes de marche depuis le parking ou alors une promenade plus longue jusqu’au site historique de la ville de Canyon, ce coin de paradis vous permettra de vous évader, à juste 9 kilomètres du centre de Whitehorse.

Canyon au Yukon eau turquoise

©Kelly Tabuteau

Avant de vous lancer : conseils utiles

 Équipement

  • Pour toutes ces randonnées, des chaussures de marche basses sont suffisantes, car aucune difficulté majeure n’est présente sur ces trails.
  • N’oubliez pas que vous êtes au pays des ours. Ne sortez jamais sans votre « bear spray ».
  • Vous l’aurez également compris, au Yukon, vous êtes souvent seul sur les sentiers, et souvent hors couverture réseau. Idéalement, équipez-vous d’un téléphone satellite, sinon faites comme moi : prenez un kit de survie avec vous et prévenez quelqu’un de vos plans de randonnées.
 Carte et adresses

  • Départs et parcours des randonnées

Il existe peu de données sur les randonnées possibles au Yukon, hors parcs territoriaux ou nationaux, puisque beaucoup sont considérées comme du « bush-walking ».

  • Consultez le site internet Yukon hiking, ma bible d’idées de sorties. Le site n’est qu’en anglais, et est tenu bénévolement par une famille yukonnaise. Il peut y avoir de mauvaises interprétations dans les explications données. Lisez les commentaires des randonneurs en bas de page.
  • Un livre est également disponible avec des sentiers aux alentours de Whitehorse, accessibles à pied ou en vélo : Whitehorse & Area, Hikes & Bikes. En vente dans les librairies (au Yukon du moins) ou sur internet, ou empruntable à la bibliothèque de Whitehorse.
  • Vous trouverez toute une panoplie de cartes IGN au sous-sol de la librairie Mac’s Fireweed.
Article mis à jour le 11 octobre 2017