Demande PVT Pérou : tutoriel et conditions du visa

Youpi, ou dirais-je, chévere ! Le PVT Pérou a été signé en octobre 2018, pour notre plus grand bonheur. En attendant l’entrée en vigueur officielle, on vous résume ici, les conditions prévisible de la future demande de PVT Pérou !

Surprise ! En octobre 2018, la France et le Pérou ont signé un accord PVT. Il ne manque plus que l’entrée en vigueur de l’accord (qui ne saurait tarder !) pour que vous puissiez postuler au PVT Pérou dès 2019 !

C’est donc, dans quelques mois, un nouveau monde qui va s’ouvrir à vous : un monde avec des lamas dans tous les coins, des feux d’artifices à la moindre occasion, des ruines Incas mythiques (le Machupicchu !), des patates partout et les ceviche les plus délicieux du monde… Et bien sûr, des déserts, des montagnes à sept couleurs, des lacs plus-bleus-tu-meurs. Bref : le Pérou, c’est plein de trésors, et en plus, la musique est sympa.

Le PVT Pérou, en bref

En attendant que l’accord PVT Pérou entre en vigueur (a priori, ça devrait arriver dans les mois qui viennent), voici un résumé des conditions générales à remplir pour obtenir un visa vacances-travail (quel que soit le pays). Lisez-le attentivement pour vous préparer, et croisez les doigts pour que le PVT Pérou ouvre au plus vite ! ?

Âge de 18 à 30 ans (sauf exceptions)
Durée maximum12 mois (sauf exceptions)
Quota300 visas par an (à confirmer)
Coûtinconnu à ce jour
Page officielleconditions générales d’un programme vacances-travail
Le Machu Picchu en couverture du guide PVT Brésil

Préparer son PVT Pérou étape par étape

Retrouvez tous les conseils, avis et témoignages de nos voyageurs dans le guide complet du PVT Pérou.

Conditions du visa PVT Pérou

En l’absence de publication de l’accord entre le Pérou et la France, nous reproduisons ici les conditions générales des programmes vacances-travail, qui sont les mêmes pour presque tous les PVT :

  • Être titulaire d’un passeport français en cours de validité.
  • Être âgé de 18 à 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande .
  • Ne pas être accompagné d’enfants à charge.
  • Ne pas avoir déjà bénéficié de ce programme.
  • Disposer de ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins au début du séjour. Pour le Pérou, ce montant n’est pas encore fixé. Pour information, pour les PVT Chili, PVT Argentine et PVT Mexique, ce montant est fixé à 2 500 € : il devrait être similaire ou un peu moins élevé pour le Pérou – le niveau de vie étant un peu plus bas.

Pour pouvoir postuler, vous devrez aussi :

  • Acheter un billet d’avion aller-retour ou acheter un aller, et prouver que vous disposez de ressources suffisantes pour acheter le retour.
  • Souscrire à une assurance couvrant tous les risques liés à la maladie, la maternité, l’invalidité, l’hospitalisation et le rapatriement pour la durée du séjour. (Consultez notre comparatif ici !)

Code promo Chapka assurance PVT Pérou – 5% de réduction

Consultez notre comparatif et économisez jusqu’à 40 euros en choisissant la meilleure assurance pour votre PVT Pérou. Vous pouvez aussi activer sans attendre votre code promo Chapka et obtenir un devis incluant la réduction.

Un train traverse l'altiplano peruvien
L’altiplano péruvien. © Olivier Issaly

Droits et obligations du PVT Pérou

Tout PVT a ses propres règles (stipulées dans l’accord signé entre les deux pays, auquel on n’a pas encore accès dans le cas du Pérou), mais le principe du programme vacances-travail en impose deux principales :

  • Sa durée maximale est d’un an (à quelques exceptions près).
  • C’est un visa qui propose d’aller « à des fins touristique et culturelle dans l’un des pays partenaires, en ayant la possibilité de travailler sur place pour compléter leurs moyens financiers ». En gros, ce n’est pas un visa de travail, mais bien de voyage.
Les dunes, dans le désert de Huacachina au Pérou
Le désert de Huacachina © Madeleine Deaton

Tutoriel pour la demande du PVT Pérou

L’accord n’étant pas encore entré en vigueur, il n’est pas encore possible de faire la demande PVT Pérou – ni même de connaitre la démarche que l’Ambassade du Pérou mettra en place. Mais pour vous donner une idée de la procédure, voici la liste des documents à fournir pour la plupart des demandes de PVT (quel que soit le pays) :

  • Un passeport en cours de validité.
  • Une photo d’identité.
  • Un justificatif de vos ressources (la forme dépend des PVT).
  • Une lettre d’engagement indiquant que vous comptez respecter les termes de l’accord.

D’autres documents pourront être demandés :

  •  Une lettre de motivation, un CV ou un descriptif détaillé de votre itinéraire.
  • Un certificat médical attestant de votre bonne santé.
  • Un extrait de casier judiciaire vierge.

Allez, en attendant le lancement officiel du PVT Pérou, on vous laisse avec quelques photos, et des surprises vidéo à la fin de l’article…

Et pour finir, deux pépites vidéos qui vous exposent trois passions bien péruviennes : les feux d’artifices, la fanfare et les défilés. Enjoy !

En m'approchant (dangereusement) de la trentaine, j'ai eu envie de prendre un peu d’air frais pour cette décennie qui commence. Après un premier bain de pieds en Turquie en 2015, c'est le grand plongeon début janvier 2017, avec un PVT Argentine, cette fois en compagnie de mon amoureux de presque toujours, Romain. Notre devise de voyage : curiosité, improvisation et contemplation !

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami