J’ai voulu tester le Helpx en Nouvelle-Zélande, une manière alternative d’économiser tout en voyageant et en s’imprégnant de la culture locale.

Le réseau Helpx, qu’est-ce que c’est ?

Le Helpx est un réseau qui met en relation « helpers » et hôtes. Le principe est de travailler quelques heures par jour (en moyenne 3 à 5 heures) en échange du logis et couvert.

Ferme, famille, auberge de jeunesse, bateau… les choix d’activités sont multiples et variés.

Sur le même principe, il existe aussi le réseau de Woofing (plus orientés agriculture biologique malgré tout). Pour découvrir en détail ces réseaux, leurs avantages, prix, ainsi que leurs différences, rendez-vous sur l’article qui suit.

Consultez aussi : Vivre chez l’habitant : HelpX et Wwoofing

Comment postuler ?

Après vous être inscrit sur le site officiel Helpx.net, vous pouvez créer un profil et avoir immédiatement accès à toutes les offres d’échange Helpx ainsi qu’aux adresses des hôtes. En souscrivant à une offre premium (20 euros valables 2 ans, c’est très vite rentabilisé), vous pouvez ensuite accéder aux coordonnées complètes des hôtes, mais aussi accéder aux commentaires de tous les précédents helpers sur chaque fiche du site.

Comment choisir son Helpx ?

Si vous ne savez pas dans quoi vous lancer, voici quelques points qui peuvent vous guider dans votre choix final :

  • Pour sa situation géographique, il peut d’agir d’un endroit que vous rêvez de découvrir sur long terme.
  • Pour ses commentaires, des hôtes avec uniquement des commentaires positifs sont quand même plus engageants !
  • Pour son type d’activité, qui peut être un domaine pour lequel vous souhaitez en apprendre davantage.
  • Pour sa forte demande en volontaires, si vous souhaitez rencontrer d’autres voyageurs comme vous pendant votre séjour en Helpx.

Les avantages du réseau Helpx ?

  • Pas de contrepartie financière, c’est une manière d’échanger avec les locaux en partageant leur quotidien.
  • C’est également un bon moyen d’améliorer son anglais, surtout en début de voyage où l’on aborde quelques difficultés à comprendre et se faire comprendre. :)
  • C’est aussi l’une des meilleures façons d’économiser son argent tout en continuant à voyager.
  • C’est l’occasion de rencontrer d’autres helpers venant des 4 coins du monde.
  • C’est l’opportunité d’apprendre de nouvelles connaissances, comme la tonte de mouton, le jardinage, le bricolage, l’apiculture, etc. Les choix sont tellement variés, vous trouverez forcément chaussure à votre pied !
helpx nouvelle zelande

Bienvenue dans le countryside !

Les inconvénients du Helpx ?

  • Certains hôtes peuvent parfois profiter du système et exploiter les backpackers en les faisant travailler de longues heures et en leur fournissant un confort rudimentaire. N’oubliez pas de prêter attention aux commentaires, ils vous permettront de savoir où vous mettez les pieds. Et surtout, si vous ne vous sentez pas à l’aise, rien ne vous empêche de partir à n’importe quel moment.
helpx nouvelle zelande

L’auberge « The Crossing »

Mon expérience Helpx au cœur du Tongariro

Pour ma part, comme première expérience en tant que volontaire, j’ai choisi l’auberge de jeunesse « The Crossing Backpackers » au cœur du Tongariro National Park. Voyageant seule, j’ai privilégié un Helpx me permettant de rencontrer beaucoup de gens, le pourquoi de l’auberge de jeunesse. Après avoir contacté les propriétaires par le biais du site, je m’y rends en stop une semaine après le premier contact.

salon du Crossing Backpackers

Le salon du Crossing Backpackers

Le travail n’a rien de bien compliqué à condition qu’il soit bien fait : Je fais les lits, le linge et je me charge de l’entretien général de l’auberge avec d’autres Helpers. Pour ce qui est des repas, les propriétaires font les courses pour nous et nous sommes libres de cuisiner ce que l’on veut. J’ai aussi eu le droit à quelques bons repas cuisinés par leurs soins. :)

L’avantage de travailler dans une auberge, c’est l’opportunité de rencontrer du monde, de discuter des aventures de chacun… Malheureusement compte tenu de la saison et du mauvais temps, l’auberge est loin d’être complète.

helpx nouvelle zelande

Daisy, la mascotte de l’auberge qui obéit comme un chien !

Mes après-midi sont également libres et le Tongariro National Park compte parmi les plus belles randonnées du pays alors c’est l’occasion de se balader ;)

D’ailleurs, Bryan le propriétaire connaît bien l’endroit, il y vit depuis 10 ans et nous conseille à moi et aux autres Helpers une randonnée hors des sentiers battus à l’arrière de l’auberge. On empreinte donc ce chemin bien escarpé et à fort dénivelé. Incompréhension totale, on pensait que c’était 3 h aller-retour, il s’est avéré que c’était en fait 3 h l’aller… Et bien évidemment, nous n’avions absolument rien prévu : seulement 1 l d’eau, pas de nourriture, de polaire et encore moins de lampe torche, et ce en commençant la la randonnée à 15 h ! Mais pas question d’abandonner en plein milieu, le point de vue final nous promet d’être des plus fantastiques alors on continue, à grands pas. L’arrivée est à la hauteur de nos attentes : une vue panoramique sur le parc national et ses volcans enneigés.

helpx nouvelle zelande

Au loin, le Mont Ngauruhoe enneigé

On réussira à rentrer avant les derniers rayons du soleil, mais en bataillant tout de même à retrouver le bon chemin. Le soir, épuisée, mais satisfaite, c’est petit réconfort dans le jacuzzi. Un pur plaisir et tout ça gratuitement : l’avantage du Helpx :)

En fin de semaine, je pars également faire le Tongariro Crossing qui fait partie des randonnées les plus populaires de Nouvelle-Zélande. Classée au patrimoine de l’UNESCO, la forme parfaitement conique du volcan a également inspiré le Seigneur des Anneaux pour le fameux Mordor et la vallée du destin. Sans blague !

helpx nouvelle zelande

Vue sur les lacs émeraude du Tongariro Crossing

Pour conclure, je garde de très bons souvenirs et de belles rencontres de cette expérience Helpx. Même si le temps n’a pas été à mon avantage, cela m’a permis de me poser sans dépenser de l’argent afin d’organiser la suite de mon voyage !

Mon avis final sur le Helpx

Je recommande vivement de vivre une expérience Helpx en Nouvelle-Zélande, ne serait-ce que pour faire un break dans un endroit qui plait. C’est également une bonne manière d’économiser lorsque le budget devient serré et que l’on ne trouve pas facilement du travail. Et ce, sans oublier de voyager pleinement tout en découvrant le mode de vie Kiwi et en apprenant de nouvelles connaissances.

Vous avez aimé ?

Pour aller plus loin...

Article mis à jour le 22 février 2017