Le PVT Canada à petit budget : comment économiser et voyager moins cher

Profiter des merveilles du Canada n’est pourtant pas réservé aux grandes bourses, il suffit de voyager plus malin, plus humain ou plus débrouille. J’ai toujours appliqué ces techniques en voyage. Résultat : voilà plus de 4 ans que je voyage. Voici mes meilleurs conseils pour profiter du PVT Canada sans forcément se ruiner.

Une fois le PVT Canada en poche, on espère vivre l’expérience à 100% sans se soucier des dépenses. Pourtant, il est difficile de s’imaginer profiter à fond de cet immense pays sans avoir un budget tout aussi imposant !

Trop inquiet de manquer d’argent, on favorise souvent l’installation dans une ville, un travail « stable », un traintrain quotidien, et on oublie rapidement qu’on était venu ici pour voyager ! Pourtant, après des années des voyages, je suis la preuve que l’on peut voyager en travaillant juste ce qu’il faut.

Les meilleurs métiers du travailleur nomade au Canada

Admettons que vous souhaitiez profiter de vos 2 ans en PVT pour voyager à travers le Canada : 1 mois par ci, 3 mois par là,… Ce cadre de vie « nomade » est une aubaine pour ceux qui souhaitent profiter du Canada de long en large. Par contre, question boulot, ça se complique : la plupart des jobs sont alors saisonniers avec des salaires qui frôlent le SMIC. Dans ces circonstances, on a du mal à s’imaginer faire des économies.

Des pourboires très avantageux

Détrompez-vous ! Contrairement à la France, le travail de serveur(se) est majoritairement rémunéré grâce aux pourboires des clients, ce qui peut parfois doubler voir tripler votre salaire de base. En général, un client donne 15% du montant total de sa note et parfois bien plus ! Cet « argent de poche » mis de côté vous assure un début d’économie.

Restaurant au dessus des pistes
Travailler pour un bar en station de ski : il y a les pourboires et bien plus…

Choisir où postuler

Lors de l’entretien, n’hésitez pas à poser des questions concernant le système de pourboires mis en place (pot commun, moyenne journalière,…). Cela peut énormément varier d’un endroit à l’autre. Choisissez de préférence les restaurants et bars avec beaucoup d’affluence : plus les clients sont nombreux, plus les pourboires seront bons. Vous pouvez également postuler dans des restaurants type gastro : les notes élevées gonflent le montant des pourboires !

Ménages et avantages

Le travail de « Housekeeper » (femme de chambre) offre également de nombreux avantages. Les pourboires se font plus rares, mais le logement est en général offert pour les employés. Vous pouvez également récupérer la nourriture laissée par les clients lors de leur « check-out ». Dans ces conditions, plus besoin de faire les courses !

Enfin, si faire des semaines de 50-60h ne vous fait pas peur, n’hésitez pas à enchaîner les boulots ! Travaillez comme un acharné pendant quelques mois et prenez-vous ensuite des vacances bien méritées.

Un complément de revenu … grâce aux impôts !

Pensez à remplir votre déclaration de revenus en avril (avant le 30) de chaque année si vous avez travaillé l’année précédente. Les impôts étant prélevés à la source au Canada, les salaire peu élevés bénéficient presque toujours d’un remboursement d’impôts. Pour déclarer vos taxes, vous pouvez utiliser la trousse d’information officiellepour une déclaration papier ou en lilne, ou utiliser les services de prestataires tel Taxback qui remplissent et transmettent toute votre déclaration en échange d’une commission. 

Se loger moins cher sur la route au Canada

Profiter du volontariat

Les aventures que j’ai pu vivre grâce à Helpx font partie de mes plus belles expériences au Canada et ailleurs. Le principe est simple : On donne de son temps en travaillant bénévolement pour le projet de quelqu’un ou d’un organisme en échange du logis et couvert. En plus de geler ses dépenses, faire du volontariat permet d’apprendre une nouvelle pratique, de profiter d’une région, tout en rencontrant des locaux et d’autres voyageurs.

Découvrir les options de volontariat pour les voyageurs

Faire du Couchsurfing

Dans la même idée, Couchsurfing est un site d’entraide et de rencontre entre voyageurs. Après avoir créé son profil, il vous suffit d’envoyer des demandes aux hôtes pouvant potentiellement héberger du monde pour quelques jours. En plus de faire des économies sur le logement, Couchsurfing permet de faire des rencontres et de découvrir la ville avec des locaux.

Se loger pas cher : colocation, van, ou camping

Les logements au Canada sont relativement chers, particulièrement dans les grandes villes et les régions touristiques. Le logement à lui seul peut représenter la moitié d’un salaire mensuel. Avoir son propre appartement reviendrait donc à se tirer une balle dans le pied si vous envisagez d’économiser de l’argent.

Pour payer moins cher le logement, la colocation fonctionne très bien au Canada. Grâce à Facebook, Kijiji, ou Craiglist, se trouver des colocataires devient un jeu d’enfant. Pour plus d’économies, partager sa chambre avec d’autres personnes réduit d’autant plus les frais de loyer.

Autre option pour les plus backpackers d’entre nous, offrez vous le luxe d’acheter un van aménagé pour y installer votre nid douillet. Difficile dans les grandes villes comme Montréal, Toronto ou Vancouver, vous n’aurez aucune difficulté à vous garer dans de plus petites villes.

Un van aménagé pour se loger et voyager à travers le Canada
Le van aménagé pour voyager au Canada

Certains campings offrent également des tarifs intéressants pour les logements longue durée. Si vous voyager ou souhaitez vous installer dans un endroit pour quelques semaines, l’application IOverlander permet de trouver des campements gratuits partout au Canada.

Manger, s’habiller, téléphoner : le quotidien moins cher au Canada

Faire une croix sur le shopping en PVT a été une vraie bénédiction pour mon porte-monnaie. C’est l’avantage d’avoir uniquement un sac à dos avec soi, il est souvent plein avant même le départ avec impossibilité de rajouter quoi que ce soit ! En voyage, on apprend à séparer ce qui correspond au « besoin » des « envies » et ça fait du bien pour les finances.

Economiser en évitant le shopping et en emportant que le strict nécessaire
Le strict essentiel

En revanche, si vous êtes dans l’urgence d’acheter un vêtement technique ou si vous avez simplement envie de changer de garde-robe, faites un tour du côté des Thrifts Store. Ces magasins de seconde main sont de véritables casernes à Alibaba, vous y trouverez de tout et pour des prix très intéressants.

Les ressourceries au Québec

Au Québec, on ne parle pas de Thrift Store mais de Ressourceries (on francise tout dans cette région du Canada). Il s’agit néanmoins du même principe : des habits et objets de seconde main à bas prix pour notre plus grand plaisir !

Faire les courses sans se ruiner

Pour vos courses, pensez aux marchés locaux qui proposent des produits de qualité parfois bien moins cher qu’en supermarché ! Le marché Jean Talon à Montréal est un bon exemple. Allez-y de préférence en fin de journée quand les vendeurs ont tendance à baisser les prix.

Il existe également une technique un peu plus extrême pour faire ses courses, qui consiste à faire les poubelles. Pas très séduisant dit comme ça, mais le « Dumpster Diving » a le vent en poupe au Canada. La plupart du temps, les produits invendus jetés dans les bennes des supermarchés sont encore consommables et de qualités. Il n’y a plus qu’à se lancer, mais pas la tête la première !

Dumpster Diving, la nouvelle méthode pour faire ses courses gratuitement
Nos trouvailles après une session de Dumpster Diving

Conserver Free comme forfait téléphonique

Les forfaits canadiens font partie des grosses dépenses mensuelles dans le PVT Canada. Heureusement, il est aujourd’hui possible de conserver sont forfait Free depuis le Canada. Les SMS et appels sont illimités depuis le Canada vers la France et le Canada et vous disposez de 25go d’internet pour seulement 19€99/mois. Si vous souhaitez obtenir un numéro canadien, vous pouvez télécharger l’application Hushed qui vous permet d’avoir un second numéro.

Réduire le coût de ses sorties au Canada

Les réductions sur les boissons lors des happy hours
Happy Hours

Faire la fête au Canada peut vite devenir un trou dans le budget mensuel. L’alcool et les cigarettes sont bien plus chers qu’en France et l’occasion de sortir ne manque pas. Bien sûr, le meilleur conseil pour faire des économies serait d’arrêter d’être un « party animal » mais la réalité est tout autre : l’occasion se présentera toujours pour sortir boire des coups. Il n’y a pas vraiment de solution miracle pour éviter les frais de sorties (sauf peut être si vous vous mettez à l’alambic), mais des petits conseils permettent néanmoins de réduire les coûts. 

Renseignez-vous sur les endroits sympas qui proposent des Happys Hours. Tous les bars du Canada ont des Happy Hours, vous ne pouvez pas les louper même si certains sont plus intéressants que d’autres.

Si vous êtes plus adeptes des soirées à la maison, il est également possible de retourner ses canettes et bouteilles vides dans un centre de recyclage et de gagner de l’argent ! Sur un pack de bières, l’effort ne semble pas récompensé, mais si vous buvez régulièrement ou si vous avez des colocs qui font beaucoup la fête, vous pouvez facilement récupérer 30 voire 40 $ chaque mois.

La randonnée offre les vues les plus incroyables du Canada
Une vue qui n’a pas de prix

Transports : se déplacer moins cher au Canada

Avoir une voiture est un luxe qu’on aimerait ne pas se refuser dans un pays large et froid comme le Canada. Mais posséder une voiture au Canada est aussi une grosse source de dépense, particulièrement dans certaines provinces où l’assurance coûte au minimum 100$ par mois.

Si vous habitez en ville, le vélo est une très bonne alternative à la voiture. Des villes comme Montréal ou Vancouver ont des pistes cyclables presque aussi grandes que celle des voitures.

Pour les plus longs trajets, le covoiturage s’impose de plus en plus comme  une solution de partage et économique. À l’est du Canada, il y a Amigo Express, à l’ouest il s’agit de Poparide. Vous pouvez également rejoindre des groupes Facebook proposant des trajets, il en existe quasiment pour chaque ville.

Dernière option : le stop, qui est une pratique assez courante au Canada. Vous n’aurez aucun problème à vous déplacer d’une ville à une autre en levant le pouce. En plus d’éviter les frais d’essence, vous aurez l’opportunité de faire des rencontres incroyables !

J’ai traversé le Canada en stop

Bien s’équiper pour un roadtrip moins cher au Canada

Quelques accessoires essentiels peuvent aussi aider à économiser en voyage. Par exemple, lors d’un road trip, avoir un réchaud permettra de cuisiner soi-même, en évitant d’aller au restaurant ou de manger froid tous les jours. Dans la même idée, posséder une tente évitera de dépenser de l’argent dans les auberges de jeunesse. Ce type d’accessoires peuvent radicalement baisser les dépenses en voyage, pensez-y !

Camper au Canada permet d'éviter les frais d'auberge de jeunesse
La tente permet de trouver des campements plutôt sympas et gratuits

Accessoires de cuisine pour économiser sur la route

Dans notre guide des moyens d’économiser en voyage et en PVT, nous vous conseillons en plus de la tente et du réchaud, de vous procurer un un tupperware, des couverts ainsi qu’un thermos. Ainsi, plus aucun gachis et pleins d’économies sur les cafés et restaurants !

Les activités gratuites au Canada

Le plein air est probablement l’une des activités les plus intéressantes au Canada. C’est aussi une bonne manière de découvrir du pays sans avoir à ouvrir son portefeuille. All Trails référence les plus belles randonnées du Canada, jetez-y un coup d’oeil !

En revanche, si vous souhaitez vous offrir quelques activités payantes, il existe un moyen très simple pour éviter de payer (ou juste une partie) la plupart des attractions : vivre et travailler dans la ville où se trouvent les activités.

J’ai travaillé en station de ski dans les rocheuses canadiennes

En général, le simple fait de travailler localement permet d’accéder aux activités gratuitement. Par exemple, en travaillant dans un restaurant ou hôtel à Tofino, les cours de surf et le whale watching seront gratuits. De même pour les stations de ski qui offrent le forfait de ski.  Renseignez-vous auprès de votre employeur pour connaître les activités offertes.

Et surtout voyager autrement ! 

Arrêter de voyager à cause d’un manque d’économies est l’un des plus grandes peurs du voyageur (en PVT ou non) et ça ne devrait arriver à personne. Heureusement, cela peut être éviter en apprenant à faire durer son argent en voyage. C’est en changeant ses habitudes de voyage que l’on arrive à dépenser radicalement moins en voyageant beaucoup plus. Le tout est d’adapter son budget à sa manière de voyager. Dans ces circonstances, votre voyage pourra continuer sans limite de temps !

Comment j’envisage le voyage ? En suivant une règle simple : « Go with the flow » (aller dans le sens du courant). Cette belle expression dicte aujourd’hui ma vie : je suis mes envies, saisis les opportunités qui s’offrent à moi tout en appréciant chaque moment.

Commentaire(s)

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami