Coronavirus COVID-19 et PVT : interdictions, reports de voyages

Antonin

Antonin

Le coronavirus chamboule la vie de tous les jeunes en PVT, ainsi que les plans des futurs PVTistes. Où en sommes-nous des situations en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada ou au Japon ? Quelles sont vos solutions pour rester sur place, ou pour rentrer ? Peut-on toujours faire une demande de PVT ?

Le coronavirus COVID-19 inquiète tous les voyageurs dont les pvtistes. Les mesures de restrictions aux entrées ou de confinement évoluant chaque jour, nous vous proposons un point sur la situation des pays du PVT. Afin de ne pas céder à la panique ou aux fausses informations, nous vous conseillons donc de toujours vérifier les sources officielles en consultant les liens dans l’article.

Conseils aux (futurs) pvtistes

Rester et se confiner ? Rentrer ? Annuler son voyage ? Vous êtes nombreux actuellement en PVT ou avec un départ prévu dans les prochains mois à vous poser ces questions.

Personne ne peut anticiper les conséquences à venir de la pandémie en cours, mais certains conseils valent quelque soit l’évolution de l’épidémie de coronavirus :

  • Si vous n’avez pas pu partir en PVT, vérifiez le plus tôt possible la date de fin de validité de votre PVT et la possibilité d’annulation ou de report de votre vol si vous l’avez déjà réservé. Tout départ en PVT ne sera imaginable qu’à la fin de la propagation du coronavirus et à la réouverture des frontières internationales (date impossible à prévoir pour l’instant).
  • Déjà en PVT ? Suivez nos conseils pour se confiner en PVT ainsi que les consignes des ambassades ou consulats pour vous préparer aux mieux aux semaines à venir ou anticiper un retour en France.

Que faire si je ne peux pas partir en PVT ?

Vous n’avez pas pu partir en PVT et craignez que votre visa ne soit plus valide à la ré-ouverture des frontières. Nous sommes nombreux dans cette situation et les autorités n’ont à ce jour donné aucune réponse quant à un éventuel délai supplémentaire, report ou remboursement pour les visas PVT.

Seul le Canada conseille de les contacter via le formulaire web proposé par EIC pour expliquer votre situation et demander un délai supplémentaire de 90 jours.

PVT et Coronavirus : les témoignages de backpackers sur place

La situation de l’épidémie dans le monde

L’épidémie touche tous les pays du PVT sans exception et il est actuellement impossible de quitter la France la plupart du temps.

France

Depuis le 11 mai 2020, il est permis de se déplacer dans un rayon de 100km autour de son domicile. Les frontières de la France avec les autres pays restent fermées.

La France, sévèrement touchée par l’épidémie de coronavirus, a appliqué des mesures de confinement du 17 mars au 11 mai 2020, date à laquelle la France a autorisé un déconfinement progressif. Durant cette période, tous les déplacements non essentiels hors de chez soi étaient interdits.

Concernant la situation aux frontières, si l’espace Schengen est fermé depuis le 17 mars, les vols de rapatriements des européens sont eux toujours autorisés. Le ministère a d’ailleurs mis en place une FAQ pour vos questions principales concernant un rapatriement anticipé vers la France.

Australie et Nouvelle-Zélande

Les frontières de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie sont fermées à tous les non-résidents jusqu’à nouvel ordre. Le confinement est également en place dans ces deux pays, mais il est moins strict qu’en France et connait en ce moment un assouplissement. Une réouverture partielle des frontières entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie est à l’étude.

Canada

Les frontières du Canada sont fermées sauf pour certains travailleurs temporaires et étudiants exceptionnellement autorisés à accéder au Canada sous conditions. Des règles de distanciation sociale sont en place dans le pays avec des réglementations plus ou moins strictes selon les provinces.

Japon

Le Japon invalide l’ensemble de ses visas d’entrée à partir du 21 mars (la validité des visas est suspendue, pas annulée). Toute entrée sur le territoire ne sera possible qu’avec un visa obligatoire et uniquement pour un court séjour. L’entrée au Japon est interdite à toute personne ayant séjourné dans les 14 jours en France ou ailleurs en Europe, ceci jusqu’à nouvel ordre.

Sur le territoire japonais, la relative accalmie de nouveaux cas de covid a amené le gouvernement à lever l’état d’urgence le 11 mai dans 39 des 47 préfectures du pays. Pour les préfectures maintenues sous état d’urgence (Tokyo, Osaka, Chiba, Saitama, Kanagawa, Hyogo, Kyoto et Hokkaido), la situation sera ré-évaluée le 21 mai. 

Amérique du Sud

La situation est également compromise dans plusieurs PVT d’Amérique du Sud, comme en Argentine, en Colombie ou au Chili où les frontières sont fermées à tous les non résidents.

PVT Australie : frontières fermées

Les autorités australiennes ont mis en place une interdiction d’entrée sur le territoire à tous les non résidents depuis le vendredi 20 mars à 11 h (soit 21 h en Australie) et jusqu’à nouvel ordre.

Il est essentiel de rester informer au jour le jour, les politiques aux frontières s’adaptant en permanence au risque constaté de propagation du Covid-19 dans le monde. Pour connaitre la situation au jour le jour des règles et restrictions en Australie :

PVT Australie : infos essentielles

  • Frontières internationales : fermées aux non résidents.
  • Annonce de réouverture des frontières internationales : projet d’ouverture à la Nouvelle-Zélande et aux étudiants internationaux en juillet et à partir du 15 décembre pour l’ensemble des touristes internationaux (date prévisionnelles et non définitives).
  • Arrivée avec un PVT : impossible jusqu’à nouvel ordre.
  • Report du délai d’arrivée : non.
  • Remboursement du PVT : pas d’annonce officielle.
  • Situation sur le territoire : déconfinement amorcé.

Quand pourra-t-on partir en Australie ?

Que vous soyez en réflexion sur le PVT Australie, ou déjà prêt à partir, vous êtes nombreux à nous poser la question de la réouverture des frontières australiennes aux non résidents. Bien malin est celui qui prétend avoir la réponse !

Le gouvernement australien a diffusé une stratégie en 3 étapes pour un retour « à la normale ». La troisième étape, qui doit être amorcée en juillet, inclus la possible réouverture des frontières aux étudiants internationaux. On peut espérer que cette exception soit étendue aux possesseurs d’un PVT/WHV, mais il n’y a aucune garantie. Si telle était le cas, l’Australie imposera très probablement une quarantaine à tous les ressortissants en provenance de l’étranger.

L’ouverture des frontières australiennes aux touristes internationaux (hors Nouvelle-Zélande) pourrait quant à elle se faire à partir du 15 décembre 2020 selon le plan de ré-ouverture des frontières proposé par la chambre de tourisme australien, et même avant pour les pays jugés comme sûrs. L’ensemble de ces dates restent prévisionnelles et seront ajustées en fonction de l’évolution de la pandémie au niveau international.

Plan de ré-ouverture des activités touristiques en Australie ©Australian Chamber of Tourism

Les facteurs qui joueront sur la réouverture

Les critères qui peuvent nous laisser imaginer une réouverture plus tôt sont :

  • un virus qui s’est moins diffusé en Australie et sur la phase décroissante selon les statistiques,
  • une industrie du tourisme essentielle en Australie qui va peser dans les discussions,
  • une industrie agricole qui dépend largement de sa main d’œuvre étrangère.

À l’inverse, les autorités indiquent que 80% des cas décelés de coronavirus proviennent de personnes de retour de l’étranger. Une statistique qui ne va pas dans le sens d’une réouverture des frontières. On comprend donc que la décision de réouverture dépend tout autant de la situation en Australie que de l’évolution de la pandémie en France et à l’étranger.

Dès qu’une date officielle sera annoncée, comptez sur nous pour la diffuser sur cet article, comme sur notre page Facebook et le groupe d’entraide pour le PVT Australie. Pensez à nous suivre !

Coronavirus : nouvelles règles du PVT Australie

Afin de s’adapter à l’épidémie de coronavirus, le gouvernement a décidé d’assouplir certaines règles liées au visa PVT :

  • La limite de 6 mois de travail pour un même employeur est temporairement annulée dans les secteurs agricole, de la santé ou de la grande distribution.
  • Les jours travaillés dans l’ensemble des zones agricoles en pénurie de main d’œuvre (toute l’Australie hormis Sydney, Brisbane, Melbourne, Perth et leurs périphéries) seront comptabilisés pour le renouvellement du visa WHV.
  • Les personnes non admissible au renouvellement de WHV mais qui travaillent dans l’agriculture et dans le cadre du programme des travailleurs saisonniers (Seasonal Worker Program) ou du programme des Travailleurs du Pacifique (Pacific Labour) pourront prolonger leur séjour en Australie grâce au Visa Subclass 408.

Voir les infos pour les titulaires de visas temporaires en Australie (Français)

Les conséquences de l’épidémie en Australie

La situation de propagation du virus en Australie au 27 mai 2020 fait état de 7 139 cas avérés de coronavirus dans le pays, dont :

  • 3089 dans l’État du New South Wales,
  • 1058 dans le Queensland,
  • 1618 dans le Victoria,
  • 440 dans le South Australia,
  • 570 dans le Western Australia,
  • 228 en Tasmanie et
  • 29 en Northern Territory.

Depuis le 13 avril, moins d’une cinquantaine de nouveaux cas est détecté par jour, ce qui est assez encourageant (sachant que la couverture des tests sur la population est assez représentative selon les experts). Pour suivre l’évolution du virus en Australie, consultez :

Régulations en cours sur le territoire australien

Le territoire australien attaque son déconfinement dans les prochains jours avec des dates variables selon les états. Celui ci se déroulera en 3 étapes principales :

La première étape ré-autorisera les regroupements jusqu’à 5 personnes, et annonce la réouverture de nombreux lieux publics (bibliothèques, parcs, piscines…) ainsi que des petits commerces et restaurants. Le télétravail reste recommandé quand il est possible et les déplacements inter-états régulés.

Pour plus de détails sur le déconfinement, vérifiez les règles qui varient d’un état à l’autre.

Restrictions de voyage entre les États australiens

Les États australiens ont mis en place des réglementations spécifiques à leurs frontières :

  • South Australia, Northern Territory, Tasmanie : toutes les personnes doivent se soumettre à un auto-isolement de 14 jours.
  • Queensland : frontières fermées à tous les non-résidents depuis le 3 avril.
  • Western Australia : frontières entièrement fermées (hors rares exceptions )à partir du 6 avril. Les déplacements à l’intérieur de cet État sont eux aussi hautement régulés. Vérifiez les réglementations en cours avant tout déplacement.

Voir la carte des restrictions par état en Australie

Règles de confinement État par État

Retrouvez les règles de confinement de chacun des États d’Australie sur leurs sites officiels : New South Wales, Queensland, Victoria, South Australia, Western Australia, Tasmanie, Northern Territory.

Que faire si mon PVT expire avant la réouverture des frontières ?

Votre PVT Australie est proche de sa fin de validité et vous n’avez pas pu vous rendre en Australie pour l’activer ? À priori, le service de l’immigration australienne va considérer ce visa comme perdu et demande de réaliser une nouvelle demande de PVT/WHV en ligne pour vous rendre en Australie à la ré-ouverture des frontières.

Une de nos lectrices nous a en revanche informés que votre PVT perdu à cause des conséquences de l’épidémie de coronavirus pourrait éventuellement être remboursé (pas de garanties pour l’instant). Cette demande de remboursement est à réaliser à l’aide du formulaire 1424 puis à transmettre au departement de l’immigration australienne.

Que faire si je suis déjà en Australie ?

Rentrer en France ?

Si vous avez décidé de rentrer en France ou chez vous dès que possible, consultez nos conseils et FAQ pour organiser votre retour.

Si vous souhaitez rentrer en France et rencontrez des difficultés, l’ambassade de France en Australie recense actuellement tous les français qui rencontrent des difficultés pour organiser leur retour (formulaire du 13 avril). Si c’est votre cas, remplissez le formulaire.

Les premiers vols de rapatriements organisés sur Qatar ont eu lieu le 29 mars. Il faut absolument être inscrit sur le recensement ci-dessus pour être contacté et éventuellement profiter de ces vols de rapatriement à prix négociés.

Rester en Australie ?

Si vous êtes actuellement en PVT Australie et comptez y rester :

Contacts
  • Cellule téléphonique des services de l’Ambassade et du Consulat de France en Australie : +61 2 62 16 01 05 (9 h à 19 h, heure de Sydney)
  • Coronavirus Health information : 1800 020 080

Appel à témoignage

Si vous êtes actuellement en PVT Australie, n’hésitez pas à partager votre vécu de cette crise du coronavirus, que ce soit pour organiser un retour anticipé ou au contraire rester en Australie. Votre témoignage aidera beaucoup tous ceux qui s’apprêtent à partir !

PVT et Coronavirus : les témoignages de backpackers sur place

PVT Nouvelle-Zélande : frontières fermées

Les autorités néozélandaises ont mis en place une interdiction d’entrée sur le territoire aux non-résidents à compter du jeudi 19 mars 12 h (soit minuit en Nouvelle-Zélande).

Sites officiels pour les restrictions aux entrées

Pour connaitre la situation au jour le jour des règles et restrictions en Nouvelle-Zélande, pensez à consulter :

PVT Nouvelle-Zélande : infos essentielles

  • Frontières internationales : fermées aux non résidents.
  • Annonce de réouverture des frontières : aucune, projet d’ouverture partielle à l’Australie.
  • Arrivée avec un PVT : impossible jusqu’à nouvel ordre.
  • Report du délai d’arrivée : pas d’annonce officielle.
  • Remboursement du PVT : impossible.
  • Situation sur le territoire : abaissement du niveau d’alerte sanitaire.

Les conséquences de l’épidémie en Nouvelle-Zélande

La situation de propagation du virus en Nouvelle-Zélande au 27 mai 2020 fait état de 1504 cas avérés de coronavirus.

Pour suivre l’évolution du virus en Nouvelle-Zélande, consultez :

Régulations en vigueur sur le territoire néozélandais

La Nouvelle-Zélande est repassée au niveau 2 d’alerte sanitaire depuis le 14 mai. Elle avait déjà réduit son alerte au niveau 3 le 28 avril dernier.

Le niveau d’alerte 2 correspond à un assouplissement global des mesures de distanciations. La majorité des commerces et entreprises peuvent réouvrir, les regroupement jusqu’à 10 personnes sont autorisés. Les déplacements à l’interieur du pays sont également autorisés à condition de respecter les mesures sanitaires essentielles. Les détails sur le site du gouvernement NZ dedié à la gestion du covid-19.

Rentrer en France ?

Si vous avez décidé de rentrer en France ou chez vous dès que possible, consultez nos conseils et FAQ pour organiser votre retour.

Si vous souhaitez rentrer en France et rencontrez des difficultés

L’ambassade de France en Nouvelle-Zélande recense actuellement tous les Français qui rencontrent des difficultés pour organiser leur retour. Si c’est votre cas, remplissez le formulaire.

Dernières informations sur les rapatriements et vols disponibles

Le gouvernement français a organisé deux vols spéciaux à tarif négocié. Si vous souhaitez rentrer en France, il faut vous inscrire sur le formulaire afin d’être recontacter et de vérifier les places disponibles. Retrouvez les informations complètes pour :

Rester en Nouvelle-Zélande

Si vous êtes actuellement en PVT Nouvelle-Zélande et comptez y rester :  S’inscrire sur le fil Ariane.

Appel à témoignage

Si vous êtes actuellement en PVT Nouvelle-Zélande, n’hésitez pas à partager votre vécu de cette crise du coronavirus, que ce soit pour organiser un retour anticipé ou au contraire rester en Nouvelle-Zélande. Votre témoignage aidera beaucoup tous ceux qui s’apprêtent à partir !

PVT et Coronavirus : les témoignages de backpackers sur place

PVT Canada : offre d’emploi et quatorzaine obligatoires

Les autorités canadiennes ont décidé d’interdire l’entrée au Canada à tous les ressortissants des pays étrangers à partir du mercredi 18 mars, y compris les ressortissants américains depuis le jeudi 19 mars.

Des exemptions ont été mis en places depuis. Les entrées des pvtistes (français ou belges) au Canada sont maintenant envisageables uniquement pour les détenteurs d’une lettre d’introduction et d’une offre d’emploi valide en respectant une quartorzaine à l’arrivée.

Sites officiels :

PVT Canada : infos essentielles

  • Frontières internationales : ouvertes mais régulées.
  • Arrivée avec un PVT : possible avec offre d’emploi valide.
  • Conditions d’arrivée : quatorzaine obligatoire.
  • Report du délai d’arrivée : oui, pour 3 mois avec demande en ligne.
  • Remboursement du PVT : pas d’annonce officielle.
  • Situation sur le territoire : Distanciation et gestes barrières obligatoires, pas de confinement imposé hors retour de l’étranger ou personnes symptomatiques.

Les conséquences de l’épidémie au Canada

La situation de propagation du virus au Canada au 26 mai 2020 (19 h) fait état de 86 647 cas avérés de coronavirus dont

  • 48 598 au Québec,
  • 26 191 en Ontario,
  • 2 541 en Colombie-Britannique,
  • 6 901 en Alberta,
  • 634 au Saskatchewan,
  • 292 au Manitoba
  • 260 à Terre-neuve-et-Labrador,
  • 1 052 en Nouvelle-Écosse.

Pour suivre l’évolution du virus au Canada, consultez :

Régulations en vigueur sur le territoire canadien

Le Canada n’impose pour l’instant pas de confinement chez soi aux personnes du territoire n’ayant pas voyagé ou sans risque d’exposition au Covid-19.

Selon votre risque d’exposition, le gouvernement et les autorités sanitaires recommandent seulement des mesures allant de l’auto-isolement à la quarantaine obligatoire. Les détails sur le communiqué officiel des autorités canadiennes.

Restrictions dans les États canadiens

Chaque État du Canada peut également imposer des règles et restrictions spécifiques pendant l’épidémie de coronavirus. Celles-ci sont consultables sur leurs sites officiels :

Démarches et contacts essentiels

Si vous êtes actuellement en PVT Canada et comptez y rester :  

Retour des pvtistes du canada actuellement à l’étranger

L’immigration Canadienne a mis en vigueur l’exemption d’interdiction d’entrée au Canada pour les travailleurs étrangers temporaires et étudiants étrangers en possession d’un permis valide depuis le 27 mars (informations officielles ici).

Ceci signifie que tous les possesseurs d’un PVT Canada ou visa étudiant déjà validé peuvent dès maintenant retourner au Canada. Ces personnes devront se mettre en isolement stricte et obligatoire dès leur arrivée au Canada, ceci pour 14 jours et même s’ils ne présentent aucun symptôme.

Possesseur d’une Lettre d’Introduction proche de sa fin de validité

L’exemption d’interdiction d’entrée concerne également les personnes titulaires d’une lettre d’introduction pour le PVT et d’une offre d’emploi valide. À noter que si c’est votre cas, il faudra tout de même vous soumettre à un confinement stricte de 14 jours en arrivant au Canada.

Si votre lettre d’introduction est proche de l’expiration, suivez la procédure expliquée ci-dessous.

Possibilité de report du délai d’entrée

Si votre lettre d’introduction expire dans les 30 prochains jours et que votre entrée au Canada n’est plus possible avant cette date à cause de l’épidémie de Covid-19, EIC vous propose de les contacter sur leur formulaire web dédié : https://www.cic.gc.ca/francais/contacts/formulaire-web.asp

Nous ne pouvons pas vous confirmer pour l’instant qu’EIC accorde un allongement de validité de votre lettre d’introduction mais certains Pvtistes semblent avoir obtenu un prolongement. Il faut donc faire la démarche et tout témoignage est le bienvenu !

Demande en cours de PVT Canada

Les rondes d’invitations 2020 pour le PVT sont suspendues tant que la crise du coronavirus dure et que les frontières canadiennes sont hautement régulées.

Invitations et nombre de places restantes pour le PVT Canada 2020

Si vous avez été invité et montez votre dossier, sachez que les 2 centres de recueil des données biométriques (Lyon et Paris) sont fermés jusqu’à nouvel ordre. EIC accorde cependant un délai supplémentaire de 90 jours pour fournir ces données.

Quelle que soit l’évolution de la situation, gardez également en tête qu’après obtention du PVT, vous avez 1 an pour vous rendre au Canada et activer votre visa.

Appel à témoignage

Si vous êtes récemment entré au Canada ou êtes déjà sur place, n’hésitez pas à témoigner sur vos conditions de vie et sur la gestion du coronavirus au Canada.

Votre témoignage aidera beaucoup tous ceux qui s’apprêtent à partir !

PVT Japon : visas annulés et entrées réglementées

À compter du 21 mars, l’ensemble des visas temporaires délivrés avant le 20 mars 2020 n’auront plus valeur d’entrée et tous les ressortissants étrangers souhaitant entrer au Japon pour un court séjour devront demander un visa obligatoire.

Après cette date, il est donc inenvisageable de rentrer au Japon avec un PVT afin de l’activer. Le visa PVT reste néanmoins valide et utilisable jusqu’à sa date d’expiration dès que ces mesures de restrictions seront levées.

Le Japon a également annoncé l’interdiction d’entrée sur son territoire de tous les ressortissants venant de nombreux pays d’Europe dont la France, la Belgique et le Luxembourg, ceci dès le 27 mars. Cette mesure n’a pas d’impact sur les personnes déjà au Japon (sauf si elles sortent du territoire après le 27 mars).

Sites officiels pour les restrictions aux entrées

Pour connaitre la situation au jour le jour des règles et restrictions au Japon, pensez à consulter :

PVT Japon : infos essentielles

  • Frontières internationales : hautement régulées.
  • Annonce de réouverture des frontières : aucune.
  • Arrivée avec un PVT : impossible jusqu’à nouvel ordre.
  • Report du délai d’arrivée : pas d’annonce officielle.
  • Remboursement du PVT : non (demande gratuite).
  • Situation sur le territoire : état d’urgence réduit. Pas de confinement obligatoire.

Les conséquences de l’épidémie au Japon

La situation de propagation du virus Japon au 27 mai 2020 fait état de 16 623 cas avérés de coronavirus. Pour suivre l’évolution du virus au Japon :

Régulations en vigueur sur le territoire japonais

Le 11 mai, le gouvernement a décidé de lever l’état d’urgence dans 39 des 47 préfectures du pays. Pour les préfectures maintenues sous état d’urgence (Tokyo, Osaka, Chiba, Saitama, Kanagawa, Hyogo, Kyoto et Hokkaido), la situation sera ré-évaluée le 21 mai. 

Pour rappel, l’état d’urgence permet d’exiger la fermeture d’établissements susceptibles de contribuer à la propagation du virus (commerces non essentiels, écoles et universités, etc.) ou d’annuler certains évènements ou manifestations. Aucune mesure de confinement obligatoire n’y est associé, mais l’application des gestes barrières reste essentielle.

Demande de PVT Japon

Les autorités n’ont à notre connaissance pas annoncé de modification ou restriction concernant les demandes de Permis Vacances Travail.

Quelle que soit l’évolution de la situation, gardez également en tête qu’après obtention du visa, vous avez 1 an pour vous rendre au Japon et activer le PVT.

Appel à témoignage

Si vous êtes récemment entré au Japon ou êtes déjà sur place, n’hésitez pas à témoigner sur vos conditions d’entrée dans le pays et sur la gestion du coronavirus au Japon. Votre témoignage aidera beaucoup tous ceux qui s’apprêtent à partir !

PVT Argentine, Colombie et Chili : frontières fermées

Mesures en Argentine

À partir du 15 mars, l’ensemble des voyageurs non résidents argentins sont interdits d’entrée en Argentine s’ils ont séjourné ou transité par la Chine, l’Iran, le Japon, la Corée du Sud, les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni, l’Irlande et les pays de l’espace Schengen.

Les pvtisites français ou belges ayant séjourné ou transité dans les pays cités ne peuvent donc plus rentrer en Argentine. L’ Argentine a par ailleurs annoncé une suspension des vols à l’origine et à destination des pays précédemment cités, ceci pour les 30 prochains jours à minima.

Pour les pvtistes déjà installés en Argentine, il s’agit maintenant de respecter les consignes nationales de lutte contre l’épidémie. Vous trouverez de nombreuses ressources utiles sur le site de l’Ambassade de France en Argentine.

Mesures en Colombie

La Colombie a annoncé la fermeture de ses frontières à tous les non-résidents colombiens à partir du lundi 16 mars. À partir du 22 mars 23 h 59, tout voyageur en provenance de l’étranger ne sera plus admis en Colombie et cela pour une durée de 30 jours.

En tant que pvtiste, ceci signifie concrètement que :

  • Si vous vous apprêtiez à vous rendre en Colombie pour activer votre PVT, il faut annuler ce voyage et voir les modalités de report.
  • Les pvtiste colombiens qui détiennent déjà leur carte de résident et qui sont actuellement en voyage hors de Colombie peuvent eux rentrer en Colombie mais devront se conformer à un confinement de 14 jours. (situation qui peut changer chaque jour).
  • Les pvtistes actuellement en Colombie doivent respecter les consignes nationales de lutte contre l’épidémie.

Réponses du consulat de France en Colombie

Nous avons contacté le consulat pour qu’ils précisent les droits et devoir des pvtistes en passe de rentrer en Colombie ou déjà sur place. Voici les éléments qu’ils nous ont communiqués le 20 mars 2020 :

Les français qui auraient l’intention d’entrer dans le pays et qui n’ont pas le statut de résident (visa M ou R) doivent s’abstenir de voyager, sinon ils seront soumis à l’interdiction d’entrée par l’autorité migratoire Migración Colombia. Le visa PVT est un visa V donc les titulaires de ce visa qui ne sont pas en Colombie doivent s’abstenir de voyager sinon ils seront refusés d’entrée à l’arrivée.

Les français qui se trouvent déjà en Colombie et qui ont un visa ne sont pas tenus de quitter le pays tant qu’ils sont en possession d’un visa en cours de validité. Les autorités françaises recommandent au français qui ont leur résidence habituelle en dehors de l’espace européen d’éviter les déplacements internationaux sauf s’il existe des raisons impératives pour rentrer en France, notamment sanitaires, dans ce cas ils doivent se faire connaître de l’ambassade de France à Bogotá.

Les français qui se trouvent déjà en Colombie et qui ont un visa ne sont pas tenus de quitter le pays tant qu’ils sont en possession d’un visa en cours de validité. Les autorités colombiennes ne se sont pas encore prononcées quant à une éventuelle prolongation des visas proches à expirer.

Mesures au Chili

La Chili a annoncé la fermeture de ses frontières à tous les non-résidents chiliens à partir du lundi 18 mars.

En tant que pvtiste, ceci signifie concrètement que :

  • Si vous vous apprêtiez à vous rendre au Chili pour activer votre PVT, il faut annuler ce voyage et voir les modalités de report.
  • Les pvtistes du Chili actuellement en voyage hors du pays semblent toujours pouvoir revenir au Chili (en tant que titulaire de visa long séjour valide); information à confirmer.
  • Les pvtistes actuellement au Chili doivent respecter les consignes nationale de lutte contre l’épidémie.

Consignes officielles

Pour obtenir des informations précises sur les conditions d’arrivée, renseignez-vous sur :

Allongement du délai d’entrée en PVT Argentine et Colombie

Nous n’avons encore aucune information officielle concernant l’éventuel allongement de validité du PVT Argentine ou Colombie.

Si votre voyage approche et que vous souhaitez le reporter mais que votre validité de visa touche à sa fin, tentez de contacter les autorités compétentes avant toute modification de voyage (liens dans nos tutoriels de demande PVT Argentine et Colombie).

Demande de PVT Argentine

Le consulat d’Argentine a annoncé le 12 mars une suspension de délivrance de l’ensemble des visas pour l’Argentine jusqu’à la fin mars (et éventuellement plus tard). Ceci inclut les visas PVT qui ne sont donc plus délivrés jusqu’à nouvel ordre.

PVT Corée du Sud et Taïwan : quarantaine obligatoire

Situation en Corée du Sud

Si la fermeture des frontières n’est pas encore envisagée, les autorités de Corée du Sud recommandent autant que possible d’éviter d’arriver dans le pays dans la période actuelle.

Situation à Taïwan

Depuis le 14 mars 2020 tous les voyageurs en provenance de France et de Belgique arrivant à Taïwan doivent se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

À partir du 19 mars, Taïwan ferme ses frontières aux ressortissants étrangers jusqu’à nouvel ordre. Seuls les ressortissants taiwanais et voyageurs en possession d’un ARC (Alien Residen Registration) valide pourront

Mesures d’auto-contrôle médical pour les nouveaux arrivants

Pour faire face à l’épidémie, la Corée du Sud comme Taïwan demandent à tous les nouveaux arrivants une auto-surveillance médicale de 14 jours après l’arrivée.

En Corée du Sud, chaque nouvel arrivant doit télécharger l’application « Autodiagnostic » sur son téléphone. Il devra ensuite reporter quotidiennement s’il constate des symptômes (fièvre, toux, etc.)

À Taïwan, une auto-surveillance de 14 jours et des obligations sont également imposées. Celles-ci impliquent entre autres le port du masque en public, une prise de température deux fois par jour ou d’éviter la fréquentation des lieux publics.

Sites officiels pour les conseils à l’arrivée :

Comment se confiner en PVT ?

Vous êtes dans le pays de votre PVT et prévoyez d’y rester  ? C’est une bonne solution à condition d’anticiper plusieurs aspects :

  • un possible lieu de confinement s’il s’impose
  • des ressources financières suffisantes
  • une assurance santé valide et prenant en charge d’éventuels soins liés au covid-19
  • un visa toujours valide ou une demande de renouvellement en cours

Voici les réponses à vos questions principales et nos conseils essentiels pour préparer au mieux cette période de confinement en PVT.

Comment organiser mon confinement en PVT ?

Même si le confinement n’est pas imposé dans votre pays, il s’impose de lui-même dans la plupart des pays touchés du monde, dont la France. Nous vous conseillons plus que jamais d’anticiper ce possible confinement pour les jours ou semaines à venir.

Où se loger pour un confinement court ?

Les auberges de jeunesse, ou du moins leurs dortoirs, ne sont naturellement pas adaptés pour un isolement. Pour les premiers jours, trouver une chambre en auberge avec sdb privée, un hôtel ou un Airbnb semble être la solution la plus simple et efficace. C’est également le moment de contacter votre réseau sur place, peut-être ont-ils une chambre fermée disponible, ou une maison inutilisée !

Confinement de plus longue durée ?

Pour un confinement prolongé, nous vous conseillons de regarder les solutions du côté des réseaux Helpx, Woofing et Workaway; ou de confirmer (en négociant éventuellement) une option d’hébergement de longue durée avec un Airbnb. Il y a des chances que la demande descende en flèche et que les prix des Airbnb baissent notablement comme c’est le cas en Europe.

Précisez à chaque fois aux hôtes votre volonté d’organiser ou d’anticiper un confinement. Précisez également (si c’est le cas bien sûr) que vous n’arrivez pas tout juste de France ou d’Europe pour les rassurer. Vous aurez certainement des refus, mais aussi de belles marques de solidarité.

En van ou camping car ?

Le confinement dans un van ou camping-car ne semble (à notre connaissance) pas poser de problème dans les pays du PVT à condition que celui-ci soit self-contained (avec toilette et réserve d’eau vous permettant de vivre en autonomie pour au moins 3 jours). Il vous appartient bien sûr de limiter au maximum toute interaction et de respecter l’ensemble des consignes du pays face au coronavirus.

Même si vous avez votre van aménagé en PVT, nous vous conseillons de regarder les annonces d’Helpx qui offriront un cadre plus adapté si des mesures de confinement global venaient à arriver en Australie, Nouvelle-Zélande (c’est maintenant le cas) ou au Canada.

Sosuntoit. fr : réseau solidaire international

Un réseau d’entraide international a également été mis en place : http://sosuntoit.fr. Il s’agit bien sûr d’un dernier recours et les places ne sont pas garanties.

Adopte un backpacker : groupe Facebook de mise en relation

Les groupe Facebook Adopt a backpacker Australia et son équivalent en Nouvelle-Zélande ont été développés en pleine crise pour mettre en relation les locaux qui disposent d’un peu de place chez eux et les voyageurs en quête d’un toit pour se confiner.

Ces réseaux ont déjà fait leur preuve sur le terrains avec de nombreuses offres généreuses d’australiens et autres kiwis accueillant entre autres les pvtistes en situation délicates chez eux. N’hésitez pas à vous inscrire et éventuellement poster une demande. Des groupes Facebook régionaux existent également.

Comment se préparer financièrement au confinement ?

Comme en France, certains emplois vont très probablement se faire plus rares dans les pays du PVT. Les backpackers seront nécessairement touchés. Pour anticiper cette pénurie probable de job, il est essentiel d’avoir un minimum de fonds sur vous pour préparer les prochaines semaines/mois difficiles.

Avec le retour d’un grand nombre de voyageurs dans leur pays d’origine, il est aussi probable de voir apparaître des pénuries de main d’œuvre dans certains secteurs essentiels, comme l’agriculture. Il est donc aussi probable que des offres d’emplois se multiplient dans certains secteurs.

Il est ainsi probable que les offres de travail soient de plus en plus rares dans les grandes villes (avec la fermeture des cafés, restaurants, etc) et qu’il ya ait un rebond dans les zones rurales avec le départ notable de la main d’œuvre étrangère.

Conseils et liens utiles

Pour trouver un travail en Australie, vous pouvez consulter les offres sur Jobs Hubs, annuaire d’annonces spécialement créé par le gouvernement pour répondre aux besoins de main d’œuvre en période de coronavirus.

Pour assurer vos arrières financiers, deux conseils :

  • profiter des réseaux d’hébergement chez l’habitant (Helpx et autres). On y fait moins de dépense, et vous pourrez compter sur le soutien de locaux.
  • transférer des fonds vers votre compte à l’étranger si vous pouvez. Les taux sont extrêmement avantageux en ce moment, donc si vous avez une épargne en France ou votre famille qui peut vous envoyer un peu d’argent, c’est le moment.
taux transfert EURO AUD PVT Australie

Mon assurance prend elle en charge les soins liés au Covid-19 ?

Si vous êtes actuellement en PVT, il est légitime de se demander si vous êtes bien couvert par votre assurance maladie si vous attrapez le covid-19.

Quelles assurances prennent en charge le coronavirus ?

Nous pouvons confirmer que les assurés Chapka (Cap Working Holiday Visa) seront pris en charge en cas d’infection au coronavirus/Covid-19. Attention cette prise en charge ne sera plus valable pour les contrats souscrits après le 11 mars 2020. Les frais de test de dépistage volontaire ne sont eux pas remboursés.

Pour toute autre assurance PVT, vérifiez bien dans les conditions générales si les épidémies ou pandémies ne font pas parti des exclusions !

Assurances PVT qui vous couvrent en cas d’infection au Covid-19 :

Une erreur ou des précisions à fournir sur la prise en charge des assurances ? Indique le nous en commentaire, nous ajouterons l’information dans l’article !

Déjà en PVT et sans assurance santé ?

Si vous êtes partie en PVT Australie ou Nouvelle-Zélande sans assurance, nous vous conseillons de souscrire le plus rapidement possible à un contrat d’assurance. Inutile de vous préciser les coûts éventuels d’une hospitalisation dans ces pays.

Pour information, seul le contrat Go by Ava permet à notre connaissance et pour l’instant aux nouveaux affiliés d’être eux aussi couverts en cas de soins ou hospitalisation liés au covid 19. Un délai de carence de 7 jours est en revanche associé à toute nouvelle souscription.

Assurance PVT : recommandations importantes

Si vous prévoyez de rester à l’étranger en PVT pendant cette crise du coronavirus, nous vous conseillons de :

  • vérifier les conditions de prise en charge de votre contrat d’assurance en cas de maladie liée ou non au covid-19,
  • prolonger ce contrat au plus tôt (si nécessaire) pour rester couvert. Renouvellement Chapka assurance disponible ici.

Mon assurance peut-elle m’assister en cas de quarantaine ?

Les assurances PVT ayant pour vocation de vous protéger en cas d’accident ou de maladie, elles n’offrent en général pas d’assistance en cas de mise en quarantaine dans un pays.

Comment prolonger la validité de mon visa en PVT ?

Si votre PVT arrive à échéance dans les 3 mois, regardez immédiatement les options de renouvellement de celui-ci, ou les options pour conserver un statut légal à l’étranger.

En Australie :

  • Si vous êtes admissible au renouvellement de WHV (jours de ferme effectués), anticipez cette demande,
  • Si vous n’êtes pas admissible au renouvellement de WHV, il faut demander un No Futher Stay Waiver (formulaire 1447). Indiquez le coronavirus et l’absence de vol retour à la rubrique 15.
  • Si votre PVT a expiré, il faut demander un Bridging Visa dès maintenant.

Informations complètes sur le site de l’immigration australienne.

En Nouvelle-Zélande :

L’immigration a annoncé que dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, toutes les personnes en possession d’un visa étudiant, visiteur, de travail (dont PVT), limité ou intérim qui expire entre le 2 avril et le 9 juillet 2020 verront leur visa automatiquement étendu au 25 septembre 2020.

Une confirmation d’extension doit vous être transmise par mail.

Si votre visa expire avant le 1 er avril 2020, vous devez demander un visa interim ou sortir du territoire avant expiration de votre visa.

Informations complètes sur le site de l’immigration néozélandaise.

Comment rentrer en France ?

Vous cherchez à rentrer au plus vite en France ? Les deux ressources essentielles, par ordre de priorité sont :

Nous vous conseillons également le groupe Facebook Coronavirus Entraide voyageurs où de nombreux voyageurs témoignent en temps réel des vols et transits disponibles et des pays à éviter.

Si vous parvenez à rentrer en France, il faudra appliquer la quatorzaine : vous confiner dans votre logement pour une période de 14 jours.

Faut-il rentrer en France ?

1 – Évaluer la possibilité de rester

Le postulat de base est de se dire que dans votre intérêt et celui de tous, il faut tenter d’éviter au maximum tous les déplacements internationaux. Si vous le pouvez, la meilleure solution est de rester dans le pays où vous vous trouvez et de respecter les consignes de ce pays pour endiguer l’épidémie (auto-surveillance, isolement ou confinement total).

2 – Rester, mais pas à n’importe quel prix

Le but n’est pas non plus de vous mettre en danger. Le plus important est de vérifier si :

  • vous avez possibilité d’être logé de manière stable et correcte pour les prochaines semaines/mois,
  • vous pouvez assurer votre auto-financement pour cette durée (les jobs en PVT seront nécessairement impactés par la crise du covid-19, et le cout de la vie n’est pas le plus bas en Australie ou au Canada par exemple),
  • vous avez accès aux services de soins médicaux (ainsi que la durée de validité et prise en charge de votre assurance santé),
  • vous avez accès à des moyens de communication.

Il faudra ensuite vérifier la validité restante de votre visa. Il va de soi que dans les circonstances actuelles, vous ne serez pas expulsé du pays si votre visa se périme dans quelques semaines et que vous n’avez trouvé aucun moyen de partir. Mais il vous appartient tout de même de vous organiser pour le prolongement de votre visa avant sa péremption, même en période d’épidémie de coronavirus.

Deuxième point essentiel, vérifiez que vous êtes bien couvert par votre assurance maladie et prolongez cette assurance si nécessaire.

Si ces facteurs sont réunis, rester à l’étranger et en PVT est selon nous la meilleure option.

3 – Anticiper son retour dans les autres cas

Si votre PVT se termine dans les prochains jours ou que vous avez un vol retour prévu dans les prochaines semaines, vérifiez immédiatement pour avancer votre retour. Les vols internationaux vont se faire de plus en plus rares avec les nouvelles fermetures aux frontières.

Si pour des raisons personnelles ou financières vous ne pensez pas pouvoir rester bloqué et confiné plusieurs semaines dans votre pays actuel, voyez également pour un vol de retour anticipé.

Les ambassades de France à l’étranger sont censées vous assister dans ces démarches d’urgence. Elles croulent malheureusement sous les appels et ont du mal à répondre actuellement à toutes les demandes. Beaucoup ont mis en place des FAQ pour les questions les plus posées avec la crise du covid-19 :

La France organise-t-elle un rapatriement ?

Si vous ne parvenez pas à trouver un vol de retour par vous-même, il va falloir regarder les solutions que met actuellement en place le ministère des Affaires étrangères. Au 18 mars, voici ce qu’a communiqué le ministre :

Un mécanisme global et mondial pour permettre à nos ressortissants qui le souhaitent de rentrer chez eux en France par voie aérienne va être mis en place très rapidement, en lien avec Air France. Il reposera sur un plan de transport aérien adapté pour l’ensemble du monde, en fonction des priorités et urgences locales, et permettra à chacun de réserver un billet retour auprès d’une compagnie. Les détails techniques de ce mécanisme seront précisés d’ici la fin de la semaine à nos ressortissants en difficulté, par Air France et notre réseau diplomatique et consulaire. Malgré la suspension progressive de la plupart des dessertes aériennes dans le monde dans les prochains jours, nous serons ainsi en mesure de proposer, avec les compagnies aériennes mobilisées, des solutions commerciales raisonnables de retour chez eux à nos compatriotes.

Jean Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, 18 mars (communiqué intégral )

Être informé des rapatriements possible : bonnes pratiques

Pour obtenir au plus vite les informations de rapatriement, pensez à :

Si vous êtes en Australie ou en Nouvelle-Zélande, les ambassades ont aussi mis en place un formulaire destiné aux Français qui veulent rentrer mais rencontrent des difficultés dans cette démarche. Pensez à vous inscrire si vous êtes dans cette situation :

Mon assurance PVT peut-elle m’assister pour un rapatriement ?

Le rapatriement anticipé ou préventif n’est malheureusement jamais pris en charge par les assurances. Les garanties du type « assistance rapatriement » n’interviennent qu’après une maladie ou un accident, que votre état soit stabilisé et que les conditions sanitaires le permettent.

Dans le cas du coronavirus, il est quasi certain qu’aucun rapatriement sanitaire ne soit autorisé ou effectué afin de maintenir les patients isolés et de na pas participer à la propagation internationale du virus.

Les transits sont ils toujours autorisés dans les pays dont les frontières sont fermées ?

Il faut regarder au cas par cas les possibilités de transit par les pays dont les frontières internationales sont fermées.

Les informations sont normalement disponibles en français sur la FAQ du site du consulat/ambassade du pays en question (cherchez par exemple consulat de France en Australie), ou sur le site conseil aux voyageurs pour le pays de transit.

Mon vol est annulé, vais-je me faire rembourser ?

Si votre vol est annulé par la compagnie aérienne ou l’agence qui vous a vendu le billet, celle-ci doit vous rembourser intégralement. Ce remboursement peut aussi se faire sous forme d’un bon d’achat valable 1 ou 2 ans. Une date ultérieure de vol peut enfin vous être proposée.

L’épidémie étant considérée comme une « circonstance extraordinaire », aucune indemnité supplémentaire ne peut être demandée à la compagnie ou à l’opérateur (Règlement CE261/2004)

Retrouvez tous vos droits sur le site service-public.fr

Peut-on faire jouer l’assurance annulation ?

Si vous avez souscrit une assurance annulation pour votre vol ou votre voyage, vérifiez dans le contrat si les circonstances exceptionnelles ne sont pas exclues du contrat.

Dans de nombreux cas, les risques sanitaires (comme le coronavirus), climatique et politique font malheureusement parti des exclusions. Vous ne pourrez alors pas faire fonctionner l’assurance pour demander un remboursement de vos frais. Si ces exclusions n’apparaissent pas, vous pourrez à priori demander le remboursement de vos frais.

Antonin
Antonin

Je suis l'ancien et le sage du duo, ou pas... 30 ans fêtés chez les kangourous, en me jetant dans le vide à 4500m d'altitude au dessus de Rainbow beach pour l'anecdote. J'ai aussi eu une histoire d'amour de 4 ans avec Montréal qui fut l'occasion de vadrouiller sur ce nouveau continent : le Pérou, les Rocheuses, l'Ouest américain, l'Alaska... J'ai tenté l'aventure australienne pour m'offrir un grand bol d'air et de découvertes! Pari gagné...

19
Commentaire(s)

avatar
10 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
13 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
ChloéHocemeJeoffreyMaëlysKevin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Chloé
Chloé

Bonjour, mon conjoint et moi avions fait une demande de PVT début février qui n’a pas abouti à cause du COVID-19. Nous avons donc décidé d’annuler la demande car nous ne pourrons plus partir sur le reste de l’année. Allons nous être remboursé ?
Merci pour votre réponse. :)

Hoceme
Hoceme

Bonjour,
J’ai pris un visa WHV jetait censée me rendre en septembre 2020 en Australie. Je doit rester en France pour l’instant. Mais bon vu la situation je doute fort que cela réouvre. Mon visa expire le 13 octobre 2020 est ce possible de refaire un nouveau visa ?

Jeoffrey
Jeoffrey

Bonjour j’ai validé mon WHV en Nouvelle Zélande en décembre 2019 pour y rester un an.
Ayant eu un soucis familiale, je suis rentré en France en janvier et je comptais repartir en mars.
Sauf qu’à cause du corona virus me voilà bloqué en France sans savoir quand vais je pouvoir profiter pleinement de mon visa qui se termine en décembre 2020 du coup 😰
Savez vous s’il sera possible de reporter le nombre de mois perdu depuis la fermeture des frontières jusqu’à leurs réouvertures, à la fin de la période de validité de mon visa ?
Je vous remercie d’avance 😌

Maëlys
Maëlys

Bonjour, nous devions partir en Nouvelle-Zélande avec un visa vacances travail fin mai. Nos visas expirent fin juin. Est-il possible que la période de validité de nos visas soit prolongée vu la situation actuelle ? Merci d’avance. M&T

Janie
Janie

Bonjour, je suis en australie depuis un mois et je dois rentrer au canada a cause de l’épidémie. Croyez vous qu’il est possible de prolonger mon visa etant donner que cest des circonstances exceptionnelles…?

Abonne-toi ! Reçois nos bons plans

Reçois ton guide de bienvenue et les derniers conseils des voyageurs de la communauté Kowala.

Partager avec un ami